La SP et les problèmes de la vue

Jusqu'à 80 % des personnes atteintes de SP auront des problèmes de la vue. Pour beaucoup d'entre elles, les problèmes touchant les organes de la vision sont le premier symptôme de SP. Bien que les problèmes que suscite la SP puissent causer une perte de la vision, il s'agit bien souvent d'un trouble passager. La SP cause rarement une cécité totale.

Les problèmes de la vue le plus couramment liés à la SP sont la névrite optique et des troubles des mouvements de l'œil (nystagmus et diplopie).

La névrite optique (inflammation du nerf optique) apparaît lorsque la SP endommage le nerf optique. Les lésions qui s'ensuivent peuvent engendrer une douleur oculaire, une vision floue, des taches sombres, un « engrisaillement » ou une perte passagère de la vision (habituellement dans un œil). Les symptômes empirent habituellement au cours des premiers jours et continuent à s'aggraver pendant 2 semaines avant de commencer à régresser progressivement. La plupart des guérisons se font en moins de 5 semaines, bien qu'une amélioration puisse continuer à se manifester pendant une année. La vision revient habituellement en l'espace de 4 à 12 semaines.

Les problèmes de mouvements oculaires se produisent lorsque la SP endommage les parties de votre cerveau qui contrôlent les mouvements de vos yeux et de votre coordination visuelle. Les problèmes les plus courants sont le nystagmus et la diplopie. Le nystagmus désigne des mouvements oculaires involontaires susceptibles de provoquer des étourdissements, une vision médiocre et de la nausée. L'appellation diplopie signifie « voir double ». Si elle est traitée, la diplopie disparaît habituellement au bout de quelques jours ou de quelques semaines. Le nystagmus peut s'avérer plus difficile à soigner.

Ces problèmes de la vue peuvent heureusement être pris en charge, et un grand nombre de personnes s'en remettent complètement. Toutefois, les symptômes de quelques personnes atteintes de névrite optique persistent et elles continuent à avoir de la difficulté à distinguer les couleurs, à percevoir la profondeur et les contrastes (capacité de voir les choses qui ne se détachent pas clairement d'un arrière-fond).

Pour mieux connaître les problèmes de la vue liés à la SP, et découvrir la façon de les prendre en charge, référez-vous aux sections « Pour en savoir plus sur la névrite optique » et « Pour en savoir plus sur les problèmes de mouvements oculaires ». Pour en apprendre davantage sur les stratégies que vous pouvez élaborer pour vous adapter aux anomalies du champ visuel, référez-vous à la section « Pour faire face aux problèmes de la vue ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-problemes-de-la-vue

Pour en savoir plus sur la névrite optique

La névrite optique (inflammation du nerf optique) apparaît lorsque la SP endommage le nerf optique. Le rôle de ce nerf consiste à amener au cerveau les informations transmises à l'œil par la lumière et les images. Par conséquent, la névrite optique peut causer une perte de la vision et d'autres anomalies du champ visuel. C'est l'un des premiers symptômes de la SP pour un grand nombre de personnes. La névrite optique peut aussi survenir au cours d'une poussée de SP, durant une affection comme la grippe ou après une exposition à la chaleur.

La névrite optique se déclare soudainement et ne touche habituellement qu'un œil. Au nombre des symptômes, on note :

  • une vision floue,
  • un « obscurcissement » ou un « engrisaillement » de la vue,
  • une perte de la vision (surtout au centre de votre champ de vision),
  • une douleur oculaire,
  • des problèmes de la vision des couleurs,
  • de la difficulté à voir dans une lumière faible.

Les symptômes empirent habituellement pendant plusieurs jours jusqu'à concurrence de 2 semaines. Puis, dans la majorité des cas, ils commencent à s'atténuer spontanément, tandis que la plus grande amélioration a tendance à se produire au cours des 5 premières semaines. La vision revient habituellement en l'espace de 4 à 12 semaines. Sa récupération totale peut prendre jusqu'à 1 an pour certaines personnes. Quelques personnes atteintes de névrite optique n'éprouvent aucun symptôme.

Afin de poser le diagnostic de névrite optique, votre médecin aura recours à un examen de la vue et il vous posera des questions sur vos antécédents médicaux. Le médecin pourrait aussi prescrire un examen comme une IRM (imagerie par résonance magnétique) afin d'obtenir des images plus précises du cerveau, et un enregistrement des PEV (potentiels évoqués visuels) qui lui permettront d'évaluer la réponse de votre système visuel à un stimulus lumineux.

Les corticostéroïdes sont habituellement indiqués dans le traitement contre la névrite optique. Ces médicaments se donnent par injection pendant les 3 ou 7 premiers jours, puis ils sont pris par la bouche pendant les 2 ou 4 semaines suivantes. La plupart des personnes atteintes se rétablissent totalement, bien que quelques-unes puissent noter des anomalies de longue durée dans leur vision des couleurs, leur perception de la profondeur et des contrastes (capacité de voir des objets qui ne se détachent pas clairement d'un arrière-fond).

Si vous croyez avoir une névrite optique, ou si vous remarquez des changements dans votre vision, consultez votre médecin sans délai.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-problemes-de-la-vue

Pour en savoir plus sur les problèmes de mouvements oculaires

Lorsque la SP endommage les parties du cerveau qui contrôlent le mouvement oculaire, deux problèmes principaux en résultent : la diplopie et le nystagmus.

La diplopie, ou double vision, se produit lorsque les muscles qui contrôlent le mouvement d'un œil deviennent « mal synchronisés » par rapport aux muscles contrôlant le mouvement de l'autre œil. À cause de ce décalage, les personnes concernées verront double, ce phénomène interfère non seulement avec la vision, mais entraîne des troubles de l'équilibre, des problèmes de coordination et de la nausée.

Outre l'emploi de médicaments comme les corticostéroïdes, le traitement contre la diplopie comprend le repos des yeux, le port d'un cache-œil, l'usage de prismes en vue de rediriger la lumière et de « synchroniser » de nouveau les mouvements des yeux. Le cache-œil est une solution de courte durée qui vise à faciliter l'accomplissement de tâches comme la conduite d'une automobile. Ne faites pas un usage prolongé du cache-œil ou son port compromettra la capacité du cerveau de s'ajuster à la diplopie. La diplopie disparaît souvent d'elle-même, habituellement en quelques semaines.

Le nystagmus, ou mouvement involontaire de l'œil, se produirait parce que le système de l'organisme aurait de la difficulté à maintenir les images sur le fond de l'œil. Les mouvements de l'œil peuvent être verticaux, horizontaux ou circulaires. Un grand nombre de personnes qui sont atteintes de nystagmus ne s'en rendent pas compte. Mais ce trouble est quelquefois suffisamment grave pour influer sur la vision d'une personne et lui donner la nausée ou la désorienter. Les personnes atteintes de nystagmus ont constaté que leur vision empire quand elles sont fatiguées ou sous pression. Le nystagmus se traite au moyen de médicaments ou de prismes spéciaux qui redirigent la lumière. Quelquefois, le nystagmus disparaît de lui-même.

Consultez votre médecin sans délai si vous pensez souffrir de diplopie ou de nystagmus, ou si vous remarquez des changements dans votre vision.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-problemes-de-la-vue

Pour faire face aux problèmes de la vue

La SP cause rarement une cécité totale, mais 80 % des personnes qui en sont atteintes souffriront à un moment donné de problèmes de la vue liés à la SP. Voici quelques petits conseils qui vous permettront de vous adapter à des anomalies du champ visuel.

Si vous remarquez des changements dans votre vision, consultez un médecin sans délai. Le médecin en cherchera la cause et vous offrira un traitement et des conseils appropriés. Notez bien que la plupart des personnes atteintes d'anomalies du champ visuel en guériront et que la SP cause rarement une cécité totale.

Quelques personnes en garderont des traces qui se manifesteront par une basse vision (capacité diminuée de voir, notamment de discerner les couleurs et les contrastes). Si c'est le cas, voici quelques petits conseils que vous pourrez mettre en pratique pour faire front à ces problèmes :

  • consultez un spécialiste en basse vision. Cet ophtalmologue évaluera vos problèmes de vision et vous offrira des solutions pour les prendre en charge et tirer le meilleur parti de la vision qui vous reste. Il se pourrait que vous soyez amené à faire l'acquisition de dispositifs ou à changer la façon dont vous avez placé le mobilier chez vous ou au travail ;
  • améliorez l'éclairage de votre domicile et de votre lieu de travail. Ne manquez pas de vous assurer que votre espace de travail est bien éclairé et choisissez des lumières que vous pourrez diriger sur votre zone de travail, là où vous en avez besoin ;
  • désencombrez-vous et organisez-vous. Débarrassez-vous du fouillis et de ce qui constitue un obstacle à la circulation chez vous. Donnez les vêtements et tous les objets que vous n'utilisez pas régulièrement. Rassemblez vos affaires pour les trouver plus facilement. Par exemple, rangez ensemble tous vos vêtements de la même couleur et suspendez chaque tenue avec la ceinture ou la cravate assortie. Vous pouvez aussi avoir recours à des pastilles autocollantes pour vous aider à identifier vos affaires. Par exemple, certaines personnes utilisent des pastilles pour reconnaître leurs chaussures marron, bleues et noires (aucune pastille pour les noires, une pour les marron et deux pour les bleu marine) ;
  • tirez parti du contraste de couleurs pour mieux distinguer les objets. Délimitez les interrupteurs d'éclairage, les cadrans, les portes, les fenêtres, les marches et les seuils au moyen d'un ruban de couleur. Simplifiez votre travail en utilisant des teintes qui s'opposent (par ex. mettez des aliments foncés sur une planche à découper d'une couleur pâle) ;
  • recherchez des livres, journaux, calendriers et cadrans téléphoniques aux gros caractères. Des verres grossissants et des lampes à pince qui se fixent à un livre peuvent aussi faciliter la lecture. Votre ordinateur vous permet de pallier les problèmes de la vue en modifiant la taille du texte de vos documents et des pages Web - demandez à un ami averti de vous montrer comment faire ;
  • prévenez les personnes que vous connaissez que vous êtes atteint de basse vision afin qu'elles ne se sentent pas insultées si vous ne semblez pas les voir ni les reconnaître et si vous ne répondez pas aux signes qu'elles vous font ;
  • obtenez du soutien. Si vous ressentez de la colère, de la peine, de la tristesse, et un sentiment de vide après avoir perdu partiellement ou totalement la vue, c'est normal. Des groupes de soutien et des séances de psychothérapie peuvent vous aider à faire face à ces sentiments et à bien profiter de la vie.

Ces petits conseils vous permettront de commencer à prendre en charge vos problèmes de la vue. Vous pouvez aussi entrer en contact avec le bureau de la SP le plus près de chez vous, et l'Institut national canadien pour les aveugles (INCA) qui fournit des services de soutien et de renseignements aux personnes atteintes de basse vision ainsi que de cécité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-et-les-problemes-de-la-vue