Un nouveau traitement contre la SP : Tysabri

Qu'est-ce que Tysabri et comment agit-il ?

TysabriMC (le natalizumab) est un nouveau médicament contre la SP qui a récemment été mis sur le marché au Canada. C'est un médicament modificateur de l'affection, ce qui revient à dire qu'il ralentit l'évolution d'une affection.

Les personnes atteintes de SP ont un système immunitaire qui attaque les gaines de myéline, substance graisseuse qui protège les cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. La myéline aide les cellules nerveuses à conduire l'électricité qui transmet les messages entre les cellules nerveuses. Quand la myéline est endommagée, les cellules nerveuses ne peuvent pas envoyer les messages convenablement, ce qui entraîne des difficultés pour marcher ainsi que des problèmes de coordination, des troubles de l'intestin, de la vessie, de la pensée et de la vision. Il en résulte aussi de la fatigue, de la douleur et de la spasticité.

Tysabri est une protéine synthétique qui contribue à empêcher les attaques du système immunitaire contre les gaines de myéline. Son action aide à ralentir l'évolution de la SP.

Quel est le mode d'administration de Tysabri ?

Tysabri entre dans l'organisme au moyen d'une perfusion intraveineuse qui se fait très lentement (elle dure approximativement 1 heure).

La perfusion est pratiquée 1 fois toutes les 4 semaines par un professionnel de la santé comme un médecin ou une infirmière. Elle a généralement lieu dans une clinique spécialisée en SP ou dans un centre de perfusion autorisé.

Les personnes prenant Tysabri seront observées attentivement durant la perfusion et l'heure qui suit, de manière à déceler les signes d'une réaction allergique et de les traiter avant que ces personnes ne quittent la clinique. Pour de plus amples renseignements sur l'innocuité de Tysabri, reportez-vous à la section « Des renseignements sur l'innocuité de Tysabri ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-du-neuf-dans-le-traitement

Tysabri peut-il être utile ?

Comment Tysabri peut-il être utile aux personnes atteintes de SP ?

TysabriMC est un médicament modificateur de l'affection indiqué dans le traitement de la SP cyclique. La désignation « modificateur de l'affection » indique que son mécanisme d'action consiste à ralentir l'évolution de l'affection, par conséquent il peut empêcher la SP de s'aggraver.

Selon les études cliniques, Tysabri :

  • espace la fréquence des poussées ;
  • diminue le nombre et la taille des lésions cérébrales actives (zones du cerveau endommagées par la SP) décelées au moyen de l'IRM (imagerie par résonance magnétique) ;
  • retarde l'évolution d'une déficience physique.

Comment ces résultats influent-ils sur votre état de santé ? Même si vous ne remarquez rien de nouveau en ce qui concerne votre SP, vous pourriez avoir moins de rechutes et votre SP pourrait ne plus empirer aussi rapidement.

Qui peut utiliser Tysabri ?

Tysabri est employé contre la forme cyclique (poussées-rémissions) de la SP. Il n'a pas été impliqué dans les études menées sur d'autres formes de l'affection, comme la SP chronique évolutive.

Il est destiné aux personnes qui ne peuvent suivre d'autres traitements contre la SP ou pour qui d'autres traitements contre la SP n'ont pas agi.

Que faut-il que je sache avant de prendre Tysabri ?

Tysabri constitue une nouvelle option thérapeutique pour les personnes atteintes de SP, mais il ne convient pas à tout le monde. Pour tout renseignement à propos de Tysabri, pour savoir si ce traitement vous conviendrait, et comment y avoir accès, communiquez avec votre médecin traitant ou votre infirmière.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-du-neuf-dans-le-traitement

Des renseignements sur l'innocuité de Tysabri

Quand vous choisissez un nouveau traitement, il importe d'en connaître les bienfaits et les risques. Voici quelques-uns des renseignements les plus importants que vous devriez posséder sur l'innocuité et les effets secondaires de TysabriMC.

Quels effets secondaires pourraient se produire ?

Parmi les effets secondaires possibles de Tysabri, on retrouve les étourdissements, la nausée, les maux de tête, les douleurs articulaires, la fatigue, des tremblements, les maux de gorge, des infections, l'écoulement du nez ou un embarras de la respiration nasale.

De temps à autre, quelqu'un pourrait avoir une réaction allergique à Tysabri. Si vous observez les symptômes d'une réaction allergique grave comme de l'urticaire, une enflure du visage, des lèvres ou de la gorge, ou une difficulté respiratoire, demandez tout de suite des soins médicaux.

Tysabri peut accroître le risque d'une affection neurologique rare, mais grave, désignée LEMP (leucoencéphalopathie multifocale progressive) qui peut entraîner une incapacité grave ou la mort. Les symptômes de la LEMP sont analogues aux symptômes de la SP ; par conséquent, consultez votre médecin si vos symptômes de SP semblent s'aggraver ou si vous en avez de nouveaux.

Quelles personnes ne devraient pas prendre Tysabri ?

Tysabri ne devrait pas s'utiliser pendant la grossesse à moins que votre médecin estime que ses bienfaits priment les risques éventuels. On ne sait pas si Tysabri passe dans le lait maternel, par conséquent les femmes qui emploient Tysabri devraient éviter d'allaiter.

Tysabri n'a pas fait l'objet d'études chez les enfants âgés de moins de 18 ans.

Les personnes dont le système immunitaire présente de graves problèmes (comme le VIH ou la leucémie), celles qui ont, ou qui ont eu, la LEMP et celles qui sont allergiques à l'un des ingrédients du médicament ne devraient pas prendre Tysabri.

On ne possède pas de données sur l'innocuité ni sur l'efficacité de Tysabri quand son usage se prolonge au-delà de 2 ans.

Que devrais-je savoir d'autre ?

Consultez votre médecin si :

  • vous avez l'impression que votre SP empire ;
  • vous constatez l'apparition de nouveaux symptômes de SP ;
  • vous vous inquiétez au sujet de tout autre symptôme ;
  • vous vous retrouvez enceinte ;
  • vous amorcez la prise de nouveaux médicaments (en particulier ceux qui influent sur le système immunitaire, comme les médicaments antirejet ou contre le cancer).

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-du-neuf-dans-le-traitement

Les nouveaux traitements contre la SP

Les chercheurs orientent leurs efforts sur les moyens de guérir la SP et, quelques nouveaux traitements prometteurs se profilent à l'horizon. Quels seraient ces nouveaux traitements contre la SP ?

Les réparateurs de la myéline : depuis des années, les chercheurs s'efforcent de trouver des façons de réparer la myéline (enveloppe protectrice des cellules nerveuses) que la SP endommage. De nouvelles études passionnantes sont en cours, et elles pourraient mener à l'élaboration de médicaments qui répareraient la myéline. Ces études visent à mieux comprendre comment le corps fabrique et entretient la myéline, la façon dont diverses cellules nerveuses communiquent tandis que le corps répare des cellules nerveuses endommagées et comment nous pourrions manipuler ces processus pour inciter le corps à réparer sa propre myéline.

Les hormones : l'hormonothérapie offrirait une nouvelle possibilité en matière de traitement aux femmes atteintes de SP. Cette affection touche beaucoup plus souvent les femmes que les hommes et, des recherches préliminaires ont montré que le traitement qui reposait sur l'hormone féminine estriol pouvait mettre un frein à l'activité de la forme cyclique (poussées-rémissions) de la SP qui atteint les femmes. Des études de plus grande envergure s'étendant sur 2 ans sont prévues pour mieux évaluer ce traitement.

Les protecteurs du cerveau : pour que le système immunitaire attaque le cerveau, les cellules du système immunitaire doivent traverser la région qui s'étend entre le cerveau et le reste du corps, et que l'on appelle la barrière hémato-encéphalique. Elle forme une bordure tapissée de cellules dénommées cellules endothéliales. Les chercheurs visent à trouver des moyens d'aider les cellules endothéliales à refouler l'invasion des cellules du système immunitaire dans le cerveau et à prévenir le dommage que la SP cause aux nerfs. Ce projet pourrait mener à de nouveaux traitements qui se fonderaient sur la protection du cerveau des personnes atteintes de SP.

Comme la recherche continue à améliorer notre compréhension de la SP, beaucoup plus de nouveaux traitements passionnants peuvent être élaborés.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-SP-du-neuf-dans-le-traitement