« Tombe la neige... »

Tous en chœur : « Vive le vent, vive le vent, vive le vent d'hiver, boules de neige... » – même si vous savez bien qu'il va falloir finir par mettre la main sur cette pelle pour déneiger. Et pourtant même en pelletant, il y a de quoi s'amuser tant que l'on garde à l'esprit deux ou trois choses.

Pour éviter l'hypothermie, ne prenez pas froid. L'hypothermie résulte de l'incapacité qu'a le corps à fabriquer plus de chaleur qu'il n'en perd lorsqu'il est exposé au froid, ce qui fait chuter sa température interne en dessous de 35 °C. Portez toujours un bonnet, des gants ou des moufles, ainsi que des bottes imperméables, quand vous pelletez. Et couvrez votre visage, en particulier si vous avez des problèmes de tension artérielle.

Sauriez-vous reconnaître et traiter l'hypothermie et les engelures?

  • Les signes avant-coureurs de l'hypothermie commencent avec des grelottements et des difficultés à articuler, suivis par une certaine confusion ou un manque de coordination. Faites remonter la température de votre corps en quittant le froid dès que vous pouvez. Votre meilleure arme contre l'hypothermie, c'est d'en connaître les causes. Les principaux responsables sont le vent, l'humidité et le froid. Un environnement froid et venteux refroidit le corps tandis que l'humidité absorbe la chaleur corporelle. Pour vous protéger de l'hypothermie quand vous déneigez, portez toujours un bonnet, des gants ou des moufles, ainsi que des bottes imperméables.
     
  • Si votre peau s'engourdit, qu'elle blanchit et a l'aspect cireux, c'est que vous avez des engelures. Touchez votre peau. Est-elle ferme sous vos doigts mais souple en profondeur? Eh bien c'est qu'elle a perdu de la chaleur. Réagissez vite pour ne pas perdre plus de chaleur encore. Utilisez la chaleur de vos mains pour réchauffer votre peau gelée par le froid en plaçant délicatement vos mains sur la zone en cause. Faites attention – de minuscules particules de glace présentes dans la peau gelée peuvent endommager les tissus si vous la frottez, alors ne frottez surtout pas! Et si la couleur de votre peau vire au gris-bleu et qu'elle devient dure au toucher, essayez de vous réchauffer et consultez un docteur immédiatement.

N'oubliez pas : si votre peau n'est pas couverte, elle va vite geler si elle est exposée à des températures inférieures à -25 °C. Lorsqu'il fait à ce point froid dehors, le risque d'hypothermie et d'engelures est accru. Si vous n'avez pas impérativement besoin de sortir, restez à l'intérieur. Mais si vous n'avez pas la possibilité de rester à la maison, emmitouflez-vous bien!

Ne vous surmenez pas.

  • Ménagez-vous, en particulier si vous souffrez d'une maladie cardiaque, si vous faites de l'hypertension ou si vous avez des problèmes de dos. Évitez de pelleter toute la neige en une fois. En déneigeant régulièrement et en empêchant ainsi la neige de s'accumuler, vous évitez de rester dehors dans le froid pendant de trop longs moments passés à vous surmener et à soulever de lourdes charges de neige.
     
  • Avant de sortir dans le froid, faites des exercices d'échauffement en vous penchant en avant, en arrière et sur le côté grâce à des rotations du dos, et n'oubliez pas de boire avant et après avoir déneigé.
     
  • Soulevez intelligemment! Pour ne pas vous faire mal au dos, essayez de ne pas soulever de pleine pelle de neige. Utilisez plutôt une pelle légère de type pousse-neige, pliez vos genoux et tenez la pelle près de vous au moment de pousser la neige sur le côté. Cette technique diminuera également les mouvements de torsion et de rotation qui risqueraient de vous faire mal au dos.
     
  • Faites une pause! Reposez-vous si vous vous sentez fatigué. Et si vous ressentez une douleur au niveau de la poitrine ou du dos, rangez votre pelle. Des études ont révélé que porter de lourdes charges par temps froid peut provoquer une crise cardiaque.

Si des soucis de santé vous empêchent d'utiliser une pelle pour déneiger, pensez à la souffleuse à neige. Elle est plus facile à utiliser.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-sante-et-la-securite-en-hiver

Évitez une panne dans la neige

Faire un entretien hivernal de votre voiture diminuera vos inquiétudes quant à la conduite en hiver. Emmenez-la dans un garage pour un entretien et une révision qui contribueront à prévenir les problèmes. Assurez-vous que vos freins fonctionnent bien afin d'éviter les dérapages. Les systèmes de refroidissement et électrique doivent être en bon état de fonctionnement. Faites le plein de nouvel antigel et vérifiez que tous les branchements électriques sont propres et bien ajustés, en particulier si la batterie de votre voiture devient vieille. N'oubliez pas : le froid met les batteries à rude épreuve.

Pour être sûr que votre voiture démarre à chaque fois, veillez à ce qu'on recherche dans votre moteur des circuits électriques défectueux, des bougies usées, un starter bloqué ou des dispositifs anti-pollution ayant besoin d'être contrôlés.

Ne négligez pas le pot d'échappement. Pour éviter les fuites de monoxyde de carbone lorsque les fenêtres sont fermées, vérifiez le silencieux et le système du tuyau d'échappement arrière. La chaufferette, les dégivreurs et les essuie-glaces doivent être en bon état pour garder votre pare-brise propre et garantir ainsi une bonne visibilité de la route et de la circulation autour de vous. Assurez-vous que l'huile et les filtres sont propres!

Pour améliorer l'adhérence dans la poudreuse, pensez à investir dans de bons pneus à neige. Vérifiez également la pression de vos pneus de façon régulière. Rappelez-vous : chaque fois que la température diminue de 5 °C, la pression des pneus perd une livre. Dans certaines provinces comme le Québec, les pneus d'hiver sont obligatoires; le non-respect de la loi peut conduire à une amende.

N'oubliez pas de garder un réservoir de carburant plein à tout moment, car cela diminue la condensation et empêche le tuyau d'alimentation en carburant de geler. Alors tous à vos réservoirs!

Qu'y a-t-il dans le coffre? Voici l'équipement d'hiver que vous devriez avoir avec vous pour parer à toutes les situations climatiques :

  • un grattoir pour pare-brise et une brosse à neige
  • une pelle
  • du sable ou de la litière pour chat (en sac, cela va sans dire !)
  • un tapis métallique de traction ou toute autre substance granuleuse
  • une boîte de mouchoirs
  • un pneu de rechange
  • une clé de roues et un cric
  • une trousse de premiers soins
  • une lampe de poche
  • des câbles de démarrage
  • des fusées éclairantes

Et si vous avez une longue route devant vous, n'oubliez pas de consulter les prévisions météorologiques et les bulletins sur l'état des routes, et pensez à glisser dans vos valises :

  • une couverture chaude
  • des bougies et un briquet ou des allumettes
  • des aliments non périssables
  • des vêtements chauds (p. ex. : bottes d'hiver, bonnet)

N'oubliez pas de redoubler de prudence quand vous êtes au volant en hiver.

  • Attachez votre ceinture, restez bien vigilant et faites attention aux éventuels comportements dangereux d'autres conducteurs et aux mauvaises conditions de conduite.
  • Assurez-vous qu'il n'y a ni neige ni glace sur votre voiture.
  • Réduisez votre vitesse et prévoyez des temps de trajets plus longs.
  • Laissez une plus grande distance entre votre voiture et celle de l'automobiliste devant vous car la distance de freinage sur une route verglacée est le double de celle sur une route sèche.
  • Gardez le contrôle de votre volant à tout moment – évitez d'utiliser le régulateur de vitesse.
  • Pour que les autres automobilistes voient mieux votre voiture, utilisez vos feux de croisement. Ils sont plus brillants que les feux de jour et le fait de les mettre active les feux rouges arrière.
  • Sachez quoi faire en cas de conduite sur une route verglacée. Rappelez-vous que le verglas ne se voit pas! Si votre voiture commence à déraper, restez calme, redressez la course de votre voiture dans la direction que vous voulez qu'elle prenne, ne touchez pas aux freins et n'accélérez pas. Pour déconnecter la poussée des roues motrices, mettez-vous au point mort si vous avez une voiture à transmission automatique ou appuyez sur la pédale d'embrayage si vous conduisez une voiture à transmission manuelle.
  • Si vous tombez en panne pendant une tempête de neige, quittez la route, mettez vos feux de détresse pour être sûr que l'on vous voit et restez dans votre voiture jusqu'à l'arrivée des secours ou jusqu'à ce que la tempête se calme. Vérifiez que la neige ne bouche pas votre pot d'échappement. Pour éviter une intoxication au monoxyde de carbone, laissez une fenêtre légèrement ouverte.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-sante-et-la-securite-en-hiver

Les soins de la peau en hiver

Une protection solaire tout au long de l'année
Au milieu de la ronde des saisons il y a quelque chose qui ne change jamais : le soleil. Quelle que soit la saison, le soleil continue de briller et vous avez toujours besoin d'un écran solaire pour protéger votre peau des rayons ultraviolets néfastes. Appliquez du maquillage ou une crème hydratante à l'indice de protection (IP) 15 sur votre visage et sur toutes les zones exposées de votre peau. Tout l'hiver, vous protégerez ainsi votre peau des rayons du soleil qui l'endommagent. Si vous pratiquez des sports d'hiver, appliquez un écran solaire à IP élevé. La façon dont la neige réfléchit les rayons du soleil est telle qu'après une journée passée sur les pistes, vous pouvez très bien vous retrouver gravement brûlé. Appliquez un écran solaire, en particulier si vous utilisez un produit qui contient de l'acide rétinoïque comme Retin-A ou Renova, car ces produits vous rendent plus sujet aux brûlures du soleil. Et n'oubliez pas vos lèvres. Pensez à appliquer du baume pour les lèvres ou encore portez un rouge à lèvres avec écran solaire intégré.

Impossible de vous hydrater suffisamment?
Vous rentrez du froid et vous êtes impatient de prendre une longue douche bien chaude qui vous réchauffera? Pas si vite! Si les douches chaudes ont le pouvoir de vous réchauffer, elles peuvent aussi assécher votre peau du fait qu'elles ont tendance à priver la peau de ses huiles naturelles, la laissant chaude mais sèche par la même occasion. Continuez plutôt à prendre des douches chaudes mais qui ne durent pas longtemps. Séchez-vous avec votre serviette et tant que votre peau est encore légèrement humide, appliquez une crème hydratante. Pour les zones cutanées très sèches telles que les mains, les coudes, les genoux et les talons, utilisez une crème hydratante puissante, formulée spécialement pour les peaux sèches. Redoublez de précaution si vous avez la peau sensible. Les exfoliants et les produits qui contiennent des acides alpha-hydroxylés peuvent aggraver l'état d'une peau déjà sèche et irritée. Si votre peau est dans un état grave de sécheresse, si vous avez de l'eczéma ou des démangeaisons hivernales, demandez à votre pharmacien une crème à base d'urée ou consultez votre médecin au sujet d'autres traitements possibles. Et pour empêcher votre peau de dessécher, pensez à un humidificateur d'air qui maintiendra une humidité adéquate de l'air ambiant chez vous.

Suivre ces conseils tout au long de l'hiver protégera votre peau contre les gerçures, crevasses et irritations que peut provoquer un hiver rigoureux, où air sec et vent sont combinés.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-sante-et-la-securite-en-hiver

Et hop sur les pistes ! En avant la glisse !

Chaque année, les services des urgences soignent des enfants blessés au cours d'accidents de sports de glisse. Lorsqu'aux petits bleus et aux bosses succèdent les os cassés et les blessures graves à la tête et à la moelle épinière, c'est signe qu'il est temps de rappeler aux parents et aux enfants quelques consignes de sécurité quand ils jouent à l'extérieur.

Vous pouvez prendre plusieurs précautions pour empêcher votre enfant de se blesser. Les collines les plus sûres pour faire de la luge n'ont ni arbres, ni clôtures, ni rochers, ni fils de fer ni autres objets susceptibles de blesser un glisseur. Un enfant en bas âge devrait toujours jouer sous l'œil attentif d'un parent ou d'un adulte. Jusqu'à 12 ans, les enfants devraient porter un casque de hockey, approuvé par l'Association canadienne de normalisation (CSA), sur un bonnet chaud. Il est dangereux de porter de longues écharpes pendant les sports de glisse car elles augmentent les risques de suffocation. Vérifiez toujours que la luge ou le traîneau de votre enfant est en bon état. Et n'oubliez pas que sur ces engins, certaines positions sont meilleures que d'autres pour réduire les risques de blessures :

  • La meilleure position, c'est d'être à genoux.
  • S'allonger sur le ventre augmente le risque de blessure à la tête.
  • S'allonger à plat sur le dos augmente le risque de blessure à la colonne vertébrale.

Apprenez à votre enfant à :

  • avoir conscience de son environnement extérieur
  • faire attention aux autres glisseurs
  • éviter de descendre en luge une colline qui se termine par une route, un parc de stationnement, une rivière ou un étang
  • remonter la colline sur le côté, à distance de la piste de luge, après la descente
  • rentrer lorsque ses vêtements sont humides et qu'il sent le froid, afin d'éviter l'hypothermie et les engelures

C'est en sachant comment prévenir les blessures que votre enfant passera l'hiver en s'amusant.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-sante-et-la-securite-en-hiver