Une prise de médicaments aisée

Contrairement à la chanson bien connue, quelquefois une cuillerée de sucre n'aide pas à avaler le médicament. La prise de médicaments, surtout pour un enfant, peut être une expérience difficile, une expérience qu'il n'a pas envie de recommencer. Le moment « d'avaler la pilule » peut devenir une expérience stressante et effarante pour quelques enfants et leurs parents, ce qui rend le traitement du « pipi au lit » de l'enfant plus difficile. Tous les enfants ne réagiront pas de la même façon aux difficultés associées à la prise de médicaments, cependant les résultats sont habituellement les mêmes - le médicament n'est pas pris comme indiqué et il s'ensuit que l'enfant ne ressent pas tous les bienfaits du médicament.

Saviez-vous qu'en matière de médicaments, plus d'une option s'offre à votre enfant ? Vous pouvez avoir recours à un grand nombre de diverses options pour faire face au « pipi au lit » de votre enfant, notamment des couches pour la nuit, des alarmes pipi au lit, des techniques comportementales et des médicaments. Tout comme les médicaments contre la migraine, la toux, le rhume et l'asthme, les médicaments pour remédier au « pipi au lit » sont disponibles sous plusieurs formes pharmaceutiques comme les comprimés et les comprimés qui fondent rapidement dans la bouche. Le bon dosage et la bonne forme peuvent aider votre enfant à prendre son médicament plus aisément et comme indiqué.

En se fondant sur les expériences passées de votre enfant, votre médecin peut vous aider à choisir la forme de médicament qui lui conviendra pour le parer contre le « pipi au lit ». Par exemple, avant de consulter le médecin de votre enfant, répondez aux quelques questions ci-après :

  1. votre enfant a-t-il un haut-le-cœur ou vomit-il quand vous lui donnez des médicaments oraux à avaler ?
  2. votre enfant semble-t-il avoir des difficultés à avaler des médicaments oraux, surtout les pilules ?
  3. votre enfant n'a-t-il parfois pas accès à de l'eau quand le moment est venu de prendre un médicament ?
  4. votre enfant devrait-il, selon vous, absorber une quantité limitée de liquides avant le coucher ?

Si votre enfant a de la difficulté à prendre les médicaments qui lui permettraient de remédier à son « pipi au lit », vous devriez discuter avec son médecin ou un pharmacien des options qui sont disponibles sur le marché - que ce soit pour 3 jours ou 3 ans.

Vous aimeriez essayer une nouvelle option qui pourrait convenir à votre enfant ?

Discutez avec votre médecin des difficultés auxquelles vous et votre enfant devez faire face quand il s'agit de prendre un médicament pour remédier au « pipi au lit ». D'autres options sont disponibles et votre médecin peut vous aider à trouver une solution qui conviendra à votre enfant.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Des-solutions-au-pipi-au-lit

Du neuf dans la recherche sur l'énurésie nocturne

L'énurésie et l'allaitement maternel

Selon une étude récente, les enfants qui ont été allaités au sein risqueraient moins de mouiller leur lit.

Les chercheurs ont interrogé deux groupes d'enfants : un groupe mouillait son lit, l'autre pas. Le premier groupe était composé d'enfants qui avaient consulté pour un traitement de « pipi au lit ». Le deuxième groupe réunissait des enfants qui se rendaient au cabinet de leur médecin pour d'autres raisons que le « pipi au lit ».

L'étude a révélé que 81,2 % des enfants qui ne mouillaient pas leur lit avaient été nourris au sein pendant plus de 3 mois par comparaison avec seulement 45,5 % de ceux qui mouillaient leur lit. Les chercheurs en ont conclu que l'allaitement maternel qui se prolongeait au-delà de 3 mois pouvait contribuer à protéger les enfants de l'énurésie nocturne. Toutefois, la connexion entre ces faits est encore un sujet de controverse et des études plus approfondies sont nécessaires pour établir si l'allaitement au sein sert vraiment de bouclier au « pipi au lit ».

L'énurésie nocturne et le cerveau

Des chercheurs canadiens basés à Montréal ont trouvé des liens entre l'énurésie nocturne et des retards du développement. Une étude nationale qui portait sur 1 666 enfants a montré que ceux qui mouillaient leur lit n'atteignaient pas aussi rapidement certains jalons du développement marqué par l'acquisition du langage ou de la motricité (capacité de s'asseoir ou de ramper). Certains problèmes du comportement, comme l'hyperactivité, étaient également plus répandus parmi les enfants qui mouillaient leur lit. Alors, quel est le lien ? Les chercheurs croient que l'énurésie nocturne et les problèmes de développement sont liés aux mêmes difficultés dans le cerveau. Leurs futurs travaux pourraient inclure la recherche de la trace de ces problèmes dans des zones spécifiques du cerveau afin que de nouveaux traitements puissent être mis au point.

Que pouvez-vous faire entretemps ? Consultez votre médecin si vous éprouvez de l'inquiétude au sujet du « pipi au lit » de votre enfant ou de son développement général.

Suivez les derniers travaux de recherche !

Les chercheurs dirigent leurs efforts sur la découverte plus approfondie des causes et du traitement de l'énurésie nocturne. Ne manquez pas les dernières avancées capitales – discutez avec votre médecin des options de traitement de votre enfant.

De nouvelles options thérapeutiques sont disponibles et pourraient aider votre enfant d'une façon spectaculaire - discutez avec votre médecin pour tout renseignement.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Des-solutions-au-pipi-au-lit

La discussion avec votre médecin sur le « pipi au lit »

Comment votre médecin peut-il aider ?

Vous êtes-vous jamais demandé si votre enfant recevait le meilleur traitement contre le « pipi au lit », ou si vous pourriez faire plus ?

Votre médecin peut vous aider à résoudre les problèmes de « pipi au lit » de votre famille. Votre médecin peut venir à votre rescousse et à celle de votre famille, car il peut :

  • aider vous et votre enfant à en apprendre davantage sur le « pipi au lit » ;
  • fournir de l'information sur les options thérapeutiques et sur les façons de faire front au « pipi au lit » ;
  • recommander une option qui conviendra à votre enfant ;
  • montrer à votre enfant comment utiliser le traitement ;
  • donner des renseignements sur les nouvelles recherches et les options thérapeutiques dès qu'ils sont connus.

Le moment est-il venu de parler au médecin de votre enfant ?

Comment savez-vous si le moment est venu de parler au médecin de votre enfant ? Vos réponses aux questions ci-après vous guideront :

  • Est-ce que le « pipi au lit » nuit à votre famille ?
  • Est-ce que votre famille essaie de faire front au « pipi au lit » sans avoir recours à un traitement, mais trouve que c'est difficile ?
  • Avez-vous l'impression que le traitement de votre enfant n'agit pas aussi bien que vous le voudriez ?
  • Est-ce que, selon votre famille, le traitement de votre enfant cause un désagrément ou des perturbations ?
  • Est-ce que le traitement de votre enfant s'accompagne d'effets secondaires ?
  • Avez-vous la certitude que le traitement est utilisé comme il convient ?
  • Vous demandez-vous s'il existe de meilleures façons de prendre en charge le « pipi au lit » de votre enfant ?

Si vous avez répondu « oui » à l'une de ces questions, il serait peut-être temps de discuter avec votre médecin des options thérapeutiques qui s'offrent à votre enfant contre son « pipi au lit ».

10 questions à poser au médecin de votre enfant

Une fois que vous êtes dans le cabinet du médecin, quelles questions avez-vous besoin de lui poser ? Utilisez cette liste pour commencer, et notez toute autre question que votre famille pourrait avoir :

  1. Quelles sont les options thérapeutiques qui sont sur le marché et qui seraient efficaces contre le « pipi au lit » de mon enfant ?
  2. Quelle option thérapeutique recommandez-vous, et pourquoi ?
  3. Comment le traitement agit-il ?
  4. Quelle est la bonne façon d'utiliser le traitement ?
  5. Quand le traitement commencera-t-il à agir ?
  6. Quelle sera la durée du traitement pour mon enfant ?
  7. Est-ce que je devrais guetter l'apparition d'effets secondaires particuliers et qu'est-ce que je devrais faire si cela se produisait ?
  8. Que devrions-nous faire si mon enfant a l'intention de faire un voyage qui lui fera passer la nuit hors de chez nous ?
  9. Que devrions-nous faire si mon enfant a de la difficulté à avaler des pilules ?
  10. Existe-t-il d'autres techniques auxquelles notre famille pourrait avoir recours pour faire front au «pipi au lit » ?
     
    Autre : _________________________
     
    Autre : _________________________

Votre médecin vous posera de nombreuses questions qui lui permettront de mener sa propre enquête sur le « pipi au lit » de votre enfant. Avant de le rencontrer, notez par écrit :

  • les caractéristiques du « pipi au lit » de votre enfant (par ex. le nombre d'occurrences, les fois où l'enfant s'est mouillé aussi durant la journée) ;
  • les membres de votre famille qui faisaient aussi « pipi au lit » ;
  • les médicaments de votre enfant et les autres troubles de santé dont il est atteint ;
  • l'aspect de l'urine de votre enfant (par ex. trouble, couleur inaccoutumée), et s'il ressent de la douleur quand il urine.

Si vous vous sentez mal à l'aise à l'idée d'aborder le sujet du « pipi au lit » avec votre médecin, votre cas n'est pas unique ! Pourtant, ça vaut vraiment la peine de surmonter votre gêne. Votre médecin ne manquera pas de s'assurer que votre enfant reçoit le traitement le plus indiqué contre son « pipi au lit », ce qui est susceptible d'aider tous les membres de votre famille.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Des-solutions-au-pipi-au-lit

Histoires de changements en famille

Votre famille livre-t-elle bataille au « pipi au lit » ? Prenez courage - quelques changements faciles peuvent vraiment faire une grande différence. Découvrez comment des familles ordinaires ont pris en charge leurs problèmes de « pipi au lit ».

Une famille parle franchement et trouve des solutions

*Marcel et Catherine, les parents de Madeleine, avaient lu quelque part que le « pipi au lit » prenait habituellement fin lorsque l'enfant avait entre 5 ou 6 ans. Mais Madeleine qui avait 7 ans mouillait encore son lit. Les parents de Madeleine se faisaient du souci, mais ils ne savaient pas trop comment aborder le sujet avec leur médecin, ou comment en parler à leur fille. Comme ils ressentaient de l'embarras à l'idée de parler de ce problème, ils avaient décidé de « patienter ». Mais cela mettait leur famille à rude épreuve et faisait obstacle à la vie sociale de Madeleine.

Ce n'est que lorsqu'ils ont su comment le fils d'un de leurs amis avait trouvé un traitement efficace contre le « pipi au lit » que Marcel et Catherine ont décidé de parler à leur médecin. C'était une simple mesure, mais elle a tout changé pour Madeleine et sa famille. Le médecin les a aidés à en apprendre davantage sur l'énurésie nocturne et à trouver un traitement qui leur convenait. Le médecin les a aussi aidés à comprendre que le « pipi au lit » est un phénomène qui touche un grand nombre de familles. Maintenant qu'elle suit un traitement qui lui réussit, Madeleine se tient en meilleure estime, elle profite d'une vie sociale normale et ses parents sont contents d'avoir pris la décision de parler à leur médecin.

Le médicament qui fait l'affaire

*Benoît, le jeune fils de 9 ans de Célestin et Julienne, suivait avec difficulté un traitement contre le « pipi au lit ». Le médecin de Benoît avait recommandé un médicament spécifique contre le « pipi au lit », mais comme un grand nombre d'enfants, Benoît avait du mal à avaler les comprimés. Au moment de prendre sa dose du soir, Benoît avait souvent des haut-le-cœur qui l'empêchaient d'avaler la pilule. C'était contrariant pour Célestin et Julienne, pour Benoît aussi d'ailleurs, car il espérait de tout son cœur que les pilules seraient efficaces et qu'elles lui permettraient d'aller faire du camping pendant une nuitée avec ses copains et son père.

Déçus, Célestin et Julienne ont emmené de nouveau Benoît chez son médecin pour voir s'il y avait quelque chose qu'il pourrait recommander. Le médecin de Benoît leur a donné une nouvelle ordonnance pour une autre forme de médicament qui se dissout instantanément dans la bouche, car il pensait que ce serait une solution au problème. Les parents de Benoît ont décidé de l'essayer et Benoît a trouvé qu'il pouvait le prendre beaucoup plus facilement. Grâce à ce simple changement, Benoît a pu partir en camping et, pour toute la famille il n'est plus question « d'avaler la pilule ».

L'histoire de votre famille

Ces histoires vous font-elles penser à la vôtre ? Votre famille livre-t-elle bataille au « pipi au lit » ? Pour vous assurer que l'histoire de votre famille finit bien, suivez l'exemple des familles mentionnées ci-dessus, et discutez avec votre médecin des options de traitement de votre enfant.

 
* L'histoire de chaque famille mise en vedette est hypothétique et basée sur les expériences collectives de familles faisant face au « pipi au lit ».

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Des-solutions-au-pipi-au-lit