Quel risque pose la COVID-19?

De manière générale, le risque posé par un virus dépend de nombreux facteurs, notamment la facilité avec laquelle il se propage entre les personnes, la gravité de l’affection qu'il provoque et l'accès à des mesures médicales fiables pouvant aider à contrôler son impact (par ex. vaccins).

La COVID-19 peut constituer un risque de deux façons : par le risque d'exposition et par le risque d’être atteint d’une maladie grave.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/COVID-19-Evaluation-du-risque

Le risque d’exposition

Bien que le risque de contracter la COVID-19 reste élevé pour tous les Canadiens, certaines personnes peuvent être plus à risque que d'autres. Votre risque est plus élevé que celui des autres si:

  • vous travaillez en contact étroit avec de nombreux individus
  • vous vivez dans un environnement de groupe où le virus peut se propager plus facilement (par exemple, les maisons de soins infirmiers, les établissements pénitentiaires ou les résidences de groupe)
  • vous êtes confronté à des obstacles qui limitent votre capacité à suivre les mesures de santé publique efficaces pour vous protéger (par exemple, les personnes en situation de qui  doivent utiliser des services dans des environnements non accessibles)

Même si vous n'appartenez à aucun des groupes ci-dessus, votre risque peut augmenter si:

  • vous ne respectez pas la distanciation physique et ne portez pas de masque, en particulier dans les endroits où le risque de transmission par les gouttelettes respiratoires ou les aérosols est élevé(par exemple, les espaces clos, les lieux bondés et les situations de contact rapproché)
  • vous ne vous lavez pas souvent les mains à l'eau et au savon ou n'utilisez pas de désinfectant pour les mains pour garantir une bonne hygiène
  • vous n'avez pas été complètement vacciné contre le virus

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/COVID-19-Evaluation-du-risque

Le risque d’être gravement affecté par la maladie

Parmi les cas actuellement signalés, les symptômes de la COVID-19 peuvent être très légers ou inexistants ou au contraire provoquer une affection grave ou la mort. La plupart des cas ne sont pas graves, mais certaines personnes sont plus exposées que d'autres au risque de développer des complications, notamment :

  • Les adultes de 60 ans et plus (risque croissant avec l'âge)
  • Les personnes ayant des maladies chroniques sous-jacentes , notamment :
    • une maladie pulmonaire
    • une maladie cardiaque
    • une hypertension artérielle
    • le diabète
    • une maladie rénale
    • une maladie du foie
    • de la démence
    • un accident vasculaire cérébral.
  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli, en raison d'une condition médicale (par exemple, un cancer) ou de la prise de médicaments qui affectent celle-ci (par exemple, une chimiothérapie)
  • Les personnes souffrant d'obésité, avec un indice de masse corporelle (IMC) de 40 ou plus

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/COVID-19-Evaluation-du-risque

Y a-t-il d’autres populations plus menacées ?

Existe-t-il d'autres populations présentant un risque élevé de maladie grave due à la COVID-19?

  • Les enfants :  Les données actuelles suggèrent que les enfants sont moins susceptibles de contracter la COVID-19 que les adultes.  Cela dit, les enfants présentant des conditions médicales sous-jacentes (notamment l'obésité et l'asthme) peuvent présenter un risque plus élevé de complications graves.
  • La grossesse : En général, la grossesse présente un risque plus élevé d'infections graves à la COVID-19 et de naissance prématurée (par exemple, naissance avant la 37e semaine). Les femmes enceintes présentent également un problème de santé préexistant, comme l'obésité, le diabète ou l'hypertension artérielle, ou si elles sont tombées enceintes à un âge avancé, elles peuvent être exposées à un risque plus élevé de maladie grave. Bien que les données actuelles montrent que la transmission de la COVID-19 au bébé pendant la grossesse est rare, des études supplémentaires sont en cours.
  • Allaitement maternel : Les données actuelles suggèrent que la COVID-19 n'est pas transmise par le lait maternel. Cela dit, la décision de poursuivre ou de commencer l'allaitement doit être discutée avec vos fournisseurs de soins de santé. Prendre des précautions pendant l'allaitement peut aider à réduire le risque global d'infection. Il faut notamment se laver les mains avec de l'eau et du savon pendant 20 secondes avant l'allaitement et stériliser tout matériel d'allaitement avant et après chaque séance.

Vous pouvez réduire davantage votre risque d'infection en vous faisant vacciner contre le virus. Il est conseillé aux femmes enceintes ou qui allaitent de recevoir les vaccins contre la COVID-19 à base d'ARNm, car il a été prouvé qu'ils sont sans danger. Pour les enfants âgés de 12 ans ou plus, le vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech Comirnaty et de Moderna Spikevax sont approuvés par Santé Canada. Des essais sur les vaccins contre la COVID-19 sont en cours pour les jeunes de moins de 12 ans. 

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/COVID-19-Evaluation-du-risque

Que sont les variants de la COVID-19?

Les virus, y compris la COVID-19, possèdent un matériel génétique qui peut changer avec le temps. D'importantes mutations génétiques, aussi appelées variants, sont apparus au cours de cette pandémie. Actuellement, les principaux variants de la COVID-19 au Canada sont les suivants :

  • B.1.1.7 (Alpha)
  • B.1.351 (Bêta)
  • P.1 (Gamma)
  • B.1.617.2 (Delta)
  • B.1.1.529 (Omicron)

Certains variants sont connus pour être plus infectieux que d'autres. Par exemple, les variants B.1.1.7 (Alpha) et B.1.617.2 (Delta) sont connus pour se propager deux fois plus facilement. D'autres variants, notamment B.1.351 (Beta), P.1 (Gamma), et B.1.617.2 (Delta), peuvent affecter l'efficacité du vaccin contre la COVID-19. Bien qu'il s'agisse des principaux variants préoccupants, d'autres variants font l'objet d'une surveillance continue.

Si vous vivez dans une région présentant une forte proportion de variants de la COVID-19, votre risque d'infection peut être plus élevé. En prenant des mesures pour limiter votre risque d'infection, par exemple en vous lavant souvent les mains, en minimisant les interactions avec d'autres personnes et en vous faisant vacciner contre le virus, vous pouvez assurer votre sécurité et celle de votre communauté.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2022. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/COVID-19-Evaluation-du-risque