La sécurité du siège d'auto pour bébé et du siège d'appoint

Il est difficile de croire qu'avant les années 1970, bon nombre de bébés n'avaient pas de siège d'auto. En outre, s'ils en avaient un, le siège était une simple coquille de plastique retenue en place au moyen de la ceinture de sécurité abdominale. De nos jours, la loi interdit d'amener un bébé en voiture sans un siège d'auto approuvé par Santé Canada.

Choisir un siège d'auto pour bébé

Dès le départ de l'hôpital, pour la première excursion en voiture, le nouveau-né doit être installé de façon sécuritaire soit dans un siège d'auto pour bébé seulement (aussi appelé siège de bébé orienté vers l'arrière) ou dans un siège transformable correctement ajusté pour un nouveau-né.

En règle générale, un siège pour bébé seulement convient jusqu'à ce que le bébé pèse 10 kilogrammes (22 livres). Ce type de siège est sécuritaire uniquement pour les déplacements et ne doit pas être utilisé comme lit de bébé. Un siège pour bébé seulement devrait toujours être installé sur la banquette arrière du véhicule et orienté vers l'arrière. En cas d'accident, l'orientation vers l'arrière protègera l'enfant.

Un siège transformable est sécuritaire à partir de la naissance et jusqu'à ce que le bébé pèse environ 18 kg (40 lb). Le siège transformable peut être ajusté dans des positions différentes et convient aux nouveau-nés. Il est muni d'un harnais qui retient le bébé à 5 endroits : chacune des épaules, chaque hanche et entre les jambes. La position la plus sécuritaire pour un siège transformable est l'orientation vers l'arrière, sur la banquette arrière.

L'orientation du siège vers l'arrière est considérée comme la plus sécuritaire, peu importe la taille ou l'âge du bébé. Par contre, quand l'enfant atteint un poids d'au moins 10 kg et l'âge de 1 an, un siège transformable peut alors être orienté vers l'avant, mais il doit toujours être installé sur la banquette arrière. Une fois que l'enfant utilise un siège d'auto orienté vers l'avant, il est préférable de continuer avec ce siège jusqu'à ce qu'il devienne trop petit, généralement quand l'enfant atteint environ 30 kg (65 lb).

Tout comme les sièges orientés vers l'arrière sont plus sécuritaires que les sièges orientés vers l'avant, les sièges orientés vers l'avant sont plus sécuritaires que les sièges d'appoint. Cela s'explique par le fait que, dans un siège orienté vers l'avant, la force d'une collision ou d'un arrêt soudain est répartie sur les parties les plus résistantes du corps de l'enfant, diminuant ainsi le risque d'une blessure plus grave.

Quand l'enfant atteint un poids de 18 kg à 36 kg (de 40 lb à 80 lb), le siège transformable est probablement devenu trop petit. Pourtant, les ceintures de sécurité pour adulte ne peuvent pas encore être correctement ajustées. L'enfant aura besoin d'un siège d'appoint; ce siège doit être employé à la fois avec une ceinture abdominale (étroitement ajustée à la partie supérieure des cuisses) et avec une ceinture à l'épaule (qui doit couvrir le milieu de la poitrine et l'épaule). Dans le cas d'un véhicule dont les sièges arrière ont un dossier peu élevé ou n'ont pas d'appuie-tête, il faut installer un siège d'appoint à dossier élevé qui convient à la taille de l'enfant.

Installer un siège d'auto

Conformez-vous toujours aux instructions du fabricant pour installer un siège d'auto. Dans le cas d'un siège d'auto orienté vers l'arrière, vérifiez qu'il est retenu fermement et qu'il est impossible de le déplacer de plus de 2,5 cm (1 po) dans n'importe quelle direction. Le harnais doit se trouver au niveau de l'épaule de l'enfant, ou plus bas, et la pince, à mi-poitrine.

Suivez également les instructions du fabricant pour l'installation du siège d'auto orienté vers l'avant parce que l'angle d'inclinaison et d'autres détails pourraient être différents par rapport à l'orientation vers l'arrière.

La plupart des véhicules construits après 2002 sont munis d'un dispositif universel d'ancrage (appelé dispositif UAS, de Universel Anchorage System) ou d'un système d'ancrage et d'attaches adapté aux enfants (appelé système LATCH, de Lower Anchors and Tethers for Children). Le dispositif UAS vous permet donc d'installer le siège de votre enfant au moyen d'ancrages et d'attaches sécuritaires plutôt que d'employer la ceinture de sécurité du véhicule. Si votre véhicule ou le siège d'auto ont été construits avant 2002, vous pouvez acheter une trousse d'attaches pour augmenter la stabilité et la sécurité du siège d'auto.

Mises en garde

  • Évitez les coussins gonflables. Un siège orienté vers l'arrière ne doit jamais être installé sur une banquette avant munie d'un coussin gonflable fonctionnel pour le passager. En cas d'accident, le coussin gonflable déployé pourrait causer des blessures graves à l'enfant. Il faut toujours installer le siège d'auto au centre de la banquette arrière afin qu'il soit hors d'atteinte des coussins gonflables latéraux. Si vous devez installer au moins 2 sièges d'auto, consultez le manuel du fabricant du siège d'auto pour connaître la meilleure position pour un siège installé près du coussin gonflable. Enfin, si vous n'avez pas le choix et devez placer le siège d'auto ou le siège d'appoint sur la banquette avant, désactivez d'abord le coussin gonflable, puis reculez la banquette le plus possible avant de retenir fermement le siège en place selon les instructions du fabricant.
     
  • Installez votre bébé dans une posture sécuritaire. La tête du bébé ne doit pas pouvoir tomber vers l'avant; le bébé ne doit pas pouvoir s'affaler sur le côté ni glisser vers le bas dans le siège d'auto. Les sièges d'auto sont souvent munis d'un indicateur d'angle pour bien supporter la tête du bébé. Si votre siège n'en a pas, vous pouvez placer du rembourrage autour du bébé, mais pas sous ni derrière le bébé. En hiver, retirez l'habit de neige encombrant du bébé avant de le placer dans son siège d'auto. Il faut aussi attacher le bébé dans son siège avant de le couvrir d'une couverture.
     
  • Utilisez un siège d'auto uniquement pour les déplacements. Si votre bébé s'endort dans son siège d'auto, il peut être tentant de le laisser finir sa sieste sans le déranger une fois votre destination atteinte. Il faut savoir que les sièges d'auto ne sont pas conçus pour le sommeil et ne sont pas sécuritaires en pareille situation. En effet, les voies respiratoires du bébé qui dort assis peuvent être comprimées si sa tête tombe vers l'avant. Placez votre bébé endormi dans un berceau conforme aux normes de sécurité canadiennes.
     
  • Soyez au courant de la date de péremption. Au fil du temps, le siège d'auto pour enfant devient moins sécuritaire en raison de son usure générale. Tous les sièges d'auto pour enfants vendus au Canada doivent donc avoir une date de péremption. Si un ami généreux vous donne un siège d'auto usagé, renseignez-vous sur l'âge du siège et l'usage qui en a été fait, et vérifiez s'il a déjà été en usage au moment d'un accident. Vérifiez si le siège est fissuré ou s'il manque des morceaux.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conseils-pour-la-securite-de-bebe

En sécurité dans le berceau et le lit d'enfant

Les parents d'un nouveau-né souhaiteront peut-être garder leur bébé près d'eux au cours des premières semaines. Un bébé peut dormir en sécurité (et, espérons-le, profondément) dans un berceau jusqu'à l'âge de 6 mois ou jusqu'à ce qu'il puisse s'asseoir seul.

Autrement, le lit d'enfant s'avère l'endroit le plus sécuritaire pour un bébé qui dort sans surveillance. Un lit d'enfant qui est conforme aux règlements de sécurité canadiens peut servir jusqu'à l'âge de 18 à 24 mois environ ou jusqu'à ce que le bébé mesure 90 cm (36 po) (il pourrait alors essayer d'en sortir seul).

Choisir un berceau ou un lit d'enfant

Amateurs de meubles anciens, prenez garde. Les lits d'enfants fabriqués avant 1986 ne répondent pas aux normes de sécurité canadiennes actuelles et ne devraient pas être employés.

Testez le matelas du lit de bébé. Le mot clé au moment de choisir un matelas pour le lit d'enfant est « ferme ». Le matelas doit être ferme, car tout espace vide ou partie usée pose un risque de suffocation. Le matelas doit aussi être bien ajusté au lit; l'espace entre le matelas et chacun des 4 côtés ne doit pas dépasser 3 cm. Le système qui supporte le matelas doit le maintenir fermement en place. Pour en vérifier la stabilité latérale, secouez le lit d'enfant. Pour en vérifier la stabilité verticale, exercez une forte pression sur le matelas en poussant sous le matelas, vers le haut.

Préparer le lit d'enfant

Suivez le plan établi. Une fois que vous avez choisi le lit approprié pour votre bébé, c'est à vous qu'il revient de l'assembler et de le préparer pour assurer une sécurité optimale. Suivez les instructions d'assemblage du fabricant à la lettre et n'apportez aucune modification au lit d'enfant. Une fois le lit assemblé, vérifiez tout. Assurez-vous que les côtés du lit se verrouillent correctement. Assurez-vous que le matelas s'encastre bien en place et ne bouge pas.

Placez le lit d'enfant dans un endroit sécuritaire. Les mobiles peuvent être beaux et calmants, mais le bébé ne doit pas pouvoir les atteindre. Éloignez le lit des courroies et des cordons, y compris ceux des stores et des draperies et les cordons électriques.

Couchez bébé de manière sécuritaire. Le bébé doit dormir sur le dos; il ne doit rien y avoir dans son lit à part un matelas, un drap-housse très bien ajusté et une couverture de bébé légère bordée sur les côtés et couvrant le bébé jusqu'à la poitrine seulement. Le bébé devrait seulement porter une couche et une dormeuse (pyjama muni de chaussons). Il faut éviter de placer autre chose dans le lit du bébé (comme un oreiller, un jouet, une bordure de protection ou tout article comportant une corde ou un longueur de tissu), car tous ces objets peuvent causer la suffocation. Assurez-vous de bien enclencher les côtés du lit.

Faites un bon entretien. Respectez le mode d'emploi et modifiez la hauteur du matelas au fur et à mesure que le bébé grandit. Vérifiez périodiquement la stabilité du cadre de lit afin de vous assurer qu'aucune vis ne s'est desserrée au fil du temps. Inspectez la surface du matelas pour repérer les signes d'usure et remplacez le matelas s'il semble usé.

Endroits où les bébés ne devraient pas dormir

Dans le lit de ses parents. Peu importe à quel point vous adorez sentir votre nouveau-né blotti contre vous, un berceau ou un lit d'enfant sécuritaire et solide s'avère une nécessité. Il est dangereux pour un bébé de partager le lit de ses parents ou d'un autre enfant. En effet, le bébé peut tomber du lit ou rester coincé entre des oreillers ou des couvertures ou contre le corps d'un membre de la famille endormi, et suffoquer.

En position assise. Le roulement des roues de la poussette ou le bourdonnement du moteur de la voiture peuvent endormir le bébé, mais il n'est pas prudent de laisser le bébé dormir longtemps en position verticale. Les muscles immatures dans le cou du bébé ne sont pas nécessairement assez forts pour empêcher sa tête de tomber vers l'avant et de comprimer les voies respiratoires. Cette mise en garde s'applique également aux exerciseurs pour bébé et aux balançoires.

Dans un endroit non conçu pour dormir. Les bébés s'endorment n'importe où, mais les endroits non conçus pour assurer la sécurité du bébé qui dort l'exposent à un risque. En effet, les tables à langer, les parcs pour enfants, les sofas, les chaises, les futons et même les lits munis de côtés plus hauts ne fournissent pas la protection dont a besoin un bébé sans surveillance.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conseils-pour-la-securite-de-bebe

La sécurité en poussette

En regardant la multitude de poussettes dans les parcs et les centres commerciaux, vous constaterez l'incroyable variété de ces « engins ». Les poussettes pliantes (ou poussettes cannes) peuvent rouler à toute allure; elles ont simples, petites et faciles à plier et à transporter. Comparez ces modèles de base avec les poussettes de voyage grand format (des VUS miniatures pour bébé, équipés d'un siège d'auto à fixation rapide et d'espace de rangement pour les couches et les biberons) ou les poussettes de sport munies de roues tout-terrain ou d'un attelage pour vélo. De temps à autre, vous pourriez même apercevoir un landau d'époque ou une poussette de style carrosse.

Faites le tour des magasins et imaginez-vous en train d'utiliser la poussette dans votre milieu habituel. Si vous vous déplacez en voiture, vous préférerez peut-être une poussette qui se transforme facilement en siège d'auto. Si vous prenez les transports en commun, vous pourriez choisir une poussette-canne pliante pour faciliter les déplacements en autobus et en train. Dans les rues achalandées de la ville, il peut être difficile de manœuvrer une poussette tout-terrain de grandes dimensions, tandis qu'un landau à jantes étroites n'est peut-être pas le meilleur choix si vous traversez le parc.

Que vous cherchiez un modèle simple ou de grand luxe, voici quelques critères de sélection et conseils de sécurité qui s'appliquent à toutes les poussettes.

  • Choisissez une poussette robuste. Même la poussette-canne légère qui sert aux déplacements rapides doit être bien conçue et construite de manière à ne pas basculer vers l'arrière. Vérifiez si la poussette de votre choix comporte une ceinture abdominale ou un harnais de sécurité. Faites un test de freinage et vérifiez les fixations des roues; assurez-vous que les poussettes pliantes se verrouillent bien en position fermée.
     
  • Suivez le guide d'utilisation. Compte tenu de la grande variété et des divers degrés de complexité des moyens de transport pour les tout-petits, il est très important que les parents et leurs substituts consultent le guide d'utilisation de leur poussette particulière et respectent les instructions et les suggestions qui y sont données. Il faut lire les instructions au complet, en prêtant attention aux précisions concernant la taille et le poids de l'enfant ainsi que le poids pouvant être rangé sans danger dans le compartiment sous le siège. Des sacs à provisions pleins peuvent peser plus qu'un petit enfant et peuvent facilement faire basculer la poussette sans surveillance vers l'arrière. Prenez note de la marque, du modèle et de la date de fabrication en cas de rappel du produit. Inspectez régulièrement la poussette pour tout signe visible de bris.
     
  • Attachez votre enfant de manière sécuritaire. Déployez la poussette au maximum et verrouillez-la avant d'y placer votre enfant. N'omettez pas l'emploi du harnais de sécurité et de la ceinture abdominale simplement parce que vous n'allez pas loin. Les oreillers, les couvertures et les coussins posent tous un risque de suffocation; évitez-les dans la mesure du possible.
     
  • Faites preuve de prudence. Optez pour l'ascenseur plutôt que l'escalier mobile. Enclenchez les freins de la poussette chaque fois que vous arrêtez, même si ce n'est que pour un instant. En attendant que la lumière tourne au vert à un passage piétonnier, tenez la poussette bien en retrait du bord du trottoir. Au moment de faire un premier pas sur la chaussée pour traverser une rue, vérifiez une deuxième fois si des véhicules viennent en sens inverse; la poussette, pas vous, est exposée en premier. Si vous devez vous arrêter dans une côte, placez la poussette perpendiculaire (à angle droit) à la pente, plutôt qu'en direction de la pente, et verrouillez bien les freins. Gardez une main sur la poussette pour plus de sécurité. Lors du transfert de la poussette à l'automobile, installez l'enfant dans le siège d'auto avant de placer les sacs d'épicerie et les autres articles dans la voiture.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conseils-pour-la-securite-de-bebe

L'emploi sécuritaire du porte-bébé en bandoulière et des autres porte-bébés

Un coup d'œil à diverses cultures à travers le monde nous permet de constater que, dans bien des pays, la mère porte son enfant sur elle, bien installé dans une bandoulière ou un autre type de porte-bébé.

Le port du bébé sur soi a plusieurs défenseurs, et ces derniers font l'éloge du parentage d'attachement. Certains adeptes prétendent que les « bébés bandoulières » ont tendance à être moins difficiles et forment plus facilement des liens avec leurs parents. En outre, on dit que l'allaitement s'avère plus pratique et naturel quand le bébé se trouve si souvent près du sein.

Par contre, le port du bébé sur soi comporte également des risques. Les bandoulières qui ont des anneaux ou des nœuds peuvent certainement se desserrer. En pareil cas, le tissu de la bandoulière peut se dégager, et le bébé peut tomber. Par ailleurs, si le parent ou toute autre personne qui porte le bébé fait une chute, le bébé aussi. En outre, le risque de suffocation augmente si le bébé est mal installé dans la bandoulière parce que le nez et la bouche du bébé peuvent être écrasés contre le tissu du porte-bébé ou le corps du porteur. Si le bébé est en position repliée, sa tête peut pencher vers l'avant et obstruer les voies respiratoires.

Si vous choisissez d'utiliser une bandoulière ou un autre porte-bébé, suivez les conseils de sécurité ci-dessous.

Choisir :

  • Choisissez la bandoulière ou un autre porte-bébé en fonction de l'âge et de la taille de votre bébé, mais aussi de votre propre taille. Procurez-vous une bandoulière ou un porte-bébé distinct pour chacune des personnes qui porte le bébé.
  • Si votre bébé est trop jeune pour se tenir la tête droite, choisissez un modèle qui supporte adéquatement sa tête.
  • Recherchez une bandoulière ou un autre porte-bébé qui est fourni avec un guide d'utilisation détaillé et des instructions précises concernant la taille et le poids.

Utiliser :

  • Utilisez toujours la bandoulière ou le porte-bébé en respectant les recommandations du fabricant; les porte-bébés destinés pour le devant ne doivent jamais être portés sur le dos et vice-versa.
  • Assurez-vous que le visage du bébé est toujours visible et que ses voies respiratoires ne sont jamais obstruées.
  • Avant d'utiliser le porte-bébé, vérifiez que les courroies sont bien ajustées et que toutes les boucles et tous les fermoirs sont fixés de façon sécuritaire.
  • Après avoir placé les jambes de bébé dans les ouvertures prévues à cet effet, ajustez les ouvertures en choisissant la plus petite dimension qui convient aux jambes de votre bébé.
  • Lorsque vous devez vous pencher, tenez bien le bébé et pliez les genoux.
  • Vérifiez souvent si le bébé se porte bien.
  • Ne faites jamais usage d'une cuisinière ou d'un fourneau quand vous portez votre bébé en bandoulière.
  • Ne remontez pas la fermeture éclair de votre manteau pour en entourer le bébé.
  • Avant chaque utilisation, vérifiez si la bandoulière ou le porte-bébé présente des signes d'usure : courroies déchirées, coutures défaites et tissu décoloré, effiloché ou aminci.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conseils-pour-la-securite-de-bebe

La suce et la sécurité

La suce, comme son nom l'indique, permet au bébé de sucer pour se calmer. La suce est préférable au pouce ou aux autres doigts, car elle cause moins de problèmes dentaires!

La suce ne doit pas être employée lorsque d'autres moyens peuvent servir à calmer le bébé. Tout d'abord, vérifiez si le bébé a faim, a mouillé sa couche, est fatigué ou est simplement agité, et réglez ces questions avant de vous tourner vers la suce. Le bébé qui perce ses dents pourrait mordiller la suce; faites preuve de vigilance. Quand la suce est mordillée, des morceaux peuvent se briser ou se détacher, et le bébé risque de s'étouffer. Offrez plutôt un anneau de dentition à votre bébé.

La suce doit être employée correctement afin de prévenir les problèmes. La suce a l'air d'un objet bien simple, mais son emploi incorrect peut mener à des problèmes d'allaitement, à des caries dentaires et à une mauvaise occlusion dentaire, voire à une infection dans l'oreille (otite). Une suce usée peut se défaire, et le bébé risque alors de s'étouffer. Il ne faut jamais mettre du miel ou du sucre sur la suce pour faire plaisir au bébé, car ils peuvent tous deux causer des caries. Enfin, cela va sans dire (mais rappelons-le tout de même) que pour éviter tout risque d'étranglement, il ne faut jamais attacher la suce autour du cou du bébé au moyen d'un cordon.

La suce doit être propre et en bon état, sinon il faut la jeter. Chaque fois que vous donnez la suce au bébé, lavez-la d'abord à l'eau chaude et au savon. Certaines mères la mettent dans leur bouche pour la nettoyer rapidement, mais cette méthode propage les microbes. Vérifiez la tétine régulièrement pour déceler tout signe d'usure, comme des changements de texture, des déchirures ou des perforations. Le temps, la chaleur, l'exposition au soleil et certains aliments peuvent endommager la suce. Remplacez la suce au moins tous les 2 mois.

Un jour ou l'autre, le bébé devra se séparer de sa suce. Pour préparer les tout-petits à mettre la suce de côté, commencez par limiter la durée d'utilisation de la suce. S'il le faut, établissez une date d'abandon de la suce avec votre enfant et récompensez-le quand il fait des progrès vers l'objectif de vivre sans suce.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conseils-pour-la-securite-de-bebe