Qu'est-ce que l'asthme?

L'asthme est une maladie pulmonaire qui frappe les voies respiratoires (bronches), à l'intérieur de vos poumons, et fait enfler les tissus qui recouvrent les voies respiratoires, lesquelles se rétrécissent ce qui rend la respiration difficile. Les symptômes associés à l'asthme (toux, respiration sifflante et essoufflement) sont le résultat de ce rétrécissement des voies respiratoires. Les principaux facteurs de l'apparition de l'asthme sont l'inflammation des tissus tapissant l'intérieur des voies respiratoires et la contraction des muscles entourant ces mêmes voies (bronchoconstriction), ou les deux.

L'inflammation s'accompagne parfois d'une production accrue de mucus dans les voies respiratoires, ce qui les obstrue davantage. L'inflammation rend les voies respiratoires très sensibles aux polluants de l'air, tels que pollution atmosphérique, fumée de cigarette et squames animales.

Lorsque les voies respiratoires, très sensibles, se resserrent trop, le passage de l'air dans les poumons enflammés est entravé, ce qui rend la respiration difficile. Apparaissent alors les symptômes propres à l'asthme, soit respiration sifflante, essoufflement, toux et oppression thoracique, communément appelés crise d'asthme ou exacerbation de l'asthme.

L'asthme est une maladie variable, ce qui signifie que vous pouvez vivre des semaines, voire des mois sans symptômes.

La meilleure façon de vous libérer des symptômes d'asthme est de bien le maîtriser. On parle de maîtrise lorsque les voies respiratoires sont moins sensibles aux allergènes ou aux irritants susceptibles de déclencher une crise d'asthme. Un asthme bien maîtrisé vous permettra de mener une vie normale, en bonne santé, avec peu de symptômes et sans s'absenter de l'école ou du travail.

Pour bien maîtriser votre asthme, vous devez disposer des bons outils. L'un des moyens efficaces pour maîtriser votre asthme est d'avoir un plan d'action sur l'asthme. Si vous n'en possédez pas un déjà, parlez-en à votre médecin. Ce plan doit indiquer comment savoir si l'asthme s'améliore ou s'aggrave, dans quelle proportion vous pouvez changer la dose du médicament que vous prenez, et à quel moment en ajuster la dose. Disposer d'un plan d'action sur l'asthme peut vous aider à vivre sans symptômes d'asthme.

Une autre façon importante de maîtriser votre asthme est d'en apprendre le plus possible sur votre maladie. Comprenez bien comment l'asthme affecte votre corps, qu'est-ce qui déclenche votre asthme, comment savoir s'il s'aggrave et comment utiliser votre antiasthmatique. Si vous avez des questions liées à votre asthme, parlez à votre médecin.

Les symptômes peuvent être légers, modérés, graves ou très graves, ils peuvent survenir à différentes fréquences et varier d'une personne à l'autre ainsi que d'une crise à l'autre. Ils peuvent également être plus fréquents durant la nuit ou tôt le matin.

Parmi les symptômes courants de l'asthme, on compte les suivants :

  • douleur thoracique
  • oppression thoracique
  • toux
  • respiration laborieuse
  • essoufflement
  • respiration sifflante

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/A-propos-de-lasthme

Connaissez-vous les déclencheurs de votre asthme?

Plusieurs facteurs peuvent déclencher les symptômes d'asthme. On appelle ces facteurs des déclencheurs. Chacun a ses propres déclencheurs de l'asthme.

Déclencheurs de l'asthme courants :

  • allergènes (substances qui déclenchent des allergies en causant une réaction immunitaire) :
    • moisissure,
    • pollen,
    • phanères d'animaux,
    • coquerelles,
    • acariens (mites) de la poussière;
  • irritants (substances qui irritent les voies respiratoires) :
    • tabagisme,
    • fumée secondaire,
    • odeurs fortes, comme les vapeurs de peinture,
    • air froid,
    • pollution de l'air,
    • humidité;
  • additifs alimentaires (p.ex. sulphites);
  • infections virales;
  • activité physique;
  • stress;
  • reflux gastro-œsophagien (RGO);
  • certains médicaments (p. ex. bêta-bloquants, AAS [Aspirin®] et autres anti-inflammatoires non stéroïdiens[AINS]).

Les déclencheurs de l'asthme irritent vos voies respiratoires et causent leur rétrécissement et leur inflammation, ce qui rend la respiration difficile. Vous pouvez maîtriser les symptômes d'asthme et réduire l'utilisation de vos médicaments en évitant de vous exposer aux déclencheurs courants de l'asthme.

Demandez à votre médecin comment déterminer quels sont vos déclencheurs de l'asthme et les moyens de les éviter.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/A-propos-de-lasthme

Diagnostic d'asthme

Il peut être difficile de diagnostiquer l'asthme, étant donné que ses symptômes ressemblent souvent à ceux d'autres affections respiratoires ou d'une maladie cardiaque. Le diagnostic se fonde généralement sur la description des symptômes, l'ensemble des antécédents médicaux, un examen physique et le résultat de certaines épreuves de laboratoire. Parmi les épreuves diagnostiques, on compte l'exploration fonctionnelle respiratoire, des analyses sanguines, une radiographie pulmonaire et des tests d'allergie.

L'exploration fonctionnelle respiratoire représente une série d'épreuves servant à mesurer la fonction respiratoire. La plus courante est le test de spirométrie, qui fait appel à un dispositif appelé spiromètre pour mesurer la quantité et le débit (écoulement) d'air pénétrant dans les voies respiratoires, puis en ressortant. L'évaluation du débit expiratoire de pointe est un autre test permettant de mesurer la fonction respiratoire. À l'aide d'un débitmètre de pointe, on mesure le débit auquel l'air est expulsé des poumons. On peut utiliser ce dispositif pour surveiller l'asthme à domicile.

La radiographie pulmonaire peut permettre d'exclure d'autres maladies.

Grâce aux analyses sanguines, on peut déceler un taux élevé de globules blancs, ce qui indique la présence d'une infection. On peut aussi recourir à une analyse sanguine connue sous le nom de gazométrie du sang artériel pour en mesurer le taux d'oxygène. Si le médecin soupçonne les allergènes de déclencher votre asthme, il aura recours à des analyses sanguines qui mesurent le taux d'anticorps (anticorps IgE) à des allergènes précis.

Le médecin peut demander la réalisation de tests d'allergie cutanée en même temps que des tests de dépistage des anticorps s'il croit qu'un allergène cause l'asthme.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/A-propos-de-lasthme

Présentez-vous un risque d'asthme?

Même si l'asthme peut se déclarer en l'absence de facteurs de risque, le nombre de facteurs de risque que vous présentez accroît le risque de survenue de la maladie.

Les facteurs qui suivent peuvent accroître le risque d'asthme

  • antécédents familiaux;
  • allergies;
  • faible poids à la naissance;
  • obésité;
  • infections respiratoires multiples durant l'enfance;
  • exposition à la fumée secondaire (même durant la gestation);
  • âge - bien que l'asthme puisse survenir à tout âge, il est plus fréquent durant l'enfance
  • exposition fréquente à des allergènes éventuels - y compris les acariens de la poussière, la fumée secondaire, les phanères des animaux de compagnie et les irritants ou produits chimiques au travail (p. ex. toluène);
  • sexe - durant l'enfance, les garçons sont plus fréquemment atteints d'asthme que les filles; cette tendance s'inverse toutefois après la puberté, les hommes et les femmes ayant à l'âge adulte des taux à peu près égaux d'asthme.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2021. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/A-propos-de-lasthme