Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le tézépélumab appartient à un groupe de médicaments appelés anticorps monoclonaux. Il agit en inhibant l'action de la lymphopoïétine stromale thymique (TSLP). La TSLP est une protéine qui contribue aux symptômes de l'asthme.

On utilise le tézépélumab conjointement avec d'autres médicaments antiasthmatiques afin de réduire le nombre de crises d'asthme et d'atténuer les symptômes associés à l'asthme sévère lorsque les autres médicaments ne se sont pas avérés suffisamment efficaces.

Il ne soulagera pas une crise d'asthme déjà en cours. Les personnes atteintes d'asthme doivent toujours avoir à leur portée leur médicament de secours à action rapide pour traiter les crises.

Ce médicament peut être disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque millilitre de solution stérile, incolore à jaunâtre, claire à opalescente, contient 110 mg de tézépélumab. Ingrédients non médicinaux : acide acétique glacial, L-proline, polysorbate 80, hydroxyde de sodium et eau pour injection.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée de tézépélumab est de 210 mg administrés par injection sous-cutanée (sous la peau) toutes les 4 semaines. Elle est habituellement injectée à l'avant de la cuisse ou dans l'abdomen. Si vous ne vous administrez pas le médicament vous-même, les doses peuvent également être injectées dans la partie supérieure du bras. Il est important d'utiliser un site différent pour chaque injection. Évitez de vous administrer une injection dans une zone de peau rougie, sensible, tuméfiée ou indurée.

Le tézépélumab s'utilise sous l'assistance et la surveillance d'un médecin. Vous serez en mesure de vous prévaloir de l'aide de votre médecin ou de votre infirmière quand il s'agira de préparer et d'injecter votre première dose (ou les quelques premières doses) de médicament. Ne tentez pas de préparer ni de vous injecter ce médicament vous-même jusqu'à ce que vous ayez complètement compris comment le faire. Si l'auto-injection vous cause des difficultés, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Retirez la seringue préremplie ou le stylo injecteur prérempli du réfrigérateur 30 minutes avant d'administrer l'injection. Cela lui permettra d'atteindre la température ambiante avant l'injection. On ne doit pas agiter la seringue ou le stylo.

En général, on ajoute le tézépélumab aux autres médicaments que vous prenez pour l'asthme. N'arrêtez pas de prendre vos médicaments pour l'asthme sans en parler à votre médecin. Si vous avez l'impression que vos symptômes d'asthme ne s'améliorent pas ou qu'ils s'aggravent pendant votre traitement avec ce médicament, contactez votre médecin.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament au réfrigérateur dans son emballage original à l'abri de la lumière et évitez de le congeler.

Vous pouvez conserver ce médicament à la température ambiante pendant un maximum de 30 jours. Ne replacez pas le médicament au réfrigérateur s'il a atteint la température ambiante et jetez tout médicament conservé à la température ambiante pendant 30 jours.

Gardez ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La dose recommandée de tézépélumab est de 210 mg administrés par injection sous-cutanée (sous la peau) toutes les 4 semaines. Elle est habituellement injectée à l'avant de la cuisse ou dans l'abdomen. Si vous ne vous administrez pas le médicament vous-même, les doses peuvent également être injectées dans la partie supérieure du bras. Il est important d'utiliser un site différent pour chaque injection. Évitez de vous administrer une injection dans une zone de peau rougie, sensible, tuméfiée ou indurée.

Le tézépélumab s'utilise sous l'assistance et la surveillance d'un médecin. Vous serez en mesure de vous prévaloir de l'aide de votre médecin ou de votre infirmière quand il s'agira de préparer et d'injecter votre première dose (ou les quelques premières doses) de médicament. Ne tentez pas de préparer ni de vous injecter ce médicament vous-même jusqu'à ce que vous ayez complètement compris comment le faire. Si l'auto-injection vous cause des difficultés, parlez-en à votre fournisseur de soins de santé.

Retirez la seringue préremplie ou le stylo injecteur prérempli du réfrigérateur 30 minutes avant d'administrer l'injection. Cela lui permettra d'atteindre la température ambiante avant l'injection. On ne doit pas agiter la seringue ou le stylo.

En général, on ajoute le tézépélumab aux autres médicaments que vous prenez pour l'asthme. N'arrêtez pas de prendre vos médicaments pour l'asthme sans en parler à votre médecin. Si vous avez l'impression que vos symptômes d'asthme ne s'améliorent pas ou qu'ils s'aggravent pendant votre traitement avec ce médicament, contactez votre médecin.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament au réfrigérateur dans son emballage original à l'abri de la lumière et évitez de le congeler.

Vous pouvez conserver ce médicament à la température ambiante pendant un maximum de 30 jours. Ne replacez pas le médicament au réfrigérateur s'il a atteint la température ambiante et jetez tout médicament conservé à la température ambiante pendant 30 jours.

Gardez ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • des douleurs articulaires;
  • une éruption cutanée;
  • un mal de gorge;
  • une rougeur, une enflure ou de la douleur au site d'injection.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des symptômes d'une insuffisance cardiaque (par ex. un essoufflement, de la fatigue, une enflure des jambes, des chevilles et des pieds).

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des signes d'une crise cardiaque (par ex. présence de douleur ou de pression à la poitrine, de douleur qui se propage à l'épaule ou au bras, de nausée et de vomissements, de sudation excessive);
  • des signes d'une insuffisance cardiaque (par ex. un essoufflement, de la fatigue, une enflure des jambes, des chevilles, ou des pieds);
  • des signes d'une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Are any nutrients depleted by this medication?

Some medications can affect vitamin and nutrient levels in the body. Below is a list of nutrient depletions associated with this medication. Talk to your doctor or pharmacist about whether taking a supplement is recommended or if you have any questions or concerns.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Infections parasitaires : l'utilisation de ce médicament est susceptible de réduire votre résistance à certaines infections parasitaires. Si vous vivez dans une région où ces infections sont fréquentes ou si vous avez voyagé dans l'un de ces endroits, discutez avec votre médecin de la prise de ce médicament.

Problèmes cardiaques : au cours d'études cliniques, plus de personnes ayant reçu ce médicament ont subi des problèmes cardiaques que celles qui n'en ont pas reçu. Les personnes déjà atteintes d'affections cardiaques ont été plus susceptibles de subir un grave problème cardiaque comme une irrégularité des battements cardiaques, de l'insuffisance cardiaque ou une crise cardiaque. Bien que le lien entre l'utilisation du tézépélumab et les problèmes cardiaques importants ne soit pas élucidé, si vous êtes atteint d'une affection cardiaque, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Si vous subissez des symptômes attribuables à des problèmes cardiaques comme de l'essoufflement, de la douleur thoracique, une accélération des battements cardiaques ou des étourdissements, consultez votre médecin dès que possible.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : on ignore si le tézépélumab passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le tézépélumab et l'un des agents ci-après :

  • les vaccins.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine (en fumant des cigarettes) ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2024. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Tezspire