Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le dextrométhorphane appartient à un groupe de médicaments appelés antitussifs (ils combattent la toux). Ce médicament agit en supprimant les toux sèches et quinteuses. Il s'utilise habituellement pour un temps assez court, pour prendre en charge la toux associée à la grippe, au rhume ou à l'inhalation d'agents irritants.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin ou un pharmacien, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous employez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Demandez des renseignements à un pharmacien ou à votre médecin.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Pour les adultes, la dose recommandée de dextrométorphane est de 10 à 20 mg pris oralement toutes les 4 heures ou 30 mg pris oralement toutes les 6 à 8 heures. La dose quotidienne maximale pour les adultes est de 120 mg.

Pour les enfants de 6 à 11 ans, la dose recommandée est de 5 à 10 mg pris oralement toutes les 4 heures ou 15 mg pris oralement toutes les 6 à 8 heures. La dose quotidienne maximale pour les enfants est de 60 mg.

L'utilisation de ce médicament n'est pas recommandée pour les enfants de moins de 6 ans.  

On peut prendre le dextrométorphane avec ou sans nourriture.

Le dextrométorphane est commercialisé en différentes teneurs.

Ne manquez pas de lire l'étiquette apposée sur le contenant et vérifiez auprès de votre médecin ou d'un pharmacien les quantités que vous devriez prendre, et leur fréquence. Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin ou d'un pharmacien, ou des directives qui figurent sur l'étiquette du produit.

Utilisez une seringue orale pour mesurer chaque dose, car vous obtiendrez une mesure plus juste qu'avec des cuillerées à thé de ménage. Utilisez une seringue orale pour mesurer chaque dose, car vous obtiendrez une mesure plus juste qu'avec des cuillerées à thé de ménage.

On prend souvent ce médicament « au besoin »; toutefois, si votre médecin vous a conseillé de le prendre régulièrement et que vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer le dextrométhorphane dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au dextrométhorphane ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une dépression respiratoire (le rythme de la respiration est plus lent que la normale);
  • si vous prenez des inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) (par ex. le moclobémide, la sélégiline, la rasagiline, la tranylcypromine) ou si vous en avez pris au cours des 2 dernières semaines.

Il ne faut pas donner ce médicament aux enfants de moins de 6 ans.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • de la confusion;
  • de la constipation;
  • des étourdissements;
  • de la nausée;
  • de la somnolence;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • un état de nervosité;
  • de l'excitation;
  • de l'irritabilité;
  • une vision floue.

Cessez la prise du médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • un ralentissement des respirations ou des respirations plus superficielles;
  • des signes d'une réaction allergique (de l'urticaire, une difficulté respiratoire, une boursouflure du visage, une enflure de la langue ou de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

AVIS DE SANTÉ CANADA

24 mars 2016

Santé Canada a émis de nouvelles mises en garde concernant l'emploi de dextrométhorphane. Pour lire dans son intégralité l'avis de Santé Canada, rendez-vous vers le site Web de Santé Canada à l'adresse www.hc-sc.gc.ca.

Surdose accidentelle : si vous prenez plus de dextrométorphane que la quantité recommandée, communiquez avec votre médecin ou entrez immédiatement en contact avec le Centre antipoison le plus proche.

Symptômes persistants : si votre toux empire, dure plus de 7 jours, ou a tendance à réapparaître, ou si elle ramène une expectoration de flegme ou des mucosités ou si vous avez une fièvre depuis plus de 3 jours, consultez votre médecin.

Troubles médicaux :si vous souffrez d'alcoolisme chronique, d'une grave maladie des reins ou du foie, d'une pression artérielle élevée, d'une maladie du cœur ou de la thyroïde, de diabète, d'asthme, d'une affection chronique du poumon ou d'un essoufflement, d'une toux persistante ou chronique, d'un glaucome, de troubles urinaires dus à une augmentation du volume de la prostate ou de tout autre état pathologique, discutez de ce produit avec votre médecin ou un pharmacien ou si vous prenez des médicaments pour le traitement de la dépression.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. En cas de grossesse, consultez votre médecin ou un pharmacien avant de prendre ce médicament.

Allaitement : on ignore si le dextrométhorphane passe dans le lait maternel. Si vous prenez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : les enfants qui ont moins de 6 ans ne devraient pas utiliser ce médicament.

Aînés : les aînés devraient discuter avec leur médecin ou un pharmacien avant d'employer ce médicament.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le dextrométhorphane et l'un des agents ci-après :

  • acétate d'abiratérone;
  • alcaloïdes de l'ergot de seigle (par ex. l'ergotamine, la dihydroergotamine);
  • amiodarone;
  • amphétamines (par ex. la dextroamphétamine, la lisdexamfétamine);
  • antagonistes de la sérotonine (médicaments anti-émétiques; par ex. le granisétron, l'ondansétron);
  • antidépresseurs tricycliques (par ex. l'amitriptyline, la clomipramine, la désipramine, l'imipramine);
  • antipsychotiques (par ex. la chlorpromazine, la clozapine, l'halopéridol, l'olanzapine, la quétiapine, la rispéridone);
  • asunaprévir
  • bromocriptine;
  • bupropion;
  • buspirone;
  • célécoxib;
  • chloroquine;
  • cimétidine;
  • cinacalcet;
  • clobazam;
  • cobicistat;
  • cyclobenzaprine;
  • darifénacine;
  • delavirdine;
  • diphenhydramine;
  • dronédarone;
  • imatinib;
  • inhibiteurs de la monoamine-oxydase ou IMAO (par ex. le moclobémide, la rasagiline, la sélégiline, la tranylcypromine);
  • inhibiteurs de la protéase du VIH (par ex. le darunavir, le lopinavir, le ritonavir, le tipranavir);
  • inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS; par ex. le citalopram, la fluoxétine, la paroxétine);
  • inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine-noradrénaline ou ISRN (par ex. la desvenlafaxine, la duloxétine, la venlafaxine);
  • isoniazide;
  • kétoconazole;
  • linézolide;
  • lithium;
  • médicaments antimigraineux de la classe des « triptans » (par ex. l'almotriptan, le sumatriptan, le zolmitriptan);
  • mémantine;
  • mépéridine;
  • méthadone;
  • métoclopramide;
  • millepertuis;
  • mirabégron;
  • mirtazapine;
  • narcotiques analgésiques (par ex. la codéine, le fentanyl, la morphine, l'oxycodone);
  • nilotinib;
  • peginterféron alfa-2b;
  • quinidine;
  • quinine;
  • tapentadol;
  • terbinafine;
  • ticlopidine;
  • tramadol;
  • trazodone;
  • tryptophane.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/DM-antitussif-pour-enfants