Description

Helicobacter pylori (ou H. pylori) est un type de bactérie que l'on sait responsable de la plupart des ulcères gastroduodénaux (lésions de l'estomac ou de la paroi intestinale). Cependant, les personnes dont l'organisme est porteur de cette bactérie ne contracteront pas toutes un ulcère.

Ce test fait appel à une réaction chimique pour détecter la bactérie H. pylori. Il contient une substance chimique appelée urée qui est attachée à un atome de carbone. La bactérie clive l'urée, et de ce fait libère le carbone dans l'air expiré. On analyse alors l'air expiré, à la recherche de ce carbone.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

C'est votre médecin qui déterminera le moment et la fréquence de cet examen.

Objectifs ?

Les personnes présentant des symptômes d'un ulcère potentiel doivent recevoir un traitement pour soulager ces symptômes et pour empêcher les complications liées aux ulcères. Ce test aide les médecins à déterminer si la présence de H. pylori cause un ulcère ou une irritation de la muqueuse de l'estomac.

Il importe que les médecins connaissent la cause de l'ulcère, car cela influe sur le traitement qu'ils recommanderont.

Les médecins demandent également cet examen pour s'assurer du succès du traitement contre une infection à H. pylori. Dans ce cas, le test s'effectue normalement au moins 4 semaines après la fin d'un traitement antibiotique.

Risques et mesures de précaution

Ce test est associé à très peu de risques d'effets secondaires ou de complications.

Il existe 2 types de test respiratoire pour détecter la présence de H pylori : l'un utilise l'atome de carbone 14C et l'autre l'atome de carbone 13C.

Le test respiratoire à l'urée 14C consiste à avaler 1 comprimé contenant une faible dose de radiation. La quantité de radioactivité que vous absorbez au cours de l'examen est inférieure à celle de votre exposition quotidienne en plein air (environ 1/4 de la quantité reçue lors d'une radiographie pulmonaire). On ne recommande pas cet examen aux femmes qui sont, ou pourraient être, enceintes ou qui allaitent. Ce test est contre-indiqué aux enfants, en raison de la radioactivité.

Le test respiratoire à l'urée 13C n'est pas radioactif et ne présente aucun danger. On peut l'utiliser pour les enfants ou les femmes enceintes, mais il coûte plus cher et n'est pas offert partout.

Que va-t-il se passer ?

L'examen dure de 20 à 30 minutes.

  1. La première étape consiste à prélever un échantillon de l'air que vous expirez, et on vous demandera de souffler dans un ballon ou un autre récipient.
  2. Vous devrez ensuite ingérer une boisson ou une gélule contenant l'urée attachée à l'atome de carbone. Il est également possible qu'on vous donne à boire un liquide à base d'acide citrique (comme du jus d'orange).
  3. Un technicien obtiendra d'autres échantillons de l'air que vous expirez à divers moments. On envoie ensuite les échantillons au laboratoire où ils seront analysés.

Conditions de l'examen

Évitez de manger ou de boire 6 heures avant le test.

On doit éviter de prendre certains médicaments avant l'examen, car ils pourraient fausser les résultats : il s'agit des antibiotiques, des médicaments contre les ulcères et de ceux qui soulagent les brûlures d'estomac (y compris les produits en vente libre).

Le test sera erroné si vous prenez des antibiotiques ou des médicaments qui diminuent l'acidité gastrique. En règle générale, le médecin vous demandera de cesser la prise de ces médicaments un certain temps avant l'examen (de 1 jour à 4 semaines), selon le médicament.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-le également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Vous pourrez reprendre vos activités habituelles après l'examen.

Résultats

Les techniciens de laboratoire utilisent une machine spéciale pour analyser vos échantillons d'air expiré. La découverte de taux élevés de carbone dans les échantillons prélevés après avoir avalé la gélule ou la boisson indique que la bactérie H. pylori est présente dans votre estomac. Les résultats de l'épreuve de laboratoire seront envoyés à votre médecin.

Demandez à votre médecin quand vous pourrez connaître vos résultats.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Test-respiratoire-a-luree-pour-detecter-une-infection-a-Helicobacter-pylori

Une personne exécute un test respiratoire à l'urée visant à détecter la présence de la bactérie Helicobacter pylori. L'encart montre à quoi la bactérie H. pylori ressemble.
Une personne exécute un test respiratoire à l'urée visant à détecter la présence de la bactérie Helicobacter pylori. L'encart montre à quoi la bactérie H. pylori ressemble.