Description

Le test cutané d'allergie identifie quelle substance déclenche une réaction allergique.On introduit une petite quantité de cette substance, ou allergène, dans l'organisme à travers la peau. Si la peau rougit ou gonfle, on considère alors le test comme étant positif, ce qui signifie que la personne est probablement allergique à cette substance.

La réaction est due à la libération d'histamine, une substance chimique naturellement présente dans le corps, ce qui provoque des gonflements, des rougeurs et des démangeaisons (également connues sous le nom de papule ortiée ou papule urticariforme). Le test est généralement réalisé ou supervisé par un allergologue.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

C'est votre médecin qui déterminera le moment et la fréquence de cet examen.

Objectifs ?

On réalise un test cutané d'allergie pour identifier quel allergène provoque les symptômes d'allergie (tels que les éternuements, la congestion nasale, les démangeaisons des yeux, la respiration sifflante, l'éruption cutanée et les gonflements) de sorte que les personnes allergiques puissent éviter le facteur déclencheur si nécessaire et établir un traitement approprié avec leur médecin.

Il existe de nombreux allergènes, notamment les aliments, les médicaments, des substances environnementales comme l'herbe à poux et les champignons, et certains allergènes de contact, qui irritent la peau.

Un test cutané d'allergie est effectué lorsqu'on envisage des injections antiallergiques. Le test peut également être nécessaire pour les personnes susceptibles de développer des réactions allergiques graves ou atteintes d'asthme.

Risques et mesures de précaution

Bien que les tests d'allergie cutanés soient en général considérés sans danger, ils sont dans les faits associés à certains risques de réactions indésirables ou de complications : parmi celles-ci, on retrouve l'urticaire ou l'apparition de boules d'œdème rouges et prurigineuses sur la peau.

Certaines personnes ont des réactions allergiques très graves, qu'on appelle réactions anaphylactiques. Si une personne a déjà eu une réaction anaphylactique à un allergène dans le passé, il se peut qu'elle ne subisse pas de test cutané d'allergie à cette substance du fait qu'une réaction dangereuse risque de se produire.

Le risque le plus grave associé au test de la piqûre est la réaction anaphylactique. Cette réaction relève de l'urgence médicale : elle est à l'origine de difficultés respiratoires et d'une grave chute de la pression artérielle. Toutefois, les réactions anaphylactiques suite au test de la piqûre sont rares et l'allergologue vous surveillera de près.

Il se peut que le test cutané ne puisse pas être effectué en présence de certains troubles cutanés tels qu'un eczéma grave ou une dermite atopique.

Si un symptôme vous inquiète à la suite de cette épreuve, consultez votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Il existe trois types de tests cutanés différents.

Le premier test est appelé « épreuve par scarification » ou « test de la piqûre ». Une petite quantité d'allergène est inoculée dans la peau au moyen d'une piqûre ou d'une égratignure avec une aiguille stérile. Si la région piquée rougit, démange ou gonfle, le test cutané d'allergie est positif. S'il n'y a pas de réaction, il est négatif. Ce test est généralement utilisé pour établir des allergies au pollen, aux moisissures, aux squames animales, aux acariens et aux aliments.

Le deuxième test est appelé « test intradermique ». Une petite quantité de substance est injectée dans la peau. On peut effectuer ce test lorsque le test de la piqûre est négatif, mais que l'on persiste à croire que la personne est allergique à la substance en question. Ce test est généralement utilisé pour identifier une allergie aux piqûres d'abeilles et à d'autres venins d'insectes ou à la pénicilline.

Le troisième test est appelé « test épicutané ». La substance est fixée sur un timbre transdermique qui est appliqué sur la peau pendant une période pouvant aller jusqu'à 48 jours. Un autre rendez-vous sera fixé 2 jours après le retrait du timbre transdermique pour que le médecin puisse examiner la peau de nouveau. Ce test montre si une personne développe une dermite de contact (éruption cutanée), réaction allergique sur la peau due au contact direct avec un allergène, comme le latex, des médicaments ou des parfums.

Les tests cutanés d'allergie sont généralement effectués sur le dos ou l'arrière du bras, en fonction du nombre d'allergènes à tester. Si l'on teste une personne pour plusieurs allergènes, il est possible d'utiliser une grille comme guide pour séparer et surveiller les différents sites d'allergènes.

Une réaction peut habituellement s'observer dans les 15 minutes suivant l'épreuve par scarification et le test intradermique tandis que les résultats des tests épicutanés sont généralement évalués après 48 heures et de nouveau 96 heures plus tard. Il est préférable de ne pas prendre de bain, de douche ou de transpirer excessivement lors du port du timbre cutané pour éviter que celui-ci se décolle et ne tombe.

En cas de réaction allergique à l'un des tests cutanés, vous pourriez observer des démangeaisons, une sensibilité et un gonflement dans la région touchée. Ces symptômes peuvent être soulagés par une compresse froide ou une crème aux stéroïdes.

Il se peut que votre médecin choisisse de procéder à une analyse sanguine en plus du test cutané d'allergie. Cette analyse mesure le taux d'anticorps dans le sang. Le taux d'anticorps peut être élevé si la personne est allergique à la substance. On peut également pratiquer une analyse sanguine lorsqu'une personne ne peut subir de test cutané d'allergie.

Conditions de l'examen

Avant de vous soumettre à cet examen, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages, des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'obtenir de votre médecin des explications qui vous satisfont.

Avant de vous soumettre à un test d'allergie cutané ou sanguin, vous ne devez vous imposer aucune restriction alimentaire (nourriture liquide ou solide).

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse. Votre médecin pourra vous demander d'arrêter de prendre certains médicaments avant le test. Il s'agit par exemple des antidépresseurs ou des antihistaminiques pouvant influencer les résultats du test cutané d'allergie. Les antidépresseurs et les antihistaminiques n'ont pas d'effet sur une analyse sanguine.

Que vais-je ressentir après ?

Si votre test cutané d'allergie est positif, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour prévenir le retour d'une réaction allergique. Certaines personnes subissent une désensibilisation, qui consiste à injecter petit à petit de petites quantités d'allergène dans l'organisme, dans le but de développer une immunité à l'allergène.

Si une réaction allergique survient, on peut utiliser des antihistaminiques pour soulager les symptômes.

Votre allergologue pourra également discuter des stratégies efficaces pour éviter ou minimiser votre exposition aux allergènes.

Résultats

On peut lire les résultats d'un test de la piqûre et d'un test intradermique en 15 minutes environ. L'allergologue sera en mesure de vous donner les résultats au cours de la même visite. Lorsque le test épicutané est employé, vous devez revenir au cabinet de consultation de votre médecin 2 jours (48 heures) puis 4 jours (96 heures) plus tard. Le médecin pourra alors vous donner les résultats. Les échantillons sanguins sont envoyés à un laboratoire et une semaine peut s'écouler avant que les résultats soient disponibles.

La précision des tests cutanés peut varier. Il est possible que vous réagissiez différemment à la même substance à deux moments distincts ou que vous ayez un résultat positif à une substance mais qu'elle ne pose pas de problème au quotidien.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Test-cutane-dallergie

Un test d'allergie cutané.
Un test d'allergie cutané.