Description

Un stimulateur cardiaque ou cardiostimulateur est un petit appareil électronique alimenté par une batterie que l'on implante chirurgicalement, en général dans la poitrine, pour surveiller et réguler les battements ou les rythmes cardiaques anormaux (arythmie).

Un stimulateur cardiaque est constitué d'un générateur d'impulsions et de fils conducteurs. Le stimulateur produit des signaux électriques et le fil conducteur (un fil recouvert) transmet les signaux au cœur.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

C'est votre médecin qui recommendera cette opération si nécessaire.

Objectifs ?

Lorsque le cœur ne bat plus à un rythme normal, un médecin peut suggérer le recours à un stimulateur cardiaque. Une anomalie du rythme cardiaque peut survenir pour des raisons diverses :

  • l'emploi de certains médicaments (par ex. les bêtabloquants);
  • un déséquilibre hydroélectrolytique imputable à des minéraux (par ex. le sodium, le potassium, le calcium);
  • des lésions du muscle cardiaque dues à une crise cardiaque;
  • la présence de certaines affections médicales (par ex. un diabète, une hyperthyroïdie);
  • des problèmes avec le système électrique du cœur;
  • le vieillissement.

Les anomalies du rythme cardiaque peuvent avoir une forte incidence sur les activités d'une personne au quotidien. Les tâches ménagères, l'exercice physique ainsi que d'autres activités normales peuvent provoquer vertiges, évanouissements et fatigue du fait que le corps est mal approvisionné en sang et en oxygène. Des palpitations peuvent également survenir.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et chaque fois qu'il y a anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres de votre type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares effets secondaires possibles, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique ainsi que les problèmes respiratoires, une infection et un saignement.

Bien que l'insertion d'un cardiostimulateur soit généralement considérée sans danger, elle est tout de même associée à certains risques d'effets secondaires ou de complications. Parmi ceux-ci on retrouve :

  • un accident vasculaire cérébral;
  • des caillots de sang;
  • une crise cardiaque;
  • une enflure ou un hématome à l'endroit où le boîtier de stimulation a été implanté;
  • une infection;
  • des lésions aux vaisseaux sanguins et au muscle cardiaque;
  • une perforation et un collapsus du poumon;
  • une réaction allergique au sédatif ou à l'agent anesthésique;
  • un saignement.

Si vous observez ces effets secondaires ou ces complications, communiquez avec votre médecin immédiatement.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications, les effets secondaires ainsi que les précautions que vous ou votre médecin pouvez prendre pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Un chirurgien ou un cardiologue réalise généralement l'opération sous anesthésie locale. Vous recevrez également un sédatif pour vous aider à vous détendre. Ce procédé s'effectue avec l'aide d'un appareil de radiographie.

  1. Bien qu'une ouverture soit pratiquée sous la clavicule, les fils conducteurs sont enfoncés dans une grosse veine et attachés aux cavités situées du côté droit du cœur. Dans le cas de certaines affections cardiaques, les fils sont attachés à la fois au côté droit et gauche du cœur.
  2. Tandis qu'une extrémité des fils est attachée au cœur, les autres extrémités sont reliées au stimulateur cardiaque. Une poche est formée sous la peau ou sous le muscle de la partie supérieure du thorax, et le stimulateur cardiaque est placé dans cette poche.
  3. L'ouverture est alors recousue.

En règle générale, l'opération dure entre 1 et 2 heures.

Conditions du procédé

Ne mangez pas au cours des 8 heures qui précèdent l'opération. Vous pouvez continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.

Suivez toute autre instruction de votre médecin.

Que vais-je ressentir après ?

Certaines personnes rentrent chez elles le jour même, mais la plupart restent à l'hôpital pendant 1 ou 2 jours. Pendant ce temps, les médecins vérifieront le stimulateur cardiaque au moyen d'un appareil électronique de surveillance cardiaque et feront éventuellement les réglages nécessaires.

Il y a certaines précautions à prendre pour garantir le bon fonctionnement de votre cardiostimulateur. Les premiers jours, ne levez pas les bras au-dessus de la tête. Dans le cas contraire, les fils reliés au cœur risquent de bouger et le cardiostimulateur ne fonctionnera pas. Votre médecin pourrait également vous recommander d'éviter de soulever des objets lourds ou de pratiquer une activité physique intense pendant quelques semaines.

Après votre sortie de l'hôpital, veillez bien à :

  • Ne pas vous tenir trop près de certains appareils d'équipement mécaniques car ils peuvent interférer avec les signaux électriques du cardiostimulateur (par ex. le matériel de soudage, les générateurs à haute puissance). Demandez à votre médecin ce qu'on entend par distance de sécurité.
  • Informez le personnel de sécurité des aéroports et d'ailleurs que vous avez un cardiostimulateur, car il peut déclencher des systèmes de sécurité.
  • Dites aux médecins et aux autres professionnels de la santé que vous avez un cardiostimulateur afin d'éviter les problèmes avec certains matériels de diagnostic (par ex. les appareils d'imagerie par résonance magnétique [IRM]) et d'autres appareils.

Bien qu'il soit peu probable que les téléphones cellulaires posent un risque important à une personne munie d'un stimulateur cardiaque, les spécialistes conseillent de tenir compte des précautions d'emploi ci-après pendant l'opération d'un téléphone cellulaire :

  • tenez votre téléphone cellulaire à une distance d'au moins 6 pouces du boîtier de votre stimulateur cardiaque;
  • abstenez-vous de placer votre téléphone cellulaire dans la poche de votre chemise qui recouvre votre stimulateur cardiaque;
  • tenez votre téléphone cellulaire sur l'oreille située du côté opposé à celui de votre stimulateur cardiaque.

On recommande un suivi de temps à autre auprès du médecin afin qu'il vérifie si le stimulateur cardiaque fonctionne correctement. En général, les batteries du cardiostimulateur durent en moyenne 5 à 10 ans. Votre médecin changera les batteries quand c'est nécessaire. Il pourra remplacer les fils au même moment, si nécessaire. Votre médecin sera peut-être en mesure de vérifier votre cardiostimulateur par téléphone si votre cardiostimulateur a cette option.

Résultats

Lorsqu'il est bien implanté et qu'il fonctionne normalement, le cardiostimulateur empêchera votre cœur de battre irrégulièrement.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Stimulateur-cardiaque

Un stimulateur cardiaque implanté dans le thorax. Le fil conducteur est introduit par voie veineuse jusqu'à la cavité cardiaque.
Un stimulateur cardiaque implanté dans le thorax. Le fil conducteur est introduit par voie veineuse jusqu'à la cavité cardiaque.