Description

La septoplastie est une intervention chirurgicale visant à réparer les problèmes de la cloison nasale. La cloison nasale divise les deux narines du nez et est composée de cartilage – substance épaisse et souple – et d'os.

Les médecins peuvent effectuer cette opération en association avec d'autres interventions chirurgicales, notamment une chirurgie plastique. Elle se pratique sous anesthésie générale ou locale à l'hôpital ou en clinique.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

C'est votre médecin qui décidera à quel moment et quelle fréquence cette opération est nécessaire.

En général, on ne pratique pas la septoplastie dans les 6 mois suivant un traumatisme au nez. Il peut être nécessaire de répéter l'opération si la respiration n'a pas été complètement rétablie, si le problème n'a pas été entièrement corrigé ou si le problème revient.

Objectifs ?

La septoplastie aide à rétablir une respiration normale chez les personnes qui présentent une obstruction des voies respiratoires nasales. Cette obstruction peut contribuer à l'apnée du sommeil – trouble potentiellement dangereux car la personne arrête de respirer un certain temps pendant son sommeil.

Parmi les autres raisons de pratiquer une septoplastie, notons :

  • maîtriser les maux de tête causés par la pression sur la cloison nasale;
  • venir à bout des saignements de nez persistants;
  • se débarrasser de ou réparer un problème structurel de la cloison nasale (par ex. une forme anormale);
  • soulager des infections persistantes des sinus.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque forme d'anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres du type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares, mais possibles effets secondaires, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique ainsi que les problèmes respiratoires, une infection, un saignement, des complications de la cicatrisation et la mort.

Bien qu'une septoplastie soit généralement considéré sans danger, il est tout de même associé à certains risques d'effets secondaires ou de complications, notamment :

  • des changements de la forme de votre nez;
  • un saignement;
  • des lésions au septum (une perforation septale);
  • une réduction de l'odorat;
  • les infections;
  • une cicatrisation excessive;
  • un engourdissement du bout du nez ou des incisives supérieures;
  • une accumulation de sang autour du site chirurgical (hématome septal).

Il est également possible que vos symptômes nasaux perdurent après l'intervention chirurgicale.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin.

Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications, les effets secondaires ainsi que les précautions que vous ou votre médecin pouvez prendre pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Vous recevrez une anesthésie générale ou locale avant le début de l'opération.

  1. Le chirurgien pratique une incision à l'intérieur du passage nasal d'un côté de la cloison.
  2. Il retire ensuite la substance qui obstrue le passage nasal, redresse les parties qui en ont besoin ou effectue toute autre intervention nécessaire.
  3. Le tissu recouvrant la cloison nasale est recousu et des mèches (petites bandes de gaze) sont insérées très serrées dans les narines afin de prévenir les saignements.

Si l'incision est importante, une attelle de maintien peut être nécessaire pour maintenir le cartilage en place.

L'opération peut prendre de 1 heure à 1 heure et demie.

Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'obtenir de votre médecin des explications qui vous satisfont.

Avant l'opération, le médecin vérifiera votre état de santé général et vos voies nasales pour voir comment l'air passe dans les narines.

Si vous devez subir une anesthésie générale, ne mangez et ne buvez rien après minuit la nuit précédant l’intervention. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre, des suppléments diététiques et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.

Faites en sorte que l'on vous reconduise chez vous à votre sortie de l'hôpital, parce que vous pourriez vous sentir « assommé » suite à l'anesthésie.

Que vais-je ressentir après ?

La plupart des gens retournent à la maison le jour même de l'opération chirurgicale. Les médecins recommandent souvent d'utiliser de la glace pour maîtriser la douleur et l'enflure. Vous pourriez également recevoir des analgésiques pour aider à soulager la douleur. Il pourra aussi y avoir des hématomes (bleus), un engourdissement, des hémorragies (saignements) et une coloration anormale. Suivez les directives de votre médecin à la lettre afin de prévenir toute lésion de la cloison nasale pendant la période de guérison.

Gardez votre nez sec et évitez de le toucher, de le frotter ou de le moucher. Toutes les mèches se trouvant dans le nez seront retirées avant votre départ chez vous ou jusqu'à 1 jour et demi après l'opération. Vous devriez vous reposer et dormir la tête surélevée pour favoriser la réduction de l'enflure. Suivez les instructions de votre médecin au sujet des soins appropriés.

Vous devez éviter les activités fatigantes pendant 2 à 4 semaines. La plupart des gens peuvent reprendre le travail ou les études 1 semaine après l'intervention.

Appelez votre médecin si vous présentez :

  • un important saignement de nez;
  • une douleur qui empire avec le temps;
  • une difficulté respiratoire;
  • une fièvre.

Résultats

Les résultats varient selon la raison pour laquelle la septoplastie a été faite. L'opération est souvent efficace pour corriger les problèmes structuraux, venir à bout des saignements de nez persistants, dégager les voies respiratoires nasales et maîtriser les maux de tête causés par la pression sur la cloison nasale.

La guérison prend du temps et il peut s'écouler jusqu'à 1 an avant que vous constatiez les résultats complets de l'intervention chirurgicale.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Septoplastie

Une déviation de la paroi du nez (à gauche) peut se corriger grâce à une septoplastie (à droite).
Une déviation de la paroi du nez (à gauche) peut se corriger grâce à une septoplastie (à droite).