Description

Une résection intestinale est une opération chirurgicale qui consiste à retirer une partie du gros intestin ou de l'intestin grêle. Cette opération est pratiquée pour soigner un cancer colorectal, ou d'autres affections intestinales comme la maladie de Crohn, ou pour retirer quelque chose qui obstrue l'intestin.

Cette opération est effectuée sous anesthésie générale à l'hôpital.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

C'est votre médecin qui décidera si cette opération est nécessaire et à quel moment il faut la réaliser. Au besoin, on peut répéter cette opération.

Objectifs ?

Une résection de l'intestin peut servir à empêcher le cancer de se propager à la région environnante ou à d'autres parties du corps en procédant à l'ablation de la tumeur colorectale avant qu'elle ne se propage. Dans le cas où le cancer s'est déjà propagé, une résection de l'intestin peut arrêter l'hémorragie ou débarrasser l'intestin des obstacles qu'ont provoqués les tumeurs. Cette intervention chirurgicale s'utilise aussi pour l'ablation des polypes et des nœuds pouvant évoluer vers un cancer s'ils ne sont pas enlevés. Il se peut que les personnes atteintes de la maladie de Crohn ou d'autres troubles intestinaux aient également besoin d'une résection de l'intestin afin de retirer les sections malades du côlon.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et chaque fois qu'il y a anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres de votre type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares effets secondaires possibles, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique, les problèmes respiratoires, une infection, un saignement, des complications de la cicatrisation et la mort.

Après une intervention de résection intestinale, il arrive que des tissus cicatriciels, parfois douloureux, se forment autour de l'intestin et l'obstruent. Une hernie (protubérance de la paroi abdominale à l'endroit où l'intervention a été réalisée) peut également survenir.

Bien que la colostomie ne soit pas nécessaire dans la plupart des cas de cancer colorectal, le chirurgien peut avoir besoin d'en faire une s'il est impossible de relier entre elles les deux parties du côlon ou du rectum. Une colostomie est une intervention chirurgicale qui consiste en une incision de la paroi abdominale pour permettre aux selles de passer dans la poche pour colostomie située à l'extérieur du corps. Dans certains cas, il s'agit d'une mesure temporaire jusqu'à ce que le côlon soit guéri, mais chez les personnes dont la partie inférieure du rectum a été enlevée, la colostomie est permanente.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications, les effets secondaires ainsi que les précautions que vous ou votre médecin pouvez prendre pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

La résection de l'intestin se fait sous anesthésie générale. Vous serez donc endormi pendant l'opération. Elle peut être effectuée soit à partir d'une incision de l'abdomen, soit au moyen d'une laparoscopie. Dans le cas de la laparoscopie, le chirurgien réalise plusieurs petites incisions et utilise un appareil pour observer l'intérieur de l'abdomen ainsi que des outils plus petits. Dans les deux cas de résections intestinales (incision abdominale et laparoscopie), le chirurgien procède à l'ablation de la tumeur (ou des tissus endommagés) et d'une partie de tissu sain autour. Le chirurgien recoud ensuite les deux extrémités saines. Si l'on réalise l'intervention chirurgicale pour un cas de cancer colorectal, les ganglions lymphatiques les plus proches sont également prélevés pour être analysés dans le cadre d'un dépistage du cancer. La durée de cette intervention se situe habituellement entre 1 heure et 3 heures.

Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et que vous êtes satisfait des réponses du médecin à vos questions.

On se prépare à une résection de l'intestin comme à toute intervention chirurgicale. Ne mangez pas au cours des 8 heures qui précèdent l'opération. Vous pouvez continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

On vous demandera de prendre un laxatif puissant (médicament qui nettoie l'intestin), en général, la veille de l'intervention.

Au moins 2 semaines avant l'opération, signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Après l'intervention, vous vous réveillerez en salle de réveil. Vous vous sentirez probablement étourdi, endolori et peut-être nauséeux. On peut maîtriser toute douleur aiguë au moyen d'antalgiques administrés par voie intraveineuse. Des infirmières seront présentes au cas où vous auriez besoin d'aide.

La résection de l'intestin implique généralement un séjour hospitalier pouvant varier entre quelques jours et 2 semaines. Si vous êtes atteint d'un cancer colorectal, il se peut que vous ayez également besoin de radiothérapie et de chimiothérapie. Faites en sorte que l'on vous reconduise chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Résultats

La plupart des personnes ayant subi une résection de l'intestin se rétablissent complètement après l'intervention. La résection de l'intestin est le seul moyen potentiel qui existe pour guérir d'un cancer colorectal. Plus le cancer est décelé tôt, meilleures sont les chances de guérison. Mais du fait que le cancer colorectal peut réapparaître, il est important de faire un suivi au moyen d'examens de dépistage.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Resection-de-lintestin

Après avoir enlevé une partie de l'intestin, on raccorde les 2 extrémités ensemble.
Après avoir enlevé une partie de l'intestin, on raccorde les 2 extrémités ensemble.