Description

On a découvert les rayons X en 1895. Il s'agit d'un type de rayonnement qui, lorsqu'il est projeté sur le corps, produit une image sur pellicule.

Les parties du corps qui sont plus denses absorbent bien les rayons X et apparaissent plus claires sur la pellicule. C'est le cas des os. Les parties formées de tissu moins dense, comme les organes et les muscles, prennent une apparence grise sur la pellicule. Elles apparaissent plus sombres, car elles n'absorbent pas autant de rayons X. Les parties du corps qui contiennent de l'air, telles que les poumons, paraîtront assez sombres, car elles absorbent à peine les rayons X.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

Votre médecin décidera du moment et de la fréquence de cet examen.

Objectifs ?

Les rayons X fournissent au médecin une image de l'intérieur de votre corps. Cet examen lui permet de mieux identifier la nature du problème et la façon de le traiter. On peut faire une radiographie de pratiquement n'importe quelle partie du corps. Les parties du corps examinées le plus couramment sont la poitrine, l'abdomen, le bassin et la colonne vertébrale.

La radiographie s'utilise à de nombreuses fins, notamment pour :

  • rechercher des fractures des os;
  • rechercher certains troubles osseux et articulaires (par ex. l'ostéoporose ou l'arthrite);
  • détecter des infections dans divers organes (par ex. une pneumonie dans les poumons);
  • localiser des tumeurs dans divers organes;
  • repérer des corps étrangers ayant été avalés ou restés coincés dans une blessure;
  • mettre en évidence des blessures ou des affections touchant les dents ou les mâchoires;
  • examiner la déviation de la colonne vertébrale (la scoliose) et localiser les problèmes rachidiens;
  • rechercher des problèmes cardiaques, pulmonaires ou abdominaux;
  • vérifier s'il y a une infection des sinus.

Risques et mesures de précaution

Les risques d'effets secondaires ou de complications associés à cet examen sont très faibles. Un examen radiographique unique n'implique qu'une dose de rayonnement très faible et peu susceptible d'entraîner une forte augmentation du risque de cancer. Par précaution un technicien place souvent un tablier de plomb sur la région pelvienne pour diminuer l'exposition aux rayons X.

Si vous êtes enceinte ou que vous pensez l'être, avertissez le médecin ou le technicien en radiologie avant le début de l'examen. Pour le fœtus, le risque couru lors de la plupart des examens par rayons X est plutôt faible, bien qu'une forte dose de rayons X puisse être nocive. Demandez à votre médecin quelles précautions vous devez prendre pour réduire au minimum le risque pour le bébé (comme porter un tablier de plomb) si l'examen se révèle nécessaire.

Quelques radiographies peuvent exiger l'emploi d'un produit de contraste ou opacifiant qui rend certaines parties du corps plus visibles. Ce colorant pourrait renfermer de l'iode ou du baryum; il est donné par voie orale, intraveineuse ou rectale au moyen d'un tube. Dans le cas où le produit de contraste est injecté, il est possible que vous ressentiez des douleurs ou que vous constatiez une enflure ou une rougeur au lieu d'injection.

Le produit de contraste peut avoir d'autres effets secondaires, entre autres :

  • une sensation de tête légère;
  • des bouffées de chaleur;
  • de l'urticaire;
  • des démangeaisons;
  • un goût de métal dans la bouche;
  • de la nausée.

Le produit de contraste ne provoque des réactions allergiques que très rarement.

Si un symptôme vous inquiète à la suite de cette épreuve, consultez votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Pour faire cet examen, le technicien vous demandera de rester dans une position particulière. Vous devrez peut-être adopter la position assise ou allongée sur une table. Le technicien veillera à maintenir la partie examinée immobile au moyen d'un boudin ou d'un oreiller. Dans de nombreux cas, on vous demandera simplement de rester dans une certaine position pendant un petit moment, en général quelques secondes.

Essayez de suivre attentivement les instructions afin que les résultats de votre radiographie soient les plus exacts possibles. Ne bougez pas si le technicien vous le demande; autrement l'image radiographique ne sera pas claire.

Les personnes blessées sont susceptibles de ressentir de la douleur ou une gêne causée par l'immobilité qui leur est imposée, mais pas par les rayons X. Vous ne sentirez pas les rayons X.

Pour les enfants, il se peut que le technicien ait recours à des dispositifs de maintien ou à d'autres techniques pour prévenir leur mouvement durant l'examen.

Cet examen peut durer seulement quelques minutes ou plus d'une heure, selon la partie du corps examinée et la préparation requise avant la radiographie.

Conditions de l'examen

Avant l'examen radiographique, vous devrez enlever tout bijou et objet en métal, vous dévêtir totalement ou partiellement avant d'enfiler une chemise d'hôpital. Rangez vos objets personnels en lieu sûr.

Informez le médecin ou le technicien de toute réaction allergique passée à un opacifiant pour radiographie.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-le également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pouvez avoir.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Les rayons X eux-mêmes ne provoquent aucun effet immédiat.

Si l'on a injecté le colorant par voie rectale avant la radiographie, il est possible que vous ressentiez un léger inconfort au niveau du rectum du fait de l'insertion du tube rectal.

On pourra vous demander de patienter quelques minutes après l'examen le temps de développer et d'observer les radiographies sur ordinateur. Ainsi, s'il faut prendre des radiographies supplémentaires, on pourra les faire sur-le-champ et vous ne devrez pas reprendre un rendez-vous.

Résultats

Un radiologue interprétera les radiographies et enverra un rapport à votre médecin. Grâce à ces renseignements, ce dernier déterminera le type de traitement dont vous avez besoin ou des examens complémentaires qui lui seraient utiles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Radiographie

Une radiographie de la poitrine.
Une radiographie de la poitrine.