Description

Le pontage gastrique consiste à réduire la taille de l'estomac et à contourner une partie de l'intestin grêle. Il permet aux personnes obèses ou très obèses de perdre du poids car la quantité de nourriture que l'estomac peut contenir est réduite et la longueur de l'intestin grêle est diminuée, donc moins de calories sont absorbées. Le pontage gastrique se dénomme également chirurgie bariatrique.

Pour atteindre ses objectifs de perte de poids, il est généralement préférable de modifier son régime alimentaire et d'augmenter son activité physique régulière. Toutefois les personnes remplissant certaines conditions spécifiques, et qui ont essayé sans succès d'autres méthodes de diminution du poids, peuvent bénéficier d'un pontage gastrique.

L'intervention se déroule en milieu hospitalier sous anesthésie générale.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

En règle générale cette opération n'a lieu qu'une fois dans le but d'aider une personne à perdre du poids.

Objectifs ?

Elle peut être appropriée pour des personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) :

  • est de 40 ou plus, ou
  • 35 ou plus si certains problèmes de santé sont présents (par ex. un diabète de type 2, ou une maladie cardiaque).

L'IMC mesure la relation entre le poids d'une personne et sa taille. Un IMC normal se situe entre 18,5 et 24,9.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque forme d'anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres de votre type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares effets secondaires possibles, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique ainsi que les problèmes respiratoires, une infection, un saignement, des complications de la cicatrisation et la mort.

Bien que le pontage gastrique soit généralement considérée comme sans danger, il entraîne certains risques d'effets secondaires ou de complications. Parmi ceux-ci on retrouve :

  • une accélération de la vidange gastrique (le syndrome de chasse) caractérisée par un passage trop rapide de la nourriture de l'estomac à l'intestin pouvant causer de la nausée, de la diarrhée, des crampes abdominales, des sueurs, une sensation de faiblesse et des palpitations;
  • des calculs biliaires;
  • des carences en vitamines ou en minéraux (par ex. vitamine B12, fer, calcium);
  • des hernies;
  • une inflammation ou une ulcération de la muqueuse de l'estomac;
  • la nécessité d'interventions subséquentes pour corriger certains problèmes résultant de l'opération;
  • le nouvel estomac pourrait s'étirer et revenir à sa taille initiale;
  • une occlusion intestinale;
  • des vomissements.

Si vous observez ces effets secondaires ou complications, communiquez avec votre médecin immédiatement.

En cas d'une grave douleur abdominale, de fièvre, d'essoufflement ou de vomissements sanglants après l'intervention chirurgicale, obtenez des soins médicaux sur-le-champ.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Divers types de pontage gastrique existent, mais ils s'effectuent tous en milieu hospitalier, sous anesthésique général et se déroule généralement en deux temps.

  1. La taille de l'estomac est réduite au moyen de points de suture, d'un anneau gastrique réglable ou d'agrafes. On parle alors de réduction gastrique, car la taille de l'estomac est réduite à la grosseur d'une noix.
  2. Une partie de l'intestin grêle est court-circuitée. La partie basse de l'intestin grêle est reliée à l'estomac, ce qui diminue la longueur d'intestin parcourue par le bol alimentaire et a pour effet de diminuer la quantité de calories et de nutriments absorbés.

Cette intervention dure habituellement de 2 heures à 4 heures.

Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et que vous êtes satisfait des réponses du médecin à vos questions.

Pour être admissible à l'opération, vous devez vous engager à mener une vie saine et à faire les changements nécessaires pour continuer à améliorer votre santé après l'opération. Vous devrez vous soumettre à des évaluations médicales et psychologiques et recevoir des conseils nutritionnels.

Ne mangez pas au cours des 8 heures qui précèdent l'opération. Vous pourrez peut-être continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Après l'opération, vous vous réveillerez en salle de réveil. Vous serez vraisemblablement un peu chancelant, endolori, et peut-être nauséeux. Vous risquez d'avoir mal et de vous sentir mal en point. C'est normal. Votre médecin vous prescrira probablement des analgésiques. Après l'opération vous resterez à l'hôpital pendant 3 à 5 jours. Avant votre sortie de l'hôpital le médecin ou une infirmière passera en revue ce que vous devez faire lorsque vous serez chez vous pour vous rétablir complètement.

Pendant que l'estomac se guérit, il est important de suivre le régime alimentaire recommandé (généralement un régime alimentaire composé d'aliments liquides et mous). Le retour à un régime alimentaire normal se fera après quelques mois.

Les vomissements après les repas sont courants, du fait que votre estomac ne peut désormais contenir qu'une quantité de nourriture beaucoup plus petite. Pour prévenir les vomissements après les repas, il faut :

  • prendre des petits repas plusieurs fois par jour;
  • éviter de combiner liquides et solides au cours d'un même repas.

L'opération elle-même n'est qu'une partie du processus de perte de poids. Vous pouvez obtenir l'aide de votre médecin pour déterminer quels changements vous devriez apporter à votre mode de vie afin d'atteindre et de maintenir un poids santé. Un entretien avec un nutritionniste au sujet des habitudes alimentaires saines peut aussi vous être utile.

Vous pourrez recommencer à marcher assez rapidement après l'opération, mais vous devriez attendre 6 semaines avant de reprendre une activité physique. Assurez-vous auprès de votre médecin du calendrier approprié à votre cas, et demandez-lui quels exercices seront les meilleurs pour vous.

Lorsque vous aurez atteint votre poids santé, la difficulté sera de le maintenir. Votre médecin pourrait suggérer la participation à des programmes de maintien de poids. Effectuer des choix santé à l'épicerie, chez des amis ou au restaurant, sera crucial pour ne pas reprendre du poids.

Résultats

En réduisant la taille de votre estomac, vous aurez plus vite la sensation de satiété. En court-circuitant une partie de l'intestin grêle, moins de calories seront absorbées dans l'organisme. Ces deux facteurs interviennent dans la perte de poids. C'est dans les semaines qui suivent l'opération que la perte de poids est la plus rapide, lorsque vous êtes limité à une diète liquide. Puis la perte de poids continue régulièrement jusqu'à ce que votre poids se stabilise, généralement au bout de deux ans.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Pontage-gastrique

Une grande partie de l'estomac est remplacée par une petite poche gastrique directement reliée à l'intestin grêle.
Une grande partie de l'estomac est remplacée par une petite poche gastrique directement reliée à l'intestin grêle.