Description

L'endoscopie digestive haute permet à votre médecin d'examiner votre œsophage, votre estomac et le début de votre duodénum (intestin grêle) grâce à un endoscope, outil fin, long et souple muni d'une caméra et d'une source de lumière à son extrémité.

Le médecin observe votre appareil digestif supérieur à travers l'endoscope, à la recherche d'ulcères, de tumeurs, d'infections, d'une inflammation ou de saignements.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

Votre médecin décidera du moment et de la fréquence de cet examen.

Objectifs ?

Une endoscopie digestive haute permet d'évaluer les problèmes associés à l'œsophage (passage conduisant à l'estomac), à l'estomac ou au duodénum, comme une douleur dans la partie supérieure de l'abdomen, des difficultés à avaler, des saignements ou encore des nausées et des vomissements.

L'endoscopie digestive haute présente plusieurs avantages par rapport à la radiographie les rayons X. Elle permet à votre médecin de détecter plus facilement une inflammation ou des lésions. Il lui sera possible aussi de prélever de petits fragments de tissus (une biopsie) ou quelques cellules avec une petite brosse (une cytologie) pour les examiner au microscope. Enfin, au cours d'une endoscopie votre médecin peut utiliser des instruments accessoires pour traiter certains troubles, comme élargir des rétrécissements ou extraire les éléments responsables d'une obstruction, retirer des polypes, récupérer des objets étrangers ou traiter des hémorragies digestives locales.

Risques et mesures de précaution

Bien qu'on considère habituellement que l'endoscopie soit sans danger lorsqu'elle est pratiquée par un professionnel compétent, elle présente certains risques d'effets secondaires ou de complications. Citons, entre autres, un mal de gorge passager et, très rarement, une déchirure de la paroi de l'œsophage. Dans ce dernier cas, on vous admettra à l'hôpital et on vous nourrira avec un tube jusqu'à ce que la déchirure se cicatrise. Dans certains cas, la déchirure devra être réparée lors d'une intervention chirurgicale. Si une biopsie est pratiquée durant l'endoscopie, il y a un risque de saignement. Il arrive aussi, mais assez rarement, que le sédatif provoque une réaction.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin.

Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications, les effets secondaires ainsi que les précautions que vous ou votre médecin pouvez prendre pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

C'est habituellement un chirurgien général, un gastroentérologue ou un interniste qui pratique cet examen.

Durant une endoscopie digestive haute, vous serez en position allongée sur le côté et votre médecin insérera avec douceur un endoscope dans votre bouche. L'endoscope est un outil souple qui se dirige à travers les nombreux plis du tractus intestinal supérieur.

On vous donnera peut-être un gargarisme, un aérosol liquide ou une pastille pour vous aider à vous détendre et pour engourdir votre gorge, pour que l'introduction de l'endoscope dans votre gorge ne vous donne pas de haut-le-cœur. On vous injectera également un sédatif pour vous aider à vous détendre et pour soulager l'inconfort durant l'examen. Être sous l'effet d'un sédatif signifie souvent que vous ne vous souviendrez pas de l'examen, bien que ce ne soit pas nécessairement le cas. Si vous préférez, l'endoscopie peut se pratiquer sans sédation.

Une fois l'extrémité de l'endoscope dans votre bouche, on vous demandera de déglutir plusieurs fois pour aider l'instrument à descendre dans votre œsophage et dans votre estomac. Rappelez-vous que l'endoscope n'est pas plus gros que la plupart des aliments que vous avalez, et qu'il ne gênera pas votre respiration. Il se peut qu'on introduise de l'air dans l'endoscope afin d'élargir votre tube digestif et faciliter la visualisation de son intérieur.

À mesure que l'endoscope descend dans l'œsophage, votre médecin observe les parois de votre œsophage, de votre estomac et de votre duodénum à travers l'oculaire de l'endoscope ou sur un écran vidéo. Certains centres sont équipés pour pouvoir prendre des photos de votre appareil digestif supérieur, pour pouvoir les ajouter à votre dossier clinique. À l'aide d'instruments spéciaux qui sont introduits par l'endoscope, on peut prélever des échantillons de votre appareil digestif supérieur (des biopsies) pour pouvoir les examiner au microscope. Ce prélèvement n'est pas douloureux et peut aider à déterminer la cause de vos symptômes. On effectue fréquemment des biopsies de l'estomac, pour rechercher une infection par Helicobacter pylori, qui peut provoquer des ulcères.

Vous pourriez ressentir des nausées, des ballonnements, une douleur ou des crampes au niveau de l'estomac. N'essayez pas de parler si la douleur est très forte. La plupart du temps vous et votre médecin aurez convenu d'un signal avant l'examen.

Une fois que votre médecin aura terminé de prendre les photos et d'observer votre appareil digestif, il retirera l'endoscope.

L'intervention dure habituellement environ 30 minutes.

Si vous avez pris un sédatif, vous devrez vous reposer dans le service d'endoscopie pendant 1 heure ou 2 heures, jusqu'à ce que les effets du médicament se dissipent. Vous devez vous abstenir de conduire ou de faire fonctionner des machines lourdes pendant 24 heures, et vous devrez donc vous faire conduire chez vous ou vous faire accompagner dans les transports publics.

Conditions de l'examen

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages ou des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et que vous êtes satisfait des réponses du médecin à vos questions.

Votre médecin vous demandera de ne pas manger ni boire pendant au moins 4 heures à 8 heures avant l'examen. Cette précaution est nécessaire pour assurer un examen par endoscopie complet et sans danger.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Indiquez également à votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous pensez l'être.

Votre médecin vous demandera peut-être d'arrêter de prendre certains médicaments (par ex. des anticoagulants une semaine avant l'examen et on vous demandera peut-être d'arrêter la prise des antisécrétoires gastriques plusieurs semaines avant l'examen). Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse.

Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l’hôpital.

Que vais-je ressentir après ?

Après cet examen, vous présenterez probablement plusieurs ou tous les effets secondaires suivants :

  • une somnolence ou une sensation de bouche sèche pendant plusieurs heures. Ceci est dû aux médicaments anti-douleur ou sédatifs;
  • des renvois;
  • une sensation de ballonnement;
  • un léger mal de gorge pendant plusieurs jours. Le fait de sucer des pastilles ou de faire des gargarismes avec de l'eau salée tiède peut aider à atténuer ces symptômes;
  • des traces de sang dans votre salive.

Si vous ressentez l'un des effets secondaires ou complications ci-après, obtenez des soins médicaux immédiatement :

  • une extrême difficulté à avaler;
  • des vomissements sanglants ou la présence de sang dans les selles;
  • un essoufflement;
  • une douleur thoracique ou gastrique croissante;
  • une forte fièvre;
  • une douleur thoracique;
  • une difficulté respiratoire.

Résultats

Votre médecin vous expliquera fort probablement les résultats de l'endoscopie dans la salle de récupération. Si vous êtes toujours sous l'emprise du sédatif, une explication vous sera donnée lorsque son effet se sera estompé. Il faut parfois attendre plusieurs jours pour obtenir les résultats des biopsies ou de la cytologie, et on vous les expliquera peut-être une fois qu'ils sont disponibles.

On obtient parfois les résultats du test de dépistage de la bactérie Helicobacter pylori avant votre sortie de la salle de récupération, bien que ce test soit plus fiable après 24 heures.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Endoscopie

Image montrant un endoscope qui chemine dans l'estomac et la première section de l'intestin grêle.
Image montrant un endoscope qui chemine dans l'estomac et la première section de l'intestin grêle.