Description

Une mastectomie est l'ablation chirurgicale des tissus mammaires de l'un ou des deux seins. Les mastectomies sont effectuées par des chirurgiens, dans la salle d'opération d'un hôpital et sous anesthésie générale pour soigner ou prévenir un cancer du sein.

Les femmes atteintes d'un cancer du sein n'ont pas nécessairement toutes besoin de subir une mastectomie. Une chirurgie mammaire conservatrice (ou tumorectomie), où seule la tumeur est retirée du sein, combinée avec la radiothérapie et la chimiothérapie constitue une autre option de traitement pour de nombreuses femmes atteintes d'un cancer du sein.

Discutez des choix possibles avec votre médecin.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

Les médecins pratiquent cette opération au besoin pour traiter ou prévenir un cancer du sein. L'opération est définitive. Assurez-vous d'assumer cette opération et les répercussions qu'elle aura dans votre vie. Consultez votre médecin ou un professionnel de la santé au sujet des questions ou inquiétudes que vous pouvez avoir et discutez-en avec votre partenaire avant que l'opération ait lieu.

Objectifs ?

Une mastectomie peut être pratiquée pour prévenir un cancer du sein chez des personnes à haut risque. La mastectomie peut s'avérer le choix de traitement le mieux approprié pour le cancer du sein, notamment dans les circonstances ci-après :

  • plusieurs tumeurs cancéreuses disséminées dans diverses régions des seins;
  • une grossesse, étant donné que la radiothérapie et la chimiothérapie risquent de nuire au fœtus;
  • certains troubles médicaux qui empêchent de tolérer la radiothérapie;
  • une longue histoire familiale de cancer du sein;
  • une anomalie génétique qui augmente vos risques de récidive de cancer du sein;
  • un cancer du sein qui s'est propagé et a envahi une grande partie du sein;
  • une radiothérapie antérieure dans la région des seins;
  • des situations (personnelle, financière ou géographique) qui rendent la radiothérapie indésirable ou difficile à suivre;
  • la présence du cancer malgré une tumorectomie antérieure.

Avant de décider d'avoir une mastectomie vous devriez en discuter attentivement avec votre médecin qui prendra en considération le volume de la tumeur, la propagation ou non du cancer à d'autres organes et, le cas échéant, les régions de l'organisme où il s'est répandu.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque anesthésique général. Ces risques comprennent notamment les effets secondaires de l'anesthésie, les troubles respiratoires, les infections, les hémorragies et le décès.

Bien qu'une mastectomie soit généralement considérée sans danger, elle présente quelques risques d'effets secondaires ou de complications. Les effets secondaires les plus fréquents sont les suivants :

  • une lésion nerveuse résultant en une faiblesse musculaire;
  • un engourdissement, des fourmillements et une sensibilité cutanée;
  • les infections;
  • la formation d'une cicatrice;
  • une douleur dans l'épaule;
  • le lymphœdème, qui est une enflure du bras provoquée par un mauvais drainage du liquide lymphatique à la suite de l'exérèse des ganglions lymphatiques; le lymphœdème peut devenir une affection chronique nécessitant un traitement continu;
  • un hématome (une accumulation de sang au site de l'opération);
  • une douleur chronique.

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Il existe plusieurs sortes de mastectomie pour les personnes atteintes du cancer du sein. Le type de mastectomie qu'une personne décide de subir dépend de la location, de la grosseur et du type de son cancer. Les différents types de mastectomie sont :

  • mastectomie simple ou totale : le tissu mammaire, le mamelon et l'aréole (la peau de couleur foncée autour du mamelon) sont enlevés, mais pas le muscle pectoral qui se trouve sous le sein ni les ganglions lymphatiques sous le bras. Une biopsie des ganglions lymphatiques peut toutefois être effectuée.
  • mastectomie radicale modifiée : le tissu mammaire, le mamelon, l'aréole et la plupart de ou tous les ganglions lymphatiques sous le bras sont enlevés, mais pas le muscle pectoral sous-jacent.
  • mastectomie radicale : le tissu mammaire, le mamelon, l'aréole et les ganglions lymphatiques sous le bras sont enlevés, ainsi que le muscle pectoral sous-jacent. Cette opération ne se fait presque jamais dans la pratique moderne de la chirurgie.
  • mastectomie avec conservation cutanée : le tissu mammaire, le mamelon et l'aréole sont retirés, mais pas la peau du sein. La reconstruction mammaire est habituellement effectuée immédiatement après la mastectomie.
  • mastectomie avec conservation du mamelon : seul le tissu mammaire est enlevé, mais pas la peau, le mamelon, l'aréole, le muscle thoracique ni les ganglions lymphatiques. La reconstruction mammaire est habituellement effectuée immédiatement après la mastectomie.

Juste avant l'intervention, une ligne intraveineuse (IV) sera mise en place dans votre bras pour que vous puissiez recevoir des liquides et médicament pendant l'opération. Un anesthésiste vous endormira d'abord avec un anesthésique général donné en injection intraveineuse ou par inhalation. Le chirurgien fait ensuite une incision dans le sein et retire tout le tissu nécessaire selon le type de mastectomie. Après quoi il referme l'incision. Parfois, la reconstruction mammaire est effectuée immédiatement après la mastectomie.

De petits tubes de plastique peuvent être mis en place pour drainer le fluide. Votre médecin déterminera le moment de les enlever, habituellement une semaine ou 2 plus tard.

À la suite de la chirurgie, vous serez transportée dans une salle de réveil et gardée en observation en cas de complication.

Cette opération prend normalement entre 1 heure et 3 heures. Elle durera plus longtemps, si vos deux seins sont retirés ou si l'intervention est suivie d'une reconstruction mammaire.

Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'obtenir de votre médecin des explications qui vous satisfont.

Avant l'opération, on procède à une vérification complète de vos antécédents médicaux et à un examen des seins. Votre médecin examinera le résultat des analyses et pourra en exiger d'autres avant l'opération. Discutez avec votre médecin au sujet de la reconstruction mammaire. Pour certaines femmes, elle est effectuée en même temps que la mastectomie, tandis que pour d'autre elle a lieu à une date ultérieure.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Votre médecin peut vous demander de cesser de prendre certains médicaments tels que des médicaments pour fluidifier le sang ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et de réduire votre consommation d'alcool ou de cigarettes.

Demandez à votre médecin si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'opération.

Ne mangez pas et ne buvez pas dans les 8 heures qui précèdent l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Que vais-je ressentir après ?

Cette intervention nécessite habituellement un séjour de 1 à 2 jours à l'hôpital, mais certaines personnes retournent chez elles le jour même de l'opération.

Des facteurs à la fois physiques et mentaux risquent de modifier vos émotions après une mastectomie. Le personnel infirmier et d'autres professionnels des soins de santé sont à votre disposition pour vous expliquer à quoi vous attendre et les moyens de composer avec vos émotions.

La convalescence complète peut prendre d'environ 6 semaines. Demandez à votre médecin à quel moment vous pourrez reprendre vos activités quotidiennes habituelles.

Après la chirurgie, des pansements et des bandages sont appliqués sur les incisions. Les points de suture et les agrafes sont habituellement retirés après 7 à 10 jours.

Les petits drains sont habituellement retirés après 1 à 2 semaines, mais dans certains cas, il est possible de les enlever aussi rapidement qu'un (1) à 2 jours après l'intervention.

Après cette opération, vous ressentirez certainement les effets secondaires normaux suivants :

  • une enflure au bras ou à la main. Ceci est dû à l'accumulation des fluides organiques qui circulent par le système lymphatique, si les ganglions lymphatiques ont été enlevés.
  • de la douleur ou un engourdissement. Des analgésiques sont habituellement prescrits pour aider à soulager l'inconfort. L'engourdissement disparaît en général avec le temps, mais pour certaines personnes, il demeure permanent si de petites terminaisons nerveuses ont été sectionnées.

Outre cette opération, certaines femmes peuvent avoir besoin d'autres formes de traitements telles que la radiothérapie, la chimiothérapie ou une thérapie hormonale. Ces thérapies complémentaires peuvent s'avérer nécessaires pour réduire le risque de récidive du cancer et augmenter les chances de survie à long terme.

Après avoir reçu votre congé de l'hôpital, vous devriez avoir quelqu'un pour vous ramener à la maison.

Communiquez avec votre médecin si vous observez les signes d'infection ci-après :

  • une fièvre;
  • une rougeur ou une enflure qui s'accentue;
  • un écoulement jaune ou verdâtre;
  • une odeur nauséabonde qui émane de l'incision.

Résultats

Selon le stade de votre cancer du sein, une mastectomie réussie est un traitement efficace. Le but de cette opération est d'éradiquer le cancer du sein et de prévenir une récidive.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Mastectomie

Un exemple de 2 types d'ablations de la glande mammaire : une mastectomie totale (à gauche) et une mastectomie radicale modifiée (à droite) - images courtoisie de la Société canadienne du cancer.
Un exemple de 2 types d'ablations de la glande mammaire : une mastectomie totale (à gauche) et une mastectomie radicale modifiée (à droite) - images courtoisie de la Société canadienne du cancer.