Description

La ligature des trompes de Fallope est le terme technique employé pour désigner une intervention chirurgicale courante, communément appelée « ligature des trompes » ou « obturation des trompes ». La ligature des trompes de Fallope est une intervention chirurgicale courante.

Chaque mois un ovule se détache d'un des ovaires et se rend à l'utérus par les trompes de Fallope. En obturant les trompes, l'ovule ne peut atteindre l'utérus et y être fertilisé. Si l'ovule n'est pas fertilisé, il n'y a pas de grossesse possible.

La ligature des trompes est une méthode contraceptive permanente qui demande qu'on y réfléchisse sérieusement avant d'être pratiquée.

La réversibilité de l'opération est possible, mais son succès n'est pas garanti. Il est important de bien peser le pour et le contre de cette opération. Parlez avec votre médecin des options à votre disposition si vous n'êtes pas certaine qu'une ligature des trompes vous convienne tout à fait.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

On la pratique une seule fois et le résultat est en général permanent.

Objectifs ?

Une femme peut avoir de nombreuses raisons de vouloir une ligature des trompes. C'est une forme de contraception efficace lorsqu'une femme et son partenaire ont décidé de ne plus avoir d'enfants ou s'ils n'en veulent pas du tout.

Les autres raisons sont, notamment, le désir de ne pas transmettre une maladie héréditaire ou le fait d'avoir un trouble de santé qui pourrait être aggravé par une grossesse. Certaines femmes choisissent d'avoir une ligature des trompes parce que leur partenaire ne veut pas être stérilisé.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque forme d'anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres du type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares, mais possibles effets secondaires, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique ainsi que les problèmes respiratoires, une infection, un saignement, des complications de la cicatrisation et la mort. Prévenez votre médecin si vous êtes allergique à l'anesthésie.

Bien qu'une ligature des trompes soit généralement considérée comme sans danger, elle comporte certains risques d'effets secondaires ou de complications, notamment :

  • des lésions aux organes situés à proximité (par ex. les intestins, la vessie ou les gros vaisseaux sanguins);
  • une douleur au bas de l'abdomen.

Certaines troubles de santé (par ex. le diabète ou les problèmes cardiaques) et certains comportements (par ex. l'usage du tabac ou un excès de poids) peuvent augmenter le risque de complications après cette opération.

La ligature des trompes ne vous protègera pas contre les infections transmissibles sexuellement (ITS), comme l'infection à VIH ou le sida, l'infection à chlamydia et l'herpès génital. Les pratiques sexuelles sans risque (tel l'usage du condom) demeurent votre meilleure protection contre les ITS.

Après une ligature des trompes, le risque d'une grossesse ectopique est très faible, (on parle de grossesse ectopique lorsqu'un ovule fécondé s'implante hors de l'utérus, habituellement dans les trompes de Fallope).

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

La ligature des trompes se fait habituellement dans un hôpital ou une clinique chirurgicale sous anesthésie générale. Vous ne serez donc pas éveillée au cours de l'intervention. Le chirurgien pratique une ou deux incisions dans l'abdomen, habituellement à proximité du nombril. Quelquefois du gaz carbonique est insufflé pour gonfler l'abdomen afin que le chirurgien ait un meilleur accès aux trompes de Fallope. Il insère un laparoscope (un long tube fin doté d'une lumière et d'une caméra à son extrémité) afin de mieux visualiser les organes. Dans certains cas, le chirurgien n'utilise pas le laparoscope et il pratique une plus grande incision dans la région au-dessus de vos poils pubiens.

Plusieurs techniques d'obturation des trompes sont disponibles. Une fois les trompes coupées, les extrémités sont soient scellées au moyen de bandes ou d'agrafes, soit suturées, ou encore les trompes sont cautérisées (brûlées) à l'aide d'un instrument électrique (cette technique est l'électrocoagulation). Toutes les incisions sont ensuite refermées avec des points de suture.

L'intervention dure habituellement environ 30 minutes. Dans certains cas, cette intervention est pratiquée immédiatement après un accouchement.

Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'obtenir de votre médecin des explications qui vous satisfont.

Ne mangez et ne buvez rien après minuit la nuit précédant votre intervention. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Vous devrez passer un test de grossesse avant l'intervention afin de vous assurer que vous n'êtes pas enceinte.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

La plupart des femmes retournent chez elles le jour même de l'opération. Si la ligature est faite immédiatement après un accouchement, le séjour à l'hôpital n'est habituellement pas prolongé.

Vous pourriez ressentir un certain malaise ou une certaine douleur à l'abdomen après l'intervention, ce qui est normal. Le médecin pourrait vous recommander de prendre un analgésique pour soulager le malaise ou la douleur. Une douleur dans la région de l'épaule, causée par l'emploi du gaz carbonique, est aussi assez fréquente; elle devrait disparaître dans les heures qui suivent la ligature.

Avant votre sortie de l'hôpital, le médecin ou une infirmière passera en revue ce que vous devez faire lorsque vous serez chez vous pour vous rétablir complètement.

Essayez d'éviter de faire des efforts après la chirurgie. Au bout d’au moins une semaine, ou quand vous vous sentirez prête, vous pourrez reprendre vos activités habituelles (y compris les rapports sexuels).

Si vous ressentez d'une douleur abdominale intense, des vertiges, de la fièvre ou des symptômes de grossesse, voyez immédiatement votre médecin. Surveillez les signes d'infection autour de vos incisions (par ex. un saignement, du pus). Consultez votre médecin dès que possible si ces symptômes apparaissent.

La ligature des trompes ne protège aucunement contre les infections transmissibles sexuellement.

Résultats

La ligature des trompes a une efficacité proche de 100 % dans la prévention des grossesses. Bien qu'une grossesse soit toujours possible, cela demeure une éventualité rarissime.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Ligature-des-trompes

Les étapes d'une ligature des trompes; les trompes de Fallope sont réunies avec un lien (haut); les trompes de Fallope sont sectionnées (bas); les bords de l'incision sont suturés (pas illustré).
Les étapes d'une ligature des trompes; les trompes de Fallope sont réunies avec un lien (haut); les trompes de Fallope sont sectionnées (bas); les bords de l'incision sont suturés (pas illustré).