Description

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) permet de visualiser de façon détaillée les organes et structures à l'intérieur du corps. Ces images sont obtenues grâce à un champ magnétique et des impulsions d'énergie.

La machine utilisée pour l'IRM est très grosse. Dans la plupart des cas, l'examen est effectué par un technicien qualifié, spécialiste en IRM, dans un hôpital ou une clinique qui possède une telle machine.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

Cet examen est pratiqué selon les besoins lorsque le médecin demande une image de coupe transversale détaillée de l'intérieur du corps.

Objectifs ?

Comme l'examen IRM crée des images détaillées du corps, les médecins y ont recours pour détecter des problèmes chez les personnes présentant différents symptômes ou affections.

On peut avoir recours à l'IRM pour détecter une lésion des tissus, des tumeurs, des infections ou des problèmes de flux sanguin. Elle permet également de voir les caillots sanguins, les lésions cérébrales et les atteintes nerveuses (comme dans le cas de la sclérose en plaque). L'IRM est aussi utile pour déceler des lésions du cœur et des poumons, de l'appareil génital, de la vessie, des os et des articulations (telles que l'arthrite), et de la colonne vertébrale.

Parfois, le technicien injecte un colorant spécial (également appelé produit de contraste, agent de contraste ou milieu de contraste) dans le bras. Ceci permet d'obtenir une image plus nette de tout tissu endommagé ou anormal (surtout les vaisseaux sanguins).

Risques et mesures de précaution

Le puissant champ magnétique utilisé pendant une IRM ne fait pas mal et ne cause aucune lésion au corps. Le champ magnétique et les impulsions d'énergie ne causent pas le cancer. Cependant, l'aimant peut endommager certains stimulateurs cardiaques, membres artificiels et autres appareils médicaux en métal. Les objets en métal non fixés (tels que les montres, les bijoux, les épingles à cheveux ou les prothèses dentaires) doivent être retirés avant l'examen ou ils seront rapidement attirés par l'aimant, ce qui peut causer de sérieuses blessures.

Il existe un léger risque de réaction allergique au colorant servant à rendre les images IRM plus nettes. Il est important de signaler à votre médecin et au radiologue si vous avez des allergies, quelles qu'elles soient, en particulier aux produits de contraste.

L'agent de contraste couramment utilisé dans l'IRM est le gadolinium. Si vous avez une maladie rénale grave, il est important d'en parler à votre médecin et votre radiologue, car cet agent de contraste pourrait causer une maladie cutanée sérieuse dans cette situation.

Signalez à votre médecin ou à la personne qui effectue l'examen si vous avez des objets métalliques dans les yeux. Le champ magnétique pourrait faire bouger les morceaux de métal et endommager les yeux. Comme les effets de l'examen IRM sur l'enfant à naître ne sont pas connus, signalez à votre médecin ou à la personne qui effectue l'examen si vous êtes enceinte ou s'il est possible que vous le soyez.

Si vous prenez des médicaments sous forme de timbres, il vous faut le signaler à votre médecin avant de commencer l'examen. Les timbres qui contiennent une pellicule en aluminium peuvent réagir à l'examen IRM et causer des brûlures cutanées. Ce type de timbre doit être retiré avant l'examen.

Que va-t-il se passer ?

On vous demandera de vous allonger sur le dos, le visage vers le plafond, sur une table qui fait partie de l'appareil d'imagerie par résonance magnétique. Pour la plupart des machines d'IRM, cette table glisse à l'intérieur de l'étroit tunnel qui contient l'aimant, et la partie du corps qui doit être examinée est positionnée au centre de l'aimant. Certaines machines d'IRM sont suspendues au-dessus d'une table, et sont ouvertes sur les côtés. L'examen IRM dure en général entre 30 et 60 minutes.

La machine fait un bruit intense qui dure plusieurs minutes à la fois durant l'examen. Certaines personnes pourraient être perturbées par ce bruit. Si les bruits intenses vous gênent, essayez de mettre des bouchons d'oreille pendant l'examen. Il est extrêmement important de rester immobile pour que les images soient le plus précises possible.

Avant de commencer l'examen, on devrait vous donner un bouton sur lequel vous pourrez appuyer et alerter le technicien au cas où vous vous sentiriez mal durant l'examen. Si vous êtes très tendu ou vous vous sentez claustrophobe dans des espaces restreints, votre médecin pourra vous prescrire un calmant à prendre avant l'examen. Si vous prenez un sédatif, vous aurez besoin que quelqu'un vous conduise à votre rendez-vous et au retour.

Conditions de l'examen

Si votre médecin vous dit que vous devez passer une IRM, certaines choses vous seront demandées avant l'examen.

Signalez à votre médecin si l'une des situations suivantes s'applique à vous :

  • vous n'êtes pas à l'aise dans les espaces réduits;
  • vous avez un stimulateur cardiaque, une valve cardiaque artificielle, un membre artificiel, un implant cochléaire, un implant dentaire, des implants ou des broches métalliques ou tout autre implant ou prothèse médicale implantée;
  • vous avez travaillé dans des lieux où il y avait du métal, comme dans les usines;
  • vous êtes enceinte ou pensez pouvoir l'être;
  • vous avez une allergie, quelle qu'elle soit. Les colorants utilisés durant l'IRM pourraient causer de sérieuses réactions allergiques chez certaines personnes ayant des allergies préexistantes (notamment rhume des foins, urticaire, asthme et allergies alimentaires ou médicamenteuses);
  • vous avez un dispositif intra-utérin (DIU);
  • vous avez un timbre médicamenteux cutané. Le timbre pourrait brûler durant l'examen s'il n'est pas enlevé;
  • vous souffrez de problèmes de santé, quels qu'ils soient (les personnes souffrant de certains problèmes de santé ne doivent pas être en contact avec les colorants utilisés lors de l'examen IRM);
  • vous avez des tatouages ou votre eye-liner est un trait tatoué.

Vous devrez ôter tout objet en métal, y compris tout appareil de correction auditive, dentier, bijoux et épingles à cheveux, car ces objets seront attirés par le puissant aimant utilisé pendant l'IRM. En outre, ne gardez pas de carte de guichet automatique ni de carte de crédit sur vous parce que l'information contenue dans les bandes magnétiques de ces cartes pourrait être effacée par l'appareil d'IRM.

Il se peut qu’on vous demande de ne rien manger ou boire pendant les 4 à 6 heures qui précèdent l’examen.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Le radiologue pourrait discuter des résultats préliminaires de l'examen une fois celui-ci terminé. Normalement, aucune douleur ni aucune autre sensation n'est ressentie après une IRM. Vous pouvez reprendre vos activités habituelles une fois l'examen terminé.

Résultats

Un radiologue examine et interprète les images fournies par l'examen IRM. Les résultats complets sont en général disponibles dans les deux à trois jours suivants, et votre médecin discutera de ces résultats avec vous.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Imagerie-par-resonance-magnetique

Un appareil d'IRM.
Un appareil d'IRM.