Description

Lors d'un curetage (pratiqué après dilatation du col utérin) la muqueuse de l'utérus est raclée. Les médecins peuvent pratiquer cette intervention pour :

  • enlever des polypes endométriaux;
  • enlever des tissus restés dans l'utérus à la suite d'une fausse couche incomplète (caractérisée par la rétention de tissus placentaires dans l'utérus), d'un avortement incomplet (caractérisé par la rétention de tissus placentaires dans l'utérus) ou d'un accouchement;
  • pratiquer un avortement (durant les 12 à 15 premières semaines d'une grossesse);
  • prélever des échantillons de tissu utérin afin de vérifier s'il y a des anomalies.

Cette opération se fait habituellement à l'hôpital ou dans une clinique. La plupart des femmes retournent à la maison le même jour.

Quand le procédé sera-t-il entrepris ?

Votre médecin et vous déciderez à quel moment cette opération est nécessaire.

Objectifs ?

Cette opération permet au médecin de déceler des anomalies dans la muqueuse utérine, d'éliminer la possibilité de cancer et de soulager les menstruations pour les femmes qui saignent plus que la normale. Cette opération permet de vider l'utérus des tissus placentaires qui l'encombrent après un accouchement ou une fausse couche et un avortement incomplets. Elle peut aussi être utilisée pour pratiquer un avortement durant les 12 à 15 premières semaines d'une grossesse.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque forme d'anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres du type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les très rares effets secondaires possibles, on retrouve ceux qui sont liés à l'anesthésique ainsi que les problèmes respiratoires, une infection, un saignement, des complications de la cicatrisation et la mort.

Bien qu'un curetage de l'utérus (pratiqué après dilatation du col utérin) soit généralement considéré sans danger, il est tout de même associé à certains risques d'effets secondaires ou de complications. Parmi ceux-ci on retrouve :

  • une déchirure ou une perforation de l'utérus, de l'intestin ou de la vessie;
  • une lésion de l'utérus ou du col de l'utérus qui peut rendre les chances de grossesse plus difficiles (surtout pour les personnes qui ont des curetages répétés).

Communiquez immédiatement avec votre médecin si vous présentez l'un des signes d'infection ci-après qui requièrent des soins médicaux :

  • des crampes intenses;
  • une fièvre;
  • des écoulements vaginaux à l'odeur nauséabonde;
  • des saignements abondants (nécessitant plus de 3 serviettes hygiéniques en l'espace de quelques heures).

Après l'intervention, si certains symptômes vous préoccupent, parlez-en à votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

On utilise un anesthésique, soit local ou général. Si on utilise un anesthésique général, vous ne serez pas éveillée lors de l'opération. S'il s'agit d'un anesthésique local, la zone sera insensibilisée, mais vous resterez éveillée.

  1. Le médecin place ensuite dans le vagin un instrument appelé spéculum pour maintenir les parois vaginales ouvertes et mieux voir le col de l'utérus.
  2. Des dilatateurs de métal élargissent graduellement l'ouverture du col, et le tissu à l'intérieur des parois de l'utérus est délicatement raclé au moyen d'un instrument appelé curette.
  3. Le tissu peut ensuite être aspiré par une pompe à vide. Si nécessaire, des échantillons de la paroi utérine sont envoyés au laboratoire pour des analyses.

Cette opération prend habituellement environ 15 mn à 30 mn.

Conditions du procédé

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'obtenir de votre médecin des explications qui vous satisfont.

Dans certaines circonstances, votre médecin pourrait avoir besoin d'élargir le diamètre de votre col utérin plus qu'il ne le ferait pour un curetage habituel. Si c'est votre cas, votre médecin pourrait décider d'amorcer la dilatation de quelques heures à 1 jour avant l'opération, soit en vous donnant un médicament qui détendra le col utérin soit en insérant une mince baguette dans votre col utérin qu'elle contribuera à élargir en absorbant le liquide provenant du col utérin.

Ne mangez pas au cours des 8 heures qui précèdent l'opération. Vous pouvez continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. La conduite automobile est déconseillée durant les premières 24 heures après l'opération. Faites en sorte que l'on vous reconduise chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez cesser la prise de certains de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Après cette opération, vous ressentirez certainement les effets secondaires normaux suivants :

  • des douleurs et crampes pendant quelques jours - votre médecin vous prescrira certainement un analgésique;
  • des saignements vaginaux irréguliers pendant les deux premières semaines - utilisez des serviettes hygiéniques plutôt que des tampons.

Il est important de vous reposer pour récupérer. Vous pouvez reprendre vos activités normales lorsque vous vous sentirez mieux, habituellement un jour ou deux plus tard.

Évitez l'utilisation des tampons ou des douches vaginales pendant les premières semaines qui suivent l'opération.

Il est recommandé de s'abstenir de rapports sexuels pendant 2 semaines (ou plus selon la recommandation de votre médecin), pour prévenir les infections et permettre à l'utérus de guérir. Les femmes qui ont toujours leurs menstruations pourrait observer le retour de leurs règles plus précocement ou plus tardivement qu'à l'accoutumée.

Résultats

Si vous avez eu cette opération pour vérifier des anomalies dans la muqueuse utérine, demandez à votre médecin quand les résultats seront disponibles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Curetage-de-luterus

On utilise la curette pour éliminer du tissu de la muqueuse de l'utérus.
On utilise la curette pour éliminer du tissu de la muqueuse de l'utérus.