Description

Un lavement baryté peut faire partie d'un programme de dépistage du cancer du côlon, et vise en particulier les personnes qui ne peuvent subir une coloscopie.

Votre médecin pourrait aussi recommander un lavement baryté à chaque fois qu'il essaiera d'établir l'origine de certains de vos symptômes (par ex. une diarrhée, une douleur abdominale).

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

La plupart des experts en médecine recommandent que les personnes de plus de 50 ans en bonne santé soient examinées tous les 5 ans ou 10 ans pour dépister un cancer du côlon et du rectum (un cancer colorectal). Un dépistage plus précoce ou plus fréquent peut être souhaitable en cas d'antécédents familiaux de cancer colorectal ou de polypes précancéreux. Un lavement baryté peut faire partie d'un programme de dépistage du cancer du côlon, et vise en particulier les personnes qui ne peuvent subir une coloscopie.

Le cancer colorectal est le 3e type de cancer le plus courant au Canada et le 2e en terme de mortalité. Votre médecin pourrait aussi recommander un lavement baryté à chaque fois qu'il essaiera d'établir l'origine de certains de vos symptômes (par ex. une diarrhée, une douleur abdominale).

Objectifs ?

Les lavements barytés s'utilisent dans l'établissement du diagnostic des cancers du côlon et du rectum, ou d'affections inflammatoires. Ils s'avèrent également utiles dans le dépistage de polypes (des excroissances bénignes qui se développent sur les muqueuses du côlon ou du rectum), les diverticules (de petites protubérances situées sur le côlon), et des modifications de la structure du côlon.

Si vous constatez un changement ayant trait à votre transit intestinal, votre médecin pourrait prescrire un lavement baryté qui l'aiderait à évaluer vos symptômes. Par exemple, la réalisation d'un lavement baryté peut être nécessaire pour expliquer des symptômes comme une diarrhée, du sang dans les selles ou une douleur abdominale.

Risques et mesures de précaution

Vous ne devriez pas subir un lavement baryté en cas de fréquence cardiaque rapide, de colite ulcéreuse grave, de mégacôlon toxique ou de présomption de perforation (une déchirure) de l'intestin.

Le lavement baryté occasionne une exposition aux rayonnements. Cette exposition est réduite au minimum grâce à la normalisation des techniques utilisées par le radiologiste et le technologue.

Signalez au personnel de la radiologie, et au médecin qui a prescrit l'examen, toute réaction allergique au baryum ou au latex, la pratique d'un examen récent de déglutition barytée ou une grossesse confirmée ou soupçonnée. Une exposition aux rayonnements pourrait nuire au fœtus.

Parfois, le baryum peut durcir dans le côlon et causer une constipation grave ou une occlusion. Cette complication se produit rarement et vous pouvez la prévenir en ingérant une plus grande quantité de liquides que d'habitude après l'examen, et en ayant recours à un laxatif ou à un lavement au besoin. Le baryum entraîne rarement la formation de granulomes (des zones enflammées dans le côlon).

Il arrive très rarement qu'une perforation (une déchirure) du côlon se produise durant un lavement baryté et que le contenu du côlon se répande dans la cavité abdominale. Cette complication peut se soigner par une intervention chirurgicale et des antibiotiques.

Que va-t-il se passer ?

Vous devrez enfiler une chemise d'hôpital et vous allonger sur une table de radiographie.

Une radiographie est parfois effectuée avant l'introduction du baryum afin de vérifier la propreté du côlon et du rectum. Un petit tube bien lubrifié sera enfoncé dans le rectum pour administrer le baryum. Tout au long de l'examen, on vous demandera de contracter fermement les muscles de l'anus afin de maintenir le tube rectal en place et prévenir l'écoulement du baryum. Vous pourriez ressentir une sensation de plénitude et de gêne dans l'abdomen (des crampes), et une envie impérieuse de déféquer pendant que le baryum est présent. C'est normal. Respirez profondément plusieurs fois pour atténuer la sensation de gêne.

Lorsque le baryum aura rempli le côlon, de l'air y sera lentement injecté pour le dilater. Le radiologiste prend alors plusieurs clichés du côlon. Vous devrez changer de position plusieurs fois durant l'examen (présentant un côté puis l'autre, le dos puis le ventre). Un technologue sera présent et prêt à vous aider si vous avez de la difficulté à vous mouvoir. La table de radiographie sera bougée au besoin, elle pourrait même être inclinée pour que vous soyez pratiquement en position debout. Le radiologiste ou le technologue vous préviendra des changements d'angles. Ils vous surveilleront de près afin que vous ne tombiez pas de la table. L'examen peut durer de 20 minutes à 40 minutes, selon la raison pour laquelle il est pratiqué.

Après la prise de clichés, le tube sera retiré du rectum et votre intestin pourra évacuer le baryum. Quelques clichés supplémentaires pourraient être pris après l'expulsion du baryum.

Conditions de l'examen

Un régime liquide strict, la prise de laxatifs, et peut-être des lavements sont exigés pour le nettoyage du côlon, habituellement 1 à 3 jours avant l'examen. La consommation d'une grande quantité d'eau au cours des 12 heures qui précèdent l'examen est souhaitable sauf avis contraire de votre professionnel de la santé. Cette préparation est importante, car la présence de toute matière fécale dans le côlon nuirait à la clarté des images. Suivez les directives qui vous ont été données.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de l'informer également de toutes vos allergies à des médicaments et de tous vos troubles de santé. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre l'emploi de l'un de vos médicaments avant l'examen.

Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Que vais-je ressentir après ?

Ingérez une grande quantité de liquides après l'examen, et pour quelques jours suivants, pour éliminer le baryum du côlon et contrebalancer les effets constipants de baryum. Vous pourriez observer une légère coloration des selles au cours des 3 jours qui suivent l'examen. Vous pourriez aussi ressentir une grande fatigue, donc reposez-vous le plus possible.

Résultats

Le radiologiste regardera les clichés et transmettra un rapport à votre médecin. Votre médecin vous communiquera les résultats de l'examen qui sont habituellement connus quelques jours plus tard.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Lavement-baryte

Un cliché radiographique d'un côlon et d'un rectum après un lavement baryté.
Un cliché radiographique d'un côlon et d'un rectum après un lavement baryté.