Description

Une biopsie mammaire est le prélèvement et l'examen d'un échantillon de tissu mammaire. On fait habituellement ce test lorsqu'on détecte une grosseur lors d'un examen des seins, d'une mammographie ou d'une échographie. L'échantillon peut être prélevé en faisant une incision, ou une ponction au moyen d'une aiguille.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

Votre médecin décidera du moment et de la fréquence de cet examen.

Objectifs ?

Une biopsie mammaire s'effectue pour aider à évaluer des anomalies (comme des grosseurs) repérées dans un sein. L'anomalie peut avoir été mise en évidence durant un examen physique, une mammographie ou une échographie. La plupart des excroissances sont bénignes (c.-à-d. sans gravité), notamment les kystes (des pochettes remplies d'une substance liquide) ou les adénofibromes (des excroissances de tissu fibreux non cancéreux). Toutefois, les grosseurs dans les seins sont quelquefois malignes (c.-à-d. cancéreuses).

Une biopsie mammaire permet à un médecin d'obtenir un échantillon du tissu du sein, et il l'étudiera pour déterminer si la grosseur est cancéreuse ou bénigne. Si la grosseur est cancéreuse, cet examen aidera à identifier la variété de cancer.

Risques et mesures de précaution

Certains risques sont communs à toutes les interventions chirurgicales et à chaque forme d'anesthésie. Ces risques dépendent de nombreux facteurs, entre autres du type d'intervention chirurgicale et de votre propre état pathologique. Parmi les risques possibles, mais qui se réalisent rarement, on retrouve les effets secondaires de l'anesthésie, des problèmes respiratoires, une infection, un saignement et des cicatrices.

Bien que les biopsies mammaires soient en général considérées sans danger, elles présentent certains risques, notamment :

  • un saignement;
  • une infection;
  • une enflure et l'apparition d'ecchymoses sur le sein.

Ces effets secondaires devraient disparaître d'eux-mêmes avec le temps, mais consultez votre médecin s'ils persistent ou deviennent gênants. Une infection peut souvent être traitée par les antibiotiques. Les infections plus graves sont parfois drainées chirurgicalement. Une petite cicatrice peut rester visible après la guérison du sein. Vous pourriez également remarquer un changement dans l'apparence de votre sein, selon la quantité de tissu retiré par votre médecin.

Il existe un léger risque pour que le résultat de votre biopsie soit faussement négatif (c'est-à-dire que le résultat de l'analyse soit négatif, mais que cela soit une erreur et qu'il y ait vraiment un cancer). Le risque d'un résultat faussement négatif est inversement proportionnel à la quantité de tissu prélevé.

Si un symptôme vous inquiète à la suite de cette épreuve, consultez votre médecin. Prenez le temps de vous renseigner sur tous les risques de complications et d'effets secondaires ainsi que sur les précautions à prendre par vous ou votre médecin pour les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne vos préoccupations.

Que va-t-il se passer ?

Une biopsie du sein se pratique dans un hôpital. Plusieurs techniques permettent de réaliser une biopsie du sein. Quelle que soit la méthode employée, on vous demandera d'enlever les vêtements qui recouvrent le haut de votre corps et d'enfiler une chemise d'hôpital.

La biopsie par aspiration à l'aiguille fine : une aiguille est introduite à travers la peau dans le tissu mammaire. Votre médecin sera peut-être en mesure de sentir la grosseur sinon il aura recours à une échographie pour la localiser. L'aiguille retirera une substance liquide si la grosseur est un kyste. Si la grosseur est solide, l'aiguille peut aspirer des cellules. Après avoir prélevé un échantillon, votre médecin retirera l'aiguille et fera pression sur le lieu de son introduction pour arrêter tout saignement. Cet examen prend habituellement environ 5 ou 15 minutes.

Microbiopsie à l'aiguille : ce test est semblable à la biopsie par aspiration à l'aiguille fine, sauf qu'il est effectué à l'aide d'une plus grosse aiguille. Une anesthésie locale sera administrée pour insensibiliser la région. Des techniques d'imagerie, comme une échographie ou une imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être utilisée pour guider l'aiguille vers le site de la biopsie. L'aiguille, équipée d'un dispositif de coupe spécial, recueille un morceau de tissu de la taille approximative d'un grain de riz. En général, environ 3 à 12 échantillons de tissu seront recueillis pour assurer la précision des résultats. Il faut habituellement 15 minutes pour effectuer ce test.

La biopsie stéréotaxique : cette technique est utilisée lorsque la grosseur est trop petite ou trop profonde pour être détectée à la palpation. On vous demandera de vous allonger sur le ventre, sur une table spécialement conçue pour cet examen. Cette table est munie d'une ouverture, et le sein pend dans cette ouverture. On procède à un cliché mammaire pour localiser exactement la grosseur. On administre une anesthésie locale pour insensibiliser la zone dans laquelle l'aiguille sera insérée. Cet examen prend habituellement environs 60 minutes.

Une incision est pratiquée dans la peau. Une machine radiologique spéciale (connue sous le nom d'appareil stéréotaxique) guidera l'aiguille vers le site de la biopsie où l'échantillon de tissu sera prélevé. Souvent, plusieurs échantillons sont prélevés à travers la même incision. Vous devrez demeurer parfaitement immobile pendant qu'on prélève l'échantillon. Par la suite, on retire l'aiguille et on fait pression sur le site.

Cette technique s'utilise à la fois pour une aspiration à l'aiguille fine et au trocart.

Biopsie assistée par le vide : cette technique est effectuée par un radiologiste ou un chirurgien; on peut l'utiliser pour une microbiopsie à l'aiguille et une biopsie stéréotaxique. Une technique d'imagerie comme une mammographie ou une échographie sert à localiser la région du sein où l'échantillon de tissu sera prélevé. Puis, un anesthésique local est administré pour insensibiliser la région et une petite incision est pratiquée sur la peau à l'endroit où l'aiguille sera insérée. L'aiguille contient une sonde creuse à l'intérieur de laquelle il est possible de créer un vide. Une fois la pointe de l'aiguille arrivée sur le site de la biopsie, plusieurs échantillons de tissu sont aspirés dans la sonde pour être analysés au laboratoire. L'aiguille est alors retirée et de la pression est appliquée sur le site pour empêcher le saignement. Le test se fait habituellement en moins d'une heure.

La biopsie ouverte ou biopsie chirurgicale : cette biopsie est habituellement pratiquée par un chirurgien généraliste. Vous recevrez une anesthésie locale pour insensibiliser la région ou une anesthésie générale. Une anesthésie générale est donnée par injection par voie intraveineuse pour provoquer un sommeil qui durera tout le temps du procédé.

Un chirurgien pratiquera une incision assez profonde pour voir la grosseur dans le sein. Si elle est petite, elle sera peut-être enlevée en entier (biopsie-exérèse ou tumorectomie). Si elle est grosse, une partie en sera prélevée (biopsie simple ou d'incision). Une fois le prélèvement de la grosseur ou de l'échantillon achevé, l'incision est refermée avec des points de suture et un pansement est posé. On vous transportera dans la salle de réveil jusqu'à ce que l'effet de l'anesthésie soit dissipé. De façon générale, les biopsies ouvertes ou chirurgicales prennent environ 60 minutes.

Conditions de l'examen

Avant de vous soumettre à cette intervention, discutez avec votre médecin des avantages, des désavantages des risques à long terme et des conséquences qui lui sont associés. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'obtenir de votre médecin des explications qui vous satisfont.

Portez une tenue à 2 pièces si une biopsie mammaire est pratiquée puisque vous devrez vous mettre torse nu. Portez aussi un soutien-gorge parce qu'un bloc réfrigérant sera placé sur le site de la biopsie lorsque vous quitterez l'hôpital pour rentrer chez vous; ce sous-vêtement pourra le maintenir en place et soutenir le sein. Aucune autre préparation spéciale n'est nécessaire si une anesthésie locale est utilisée.

En cas d'anesthésie générale, ne mangez pas au cours des 8 heures qui la précèdent. Vous pouvez continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse.

Vous pourrez rentrer chez vous après l'examen, sauf s'il s'agit d'une biopsie chirurgicale. Le lieu de la biopsie sera recouvert d'un pansement et d'un bloc-réfrigérant. Faites-vous accompagner chez vous à votre sortie de l'hôpital.

Que vais-je ressentir après ?

Après le procédé, il se peut que vous ressentiez une irritation ou une douleur. Appliquez de la glace au besoin. Votre médecin vous conseillera peut-être la prise d'un médicament antidouleur, habituellement l'acétaminophène pour atténuer toute douleur ou sensation de gêne.

Vous retournerez probablement à la maison le jour même du test. Avant votre sortie de l'hôpital le médecin ou une infirmière passera en revue ce que vous devez faire lorsque vous serez chez vous pour vous rétablir complètement. Vous pourrez reprendre vos activités normales au cours des 24 heures qui suivront le test.

Vous pourriez ressentir une douleur à la pression durant la semaine qui suit une biopsie ouverte. Toutes les ecchymoses devraient disparaître après 2 semaines. Toutefois, une fermeté ou une enflure des tissus pourrait prendre 1 ou 2 mois. Les fils de vos points de suture seront enlevés après approximativement 1 semaine.

Résultats

Demandez à votre médecin à quel moment les résultats de votre analyse seront disponibles. Il pourra alors discuter avec vous de ce que l'échantillon de cellules ou de fluide organique a révélé.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Biopsie-mammaire

Une biopsie (la prise d'un échantillon de liquide et de tissu) est pratiquée avec une aiguille dans une grosseur mammaire pour un examen plus approfondi.
Une biopsie (la prise d'un échantillon de liquide et de tissu) est pratiquée avec une aiguille dans une grosseur mammaire pour un examen plus approfondi.