Description

L'arthroscopie est un examen servant à examiner les articulations et les tissus avoisinants et à remédier aux problèmes articulaires (notamment les complications liées à l'arthrite ou à des blessures sportives). Le chirurgien insère un tube appelé arthroscope dans l'articulation en passant par de petites incisions cutanées. Une petite caméra ainsi qu'une lumière situées sur le tube permettent au chirurgien de visualiser les images de l'articulation sur un écran vidéo. Par la suite, il se peut que le chirurgien insère d'autres outils par l'arthroscope pour réparer l'articulation.

On pratique cet examen à l'hôpital ou dans une clinique. Ce sont souvent les chirurgiens orthopédistes qui s'en chargent. Le recours à une anesthésie générale ou locale varie en fonction de l'articulation examinée.

Quand l'examen sera-t-il entrepris ?

C'est votre médecin qui décidera à quel moment et quelle fréquence cet examen est nécessaire.

Objectifs ?

On réalise une arthroscopie pour diagnostiquer des problèmes articulaires. Parmi ces articulations figurent les poignets, les épaules, les genoux, les chevilles, les coudes et les hanches. On la pratique également pour remédier chirurgicalement à un problème articulaire.

Si vous avez besoin d'une arthroscopie, c'est que vous souffrez probablement des symptômes ci-après :

  • des douleurs articulaires ou osseuses n'ayant pas été diagnostiquées;
  • l'infection d'une articulation;
  • l'inflammation d'une articulation;
  • des ligaments, tendons, ou cartilage endommagés;
  • des symptômes liés à certains troubles osseux (par ex. l'arthrite, l'ostéoporose, la polyarthrite rhumatoïde, une saillie osseuse).

Au cours d'une arthroscopie, le médecin peut également faire une biopsie (un prélèvement) d'échantillon de l'os et de l'articulation pour les examiner au microscope dans un laboratoire. Une arthroscopie peut également aider les médecins à déterminer si un médicament ou un traitement fonctionnent dans le temps.

Risques et mesures de précaution

L'arthroscopie est une opération relativement sûre et dont les complications sont rares. Parmi ces complications figurent notamment les saignements, les infections, les caillots sanguins, les lésions occasionnées aux muscles et aux ligaments environnants ou encore aux nerfs ou aux vaisseaux sanguins, ainsi que les réactions à l'anesthésie générale.

Si vous avez de la fièvre, que vous saignez ou que du liquide s'écoule de l'incision, ce sont peut-être des symptômes d'une infection - prenez contact avec votre médecin. De même, appelez votre médecin en cas d'engourdissements, de fourmillements ou de douleurs dans la zone opérée.

Si un symptôme vous inquiète à la suite de cette intervention, consultez votre médecin.

Prenez le temps de bien comprendre tous les risques de complications, d'effets secondaires ainsi que les précautions que votre médecin et vous pouvez prendre afin de les éviter. Assurez-vous que votre médecin comprenne bien vos inquiétudes.

Que va-t-il se passer ?

On vous fera une anesthésie locale, générale ou régionale pour cette opération. L'anesthésie générale vous endort complètement. Elle est administrée par voie intraveineuse (injection par une aiguille dans une veine). Les anesthésies locale et régionale insensibilisent la région examinée mais vous restez éveillé. Une fois l'anesthésie faite, vous ne ressentirez aucune douleur pendant l'opération, bien qu'avec l'anesthésie locale, vous puissiez quand même ressentir une certaine tension.

On vous demandera de vous déshabiller et d'enlever tous vos accessoires, puis de revêtir une chemise d'hôpital. Il se peut que l'on doive raser la surface cutanée autour de votre articulation.

Le médecin met une sangle autour de la région pour limiter le flux du sang vers l'articulation puis il désinfecte la région en question. Le chirurgien fait une petite incision cutanée autour de l'articulation et insère l'arthroscope. La caméra située sur l'arthroscope donne une image de l'articulation sur l'écran vidéo, ce qui permet au médecin d'identifier et de remédier aux problèmes ou de prélever des échantillons. Plier et bouger l'articulation dans diverses positions peut s'avérer nécessaire au cours de l'examen. D'autres petites incisions peuvent être réalisées au besoin autour de l'articulation pour insérer des instruments chirurgicaux servant à couper, broyer ou retirer le tissu endommagé.

Le médecin irriguera l'articulation avec une solution tout au long de l'opération afin de bien nettoyer l'articulation. Il refermera l'incision au moyen de points de suture et la couvrira de pansements stériles. Vous pourrez avoir besoin de béquilles, d'une écharpe ou d'une attelle pour aider la région opérée à guérir. L'intervention peut durer de 30 minutes à 2 heures.

Conditions de l'examen

Avant de subir une arthroscopie, discutez avec votre médecin des avantages, désavantages ou conséquences et risques à long terme associés à cette intervention. Assurez-vous de bien comprendre ce qui va se passer et d'être à l'aise avec les réponses de votre médecin.

Il faudra signaler à votre médecin si vous êtes dans l'une des situations ci-après :

  • une allergie à l'anesthésie;
  • une allergie à certains médicaments;
  • une grossesse en cours ou soupçonnée;
  • une infection près de la région à opérer;
  • un traitement médicamenteux en cours (donnez la liste des médicaments);

Comme vous recevrez une anesthésie et peut-être aussi des antidouleurs, demandez à quelqu'un de vous reconduire chez vous après l'opération.

Ne mangez pas au cours des 8 heures qui précèdent l'opération. Vous pouvez continuer à boire des boissons claires jusqu'à 2 heures avant l'opération. Si votre médecin a recommandé un autre horaire, suivez l'horaire qu'il vous a conseillé.

Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Informez-les également de toutes vos allergies médicamenteuses et de tous les problèmes de santé que vous pourriez avoir.

Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vous devez suspendre la prise de l'un de vos médicaments avant l'analyse.

Que vais-je ressentir après ?

Vous observerez sans doute un ou plusieurs des effets secondaires habituels ci-dessous, après l'intervention :

  • de la douleur;
  • des ecchymoses;
  • un gonflement qui dure plusieurs jours;
  • une sensibilité de la région opérée.

Il est important de garder tout pansement propre et sec pour prévenir les infections. Prenez des médicaments antidouleurs et appliquez de la glace selon les instructions de votre médecin. Votre médecin pourrait également vous prescrire un antibiotique afin de prévenir l'infection. Vous recevrez peut-être un programme d'exercices pour renforcer les muscles autour de l'articulation. La plupart des personnes auront besoin d'un repos d'au moins une semaine avant de pouvoir retourner au travail. La durée de la période de récupération dépendra de votre situation.

Résultats

Votre médecin passe en revue l'examen et les images prises pendant ce dernier pour évaluer l'état de votre articulation. Il se peut que votre médecin discute avec vous des résultats de l'examen juste après celui-ci.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/procedure/getprocedure/Arthroscopie

Un arthroscope et un autre instrument arthroscopique sont insérés dans l'articulation du genou.
Un arthroscope et un autre instrument arthroscopique sont insérés dans l'articulation du genou.