La meilleure santé possible, durant vos 20 ans et au-delà

C'est un fait indéniable : le temps passe et notre corps change. Notre santé au jour le jour se comparerait au beau temps et au mauvais temps. Tout comme les journées ensoleillées sont suivies d'orages éphémères, les jours de santé sont entrecoupés de rhumes, de reniflements, de douleurs et d'endolorissements, de boutons et d'ampoules. Notre santé générale, toutefois, se comparerait davantage au climat. Tributaire d'un grand nombre de facteurs, dont la génétique, la chance, et nos habitudes de vie, elle a des répercussions plus importantes et durables sur notre vie.

Certains des facteurs qui agissent sur notre santé échappent à notre contrôle, tels que les antécédents médicaux de notre famille. Si votre mère ou votre sœur a eu un cancer du sein, par exemple, il se peut que votre risque soit plus grand d'avoir ce cancer. Par ailleurs, des accidents, des blessures et des troubles génétiquement inattendus peuvent nous prendre au dépourvu et fragiliser notre santé.

Nos habitudes de vie relèvent cependant de notre volonté et, avec le temps, elles finissent par renforcer ou mettre en danger la santé dont nous jouissons. Les décisions, telles que fumer ou ne pas fumer, quels aliments consommer et combien d'activité physique pratiquer, peuvent contribuer à notre santé ou lui nuire sérieusement.

Chaque femme est unique, et le processus de vieillissement touchera chacune d'elles de manières différentes. En général, pour profiter de la meilleure santé possible à n'importe quel âge, vous devez comprendre les changements qui peuvent s'opérer dans votre corps. Il vous faudra aussi passer quelques examens périodiques préventifs et incorporer de saines habitudes à votre vie. Le temps n'attend pas, alors tirez le maximum du temps dont vous disposez quel que soit votre âge.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-20-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes

Vos 20 ans : les principales transformations du corps

Chaque femme qui entre dans la vingtaine est différente des autres. Il n'y a pas deux femmes qui vivront leurs 20 ans de la même façon. Mais il y a quand même des points communs et certaines choses sur lesquelles vous pouvez compter.

Durant la vingtaine, les femmes apprennent à mieux connaître leur propre corps, elles comprennent mieux leurs menstruations et aussi leur mode d'excitation sexuelle. Certaines femmes expérimentent leur vie sexuelle, parfois en ayant un plus grand nombre de partenaires sexuels qu'elles en auront dans le reste de leur vie. Pour cette raison, les femmes dans la vingtaine sont beaucoup plus exposées aux infections transmissibles sexuellement (ITS), comme l'infection à chlamydia et la gonorrhée, que dans les autres années de leur vie.

Le fait d'avoir des rapports sexuels plus fréquents risque aussi d'exposer les femmes à un taux plus élevé d'infections du tractus urinaire. Certaines fluctuations hormonales, l'utilisation de certaines méthodes contraceptives et une mauvaise hygiène peuvent aussi favoriser les infections à levures (candidoses) et les vaginoses bactériennes, des problèmes courants à cet âge.

Vous devrez aussi faire des choix quant aux méthodes de contrôle des naissances ou les réévaluer. C'est durant leur vingtaine qu'un certain nombre de femmes entrent dans une relation de monogamie; décider d'avoir ou non des enfants ou à quel moment les avoir deviendra un sujet de réflexion important. Les femmes enceintes de leur premier enfant courent un plus grand risque d'avoir une pression artérielle élevée liée à la grossesse, appelée aussi prééclampsie. Pour ce qui est de la fertilité, il est peu probable que cela pose problème à cet âge.

Durant votre vingtaine, il est possible que vous soyez toujours aux prises avec de l'acné, ou que vous recherchiez les meilleurs produits de soin pour votre type de peau. Il est fort probable que votre peau ait une apparence santé et radieuse, quelles que soient vos habitudes. À ce moment de la vie, vous avez toujours une bonne provision de collagène. À 20 ans, l'un des pires ennemis de votre peau sera une surexposition au soleil, une mauvaise protection antisolaire et de mauvaises habitudes alimentaires. Vous devez savoir que la fréquence du cancer de la peau ne cesse d'augmenter chez les jeunes femmes.

Avoir un poids excessif à cet âge peut vous exposer à des problèmes de santé plus tard dans votre vie, en particulier le diabète ou les problèmes cardiovasculaires. Les os doivent aussi supporter l'excès de poids et de mauvaises habitudes de vie. Il est donc essentiel d'avoir une bonne alimentation riche en calcium pour bien renforcer vos os.

Les 20 ans sont une étape de la vie où tout est possible. C'est le moment où vous devez profiter de votre jeunesse, de votre énergie et de votre faculté de récupération pour bâtir des fondations solides qui vous permettront de mener une longue vie heureuse et en santé.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-20-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes

Vos 20 ans : le moment pour adopter des habitudes santé

Menez une vie appétissante. En repoussant les heures des repas ou en étant négligente avec son alimentation, la jeune femme risque d'être tentée par des repas-minute ou les régimes à la mode, en résumé de prendre de mauvaises habitudes alimentaires. La vingtaine vous offre l'occasion de faire l'essai d'une bonne nutrition. Apprenez à découvrir les aliments. Apprenez à les aimer. Mettez le doigt sur ceux qui vous paieront en retour, ceux qui vous nourrissent vraiment, qui vous apportent de l'énergie et qui vous donnent la sensation d'avoir la chance d'y goûter. Alors, supprimez de votre cellulaire les numéros pour les commandes à emporter et arrêtez de sauter votre petit-déjeuner! Achetez-vous un bon livre de cuisine ou surfez sur internet pour trouver des blogues sur les bonnes recettes. Apprenez à connaître les produits maraîchers vendus dans votre épicerie de quartier, un choix d'aliments délicieux et riches en nutriments.

Soyez active pour toujours. Dans la vingtaine, vous éprouverez certainement des bouffées d'énergie et d'activité : passer des nuits à étudier ou à faire la fête, entreprendre des voyages d'aventure avec vos amis, faire un blitz de C.V. pour trouver un emploi. Ce peut être aussi un bon moment pour faire l'essai d'activités physiques et choisir celles qui vous plairont le plus. Vous pouvez aller chercher vos bienfaits cardiovasculaires sur des sentiers de randonnée, sur un tapis de jogging, dans une séance de spinning, sur un terrain de soccer, ou sur une piste d'athlétisme, en jouant à la balle molle, en marchant sur la plage, et pourquoi pas, en dansant jusqu'au lever du soleil. La chose la plus importante est de trouver les activités qui vous plaisent et qui vous garderont physiquement active. La pratique régulière d'une activité physique vous aidera, avec d'autres mesures, à éviter un excès de poids, les maladies cardiaques, le diabète, la perte de masse osseuse, le stress et la dépression.

Écrasez! Il est clairement et scientifiquement prouvé que fumer la cigarette est mauvais pour votre santé et de bien des façons! Vous pouvez vous dire en allumant une cigarette « Hé, je suis jeune, je peux lâcher ça quand je veux! ». Vrai, le cancer des poumons survient en général tard dans la vie, mais le fait de fumer vous expose à des risques de maladie cardiaque, d'accident vasculaire cérébral, d'ostéoporose, de cancer du col de l'utérus et de troubles des menstruations et de fertilité. Inutile de dire qu'une faible densité osseuse, des dents jaunes ou cariées, ou des gencives gonflées et saignantes sont loin d'être cools ou séduisantes.

Bâtissez des fondations solides. À la fin de votre vingtaine, votre densité osseuse aura atteint son sommet. Votre but est donc de bâtir et de consolider votre force osseuse. Et ça ne se fait pas tout seul : il faut se mettre en forme et bien choisir ses aliments. Considérez qu'à votre âge vous devez consommer environ 1 000 mg de calcium par jour. Pour vous donner une idée, un petit pot de yogourt en contient un peu plus de 300 mg. Le fromage, le tofu, un grand nombre de légumineuses et de légumes verts à feuilles contiennent aussi du calcium. Vos os apprécieront également une bonne quantité de vitamine D, 400 UI par jour les aidera à absorber le calcium que vous leur fournirez. Pour atteindre la quantité de minéraux et de vitamines dont vous avez besoin, vous pouvez prendre des suppléments, mais vous pouvez aussi opter pour une voie plus appétissante en les intégrant à votre alimentation. Faites des exercices de mise en charge pour renforcer vos os et des exercices de stabilisation du tronc pour bien développer votre puissance et votre équilibre. Vos genoux aussi sont importants. En vieillissant, ils auront besoin de toute l'aide que vous pourrez leur donner, donc aidez-les en renforçant vos quadriceps et les muscles de vos mollets.

Protégez votre peau. Notre peau suit notre vieillissement. Personne ne peut complètement échapper aux lésions naturelles et du milieu ambiant causées par les oxydants qui finissent par abîmer la structure de notre peau. Vous pouvez toutefois retarder l'apparition des rides et l'affaissement de la peau en respectant des habitudes santé et une alimentation équilibrée, et en adoptant de bonnes habitudes de soins quotidiens de la peau orientés sur la protection, le démaquillage et l'exfoliation. Chaque fois que vous sortez, appliquez un produit antisolaire sur la peau exposée et n'oubliez pas d'en remettre s'il le faut. Vous devrez peut-être appliquer sur votre visage une crème hydratante avec un antisolaire plus puissant (FPS). Ne négligez pas non plus vos lèvres souples et sensibles.

Faites de beaux rêves. De plus en plus de gens semblent dormir de moins en moins. Mauvaise idée : le sommeil est primordial pour la santé et indispensable au bon fonctionnement du corps et de l'esprit. Dans la vingtaine, il se peut que vous soyez confrontée de temps en temps à un manque de sommeil après avoir passé une nuit blanche ou encore pendant une période plus stressante. Vous pouvez aussi connaître des épisodes d'insomnie. Un manque de sommeil chronique peut entraîner une dépression ou du diabète, tout en réduisant vos capacités à apprendre et à retenir de l'information. Bien des choses contribuent à l'insomnie - des horaires irréguliers ou surchargés, la dépression et l'anxiété, un excès de caféine ou d'alcool, ou le tabagisme pour n'en nommer que quelques-uns. Prenez l'habitude de passer de bonnes nuits en dormant chaque fois 6 à 9 heures, en évitant tous ces voleurs de sommeil et en vous couchant tous les soirs à la même heure.

Soyez prudente dans vos rapports sexuels. Même s'ils ne sont pas efficaces à 100 %, les condoms en latex restent la meilleure protection contre les ITS. Vous pouvez penser avoir eu l'attitude la plus sécuritaire possible, mais vous vous êtes peut-être exposée à des ITS comme celle du virus du papillome humain (VPH), la chlamydiose ou la gonorrhée. Les condoms ne protègent pas votre peau de certaines ITS comme celle du VPH qui peut causer un cancer du col de l'utérus. Si vous êtes active sexuellement, vous devriez passer un examen de dépistage, y compris un test Pap une fois par an. Vous pouvez aussi demander à votre médecin si un vaccin contre le VPH vous conviendrait.

Évitez les infections. Les femmes dans la vingtaine peuvent avoir des « problèmes intimes ». On peut éviter les infections du tractus urinaire, les candidoses ou les vaginoses bactériennes en adoptant de bonnes habitudes d'hygiène et de santé. Les rapports sexuels peuvent introduire des bactéries dans votre appareil génito-urinaire. Elles peuvent être transmises par votre partenaire sexuel, ou provoquées par un déséquilibre des bactéries lié au spermicide. Dans ces circonstances, certaines femmes avaient l'habitude d'utiliser la douche, cependant, cette méthode risque de déséquilibrer la présence des bonnes bactéries dans vos organes génitaux. En fait, vous pouvez éliminer les bactéries en allant uriner tout de suite après vos rapports sexuels. Peut-être vous a-t-on déjà appris cette méthode quand vous étiez petite : assurez-vous de toujours vous essuyer de l'avant vers l'arrière quand vous allez aux toilettes.

Protégez votre santé de la reproduction. Consultez votre gynécologue ou votre spécialiste de la fertilité pour choisir la meilleure méthode de contraception pour vous, selon votre mode de vie. La pilule contraceptive peut convenir à certaines femmes, mais il se peut qu'une autre méthode corresponde mieux aux besoins d'autres femmes. Vous pouvez optimiser votre fertilité avec un taux suffisant d'acide folique. Un supplément de 0,4 mg (400 microgrammes) d'acide folique peut venir compléter le taux qui se retrouve dans des aliments riches en acide folique comme les céréales, les épinards et les lentilles.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-20-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes

Vos 20 ans : la liste de vérification

On n'est jamais trop jeune pour commencer à protéger sa santé. Passez en revue la liste de vérification ci-dessous et adhérez au calendrier des tests et des examens qui vous sont recommandés durant votre vingtaine.

  • Test Pap et examen pelvien :dès que vous avez atteint 20 ans, vous devez passer un test Pap et un examen pelvien une fois par an. Le test Pap permet de détecter le cancer du col de l'utérus alors que l'examen pelvien permet au professionnel de la santé d'examiner le col de l'utérus ainsi que le vagin, et de déterminer l'état de santé de l'utérus. Des signes d'infection pourraient aussi être décelés lors de cet examen.
     
  • Examen des seins : le cancer du sein est un cancer très courant chez les femmes. À l'âge de 25 ans, votre risque de cancer du sein est inférieur à 1 chance sur 1 000. Aussi, en même temps que votre test Pap et l'examen pelvien, votre médecin pourrait effectuer un examen des seins. Si ce n'est pas le cas, demandez-lui si vous avez besoin d'un examen clinique des seins et, dans l'affirmative, à quelle fréquence. Pour votre part, il y aurait lieu de vous familiariser avec l'apparence et la sensation de vos seins lorsqu'ils sont normaux.
     
  • Examen de la peau : vous pensez peut-être que le pic du risque est encore loin, mais le cancer de la peau peut toucher n'importe qui, à n'importe quel âge. Outre les mesures de protection contre le soleil afin de réduire vos risques, un examen annuel complet par votre médecin permettra de repérer les nouveaux grains de beauté ou taches, ou ceux qui présentent des changements dans leur apparence. Vous pouvez effectuer un auto-examen de la peau (ou demander l'aide d'un partenaire) tous les mois. Lorsque vous examinez les taches ou marques sur votre peau, voici ce qu'il faut rechercher (résumé en 5 lettres ABCDE) :
    • Asymétrie (forme non arrondie)
    • Bordure (contour présentant des irrégularités)
    • Couleur (variation de la couleur;différence par rapport aux autres grains de beauté)
    • Diamètre (plus grand qu'un bout de crayon à effacer)
    • Évolution (changement de taille, de forme ou de couleur)
    Si quelque chose vous semble anormal ou inquiétant, parlez-en à votre médecin.
     
  • Examen dentaire : prenez rendez-vous périodiquement chez votre dentiste pour des examens et des nettoyages préventifs. La fréquence des visites est fonction des besoins de chaque personne, mais en général, les autorités dans ce domaine recommandent au moins une ou deux visites par année.
     
  • Examen des yeux : même avec une vision de 20/20, vous devriez avoir un examen des yeux tous les 1 à 2 ans. Après tout, l'examen ne porte pas uniquement sur la qualité de votre vision et l'optométriste recherche, par exemple, des signes de glaucome. Si vous faites du diabète ou de l'hypertension artérielle (haute pression), ou les problèmes de vision sont courants dans votre famille, l'optométriste vous informera de la nécessité d'avoir un examen des yeux plus fréquemment.
     
  • Pression artérielle et cholestérol : à votre âge, vous n'êtes pas très exposée à une pression artérielle ou à un taux de cholestérol élevés, surtout si vous respectez les habitudes santé pour votre cœur, comme faire de l'exercice régulièrement, avoir une alimentation nutritive et ne pas fumer. Quelle que soit la raison de votre consultation médicale, on vous demandera de retrousser votre manche pour une mesure de la pression artérielle. Quant à votre taux de cholestérol, il doit être vérifié à quelques années d'intervalle. Si vous faites partie de certains groupes à risque, il se peut que votre médecin fasse des contrôles plus fréquents de votre cholestérolémie. Si vous souffrez de diabète, si votre tour de taille est élevé ou si vous fumez, votre risque est plus élevé.
     
  • Vaccinations : pensez-vous que les vaccins sont réservés uniquement aux enfants? Vous avez peut-être besoin d'une dose de rappel de certains vaccins reçus dans l'enfance; de plus, vous pourrez bénéficier de la protection offerte par de nouveaux vaccins contre certains problèmes de santé qui pourraient poser un risque pour vous. Demandez à votre médecin si l'un des vaccins ci-dessous serait indiqué pour vous :
     
    • Faites-vous vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) si vous n'avez jamais reçu ce vaccin. Le vaccin ROR vous serait recommandé aussi, si l'une des situations à risque suivantes s'appliquait à vous : travailler dans le domaine des soins de la santé, fréquenter un collège ou une université, et voyager dans certains pays.
       
    • Le vaccin contre la diphtérie, le tétanos, et la coqueluche (DTCa) est recommandé pour toute personne dont le dernier vaccin remonte à plus de 10 ans. Parmi les autres groupes qui devraient recevoir le vaccin DTCa, mentionnons les personnes qui travaillent avec des bébés, celles qui prévoient une grossesse et celles qui ont subi une plaie contaminée (causée par un clou rouillé, par exemple).
       
    • Chaque année, faites-vous vacciner contre la grippe. Cette vaccination est particulièrement importante en présence de problèmes de santé qui augmentent vos risques de complications lors d'une grippe.
       
    • Vous envisagez un voyage? Songez à vous faire vacciner contre la méningite et l'hépatite A et B; n'oubliez pas de consulter votre médecin ou un spécialiste de la santé des voyageurs concernant les autres risques que présentent les destinations visées.
       
    • Si vous n'avez jamais contracté la varicelle dans votre enfance, vous devriez vous faire vacciner contre cette maladie maintenant. Si vous avez des doutes sur votre immunité, ne prenez pas de risque et faites-vous vacciner. C'est une très bonne idée de le faire aussi si vous souhaitez devenir enceinte un jour et ne savez pas si vous êtes immunisée contre la varicelle. Par contre, si vous êtes déjà enceinte (ou espérez l'être dans les quelques semaines à venir), reportez votre vaccination.
       
    • Le virus du papillome humain (VPH) cause une maladie courante transmise sexuellement, mais que vous pouvez totalement éviter. Le condom ne peut pas assurer une pleine protection contre ce virus. Même si ce virus cause une infection silencieuse, sans symptômes apparents, il peut augmenter votre risque de cancer du col de l'utérus. La vaccination à trois doses est un moyen de vous protéger.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vos-20-ans-un-guide-de-sante-a-lintention-des-femmes