Bien que l'incontinence urinaire puisse vous mettre dans l'embarras, elle ne devrait pas vous empêcher de profiter de la vie. Pour Suzanne, âgée de 34 ans et mère de 2 enfants, l'incontinence urinaire à l'effort est survenue après ses 2 accouchements, mais elle a refusé de la laisser mettre un frein à la vie active qu'elle menait.

Suzanne a toujours été physiquement active. Elle adore la course à pied, le tennis et les régates. En fait, les courses de bateaux à voiles sont une passion qu'elle partage avec son mari - c'est au cours d'une de ces compétitions qu'ils ont fait connaissance. Quand son incontinence est survenue, elle n'a plus voulu participer à des courses de bateaux à voiles parce qu'il n'est pas facile d'aller aux toilettes au beau milieu d'une course.

Avant d'avoir ses enfants, Suzanne pensait que l'incontinence était une affection qui ne touchait que les aînés. La grand-mère de Suzanne est atteinte de la maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années et Suzanne a vu cette femme dans ses 70 ans à la santé vigoureuse et physiquement active se transformer en quelqu'un qui ne reconnaissait pas les membres de sa propre famille. Et Suzanne a pu constater que la progression de la maladie d'Alzheimer s'accompagnait d'incontinence pour sa grand-mère.

Quand Suzanne s'est rendu compte qu'elle était atteinte d'incontinence à son tour, elle a consulté son médecin, elle était remplie d'horreur à l'idée que quelque chose de beaucoup plus grave se passait. Mais son médecin l'a rassurée en lui disant qu'en fait les femmes qui avaient eu des enfants souffraient très fréquemment d'incontinence urinaire à l'effort. Son médecin lui a alors parlé des exercices de Kegel dont la pratique pourrait fortifier ses muscles du plancher pelvien, et il lui a conseillé un programme de rétroaction biologique pour accroître ses chances de réussite. Afin qu'elle puisse continuer à mener une vie active et participer aux courses de bateaux à voiles, le médecin a aussi recommandé à Suzanne de porter des serviettes absorbantes ou des protège-culottes conçus spécialement pour les personnes atteintes d'incontinence urinaire.

Suzanne pratique régulièrement les exercices de Kegel et elle convient qu'ils se sont avérés vraiment utiles dans la prise en charge de son incontinence. Elle a aussi trouvé que le port de produits absorbants lui donnait la confiance nécessaire non seulement pour les courses de bateaux, mais aussi pour la course à pied à petite allure. Elle s'est mise au conditionnement physique pour perdre le poids qu'elle avait pris durant ses grossesses, et elle participe activement aux jeux de ses enfants. Elle est en pleine forme. Le jour où elle a cru que l'incontinence pourrait mettre un frein à sa vie active n'est plus qu'un vague souvenir.

*L'histoire de Suzanne est fondée sur celles de personnes ayant été dans la même situation.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Vivre-avec-lincontinence