Les faits sur les troubles de l'alimentation

Les troubles du comportement alimentaire les plus courants sont l'anorexie, la boulimie et de grands excès alimentaires. Environ 90 % des personnes ayant un trouble de l'alimentation sont des femmes.

Les troubles de l'alimentation ne sont pas des problèmes mineurs ou limités. Ils ont des répercussions profondes sur tous les aspects de la vie de la personne atteinte ainsi que sur celles de sa famille et de ses amis. Ce sont des troubles extrêmement complexes qui découlent de causes multiples. On a identifié un certain nombre de facteurs pouvant contribuer à l'apparition d'un trouble de l'alimentation, soit :

  • des facteurs culturels (un corps mince étant considéré comme idéal),
  • des facteurs familiaux (attitudes et communication),
  • des facteurs biologiques (prédisposition héréditaire),
  • des facteurs individuels (type de personnalité, difficulté à accepter l'identité ou l'image de soi),
  • des facteurs déclenchants (événements de la vie, en particulier ceux qui sont traumatiques).

On croit que, chez certaines personnes, une combinaison de ces facteurs peut causer l'apparition de troubles alimentaires.

Avoir un trouble de l'alimentation, c'est aller au-delà du simple régime. Il est important de comprendre que les troubles de l'alimentation sont des problèmes graves tant du point de vue médical que psychologique.

Qu'est-ce que l'anorexie?

L'anorexie mentale est caractérisée par une perte de poids drastique résultant d'une restriction volontaire de l'alimentation. Chez les personnes anorexiques, l'image corporelle est gravement altérée; en outre, ces personnes éprouvent une peur intense de faire de l'embonpoint. Même lorsqu'elles ont atteint une maigreur dangereuse, elles ont l'impression d'avoir des kilos en trop. Le comportement de la plupart de ces personnes se caractérise par une hantise de l'alimentation qui crée des habitudes alimentaires inhabituelles. Un grand nombre d'entre elles éviteront certains aliments et sauteront certains repas, et elles auront tendance à peser et à restreindre avec le plus grand soin leurs portions alimentaires. L'anorexie est aussi caractérisée par un excès dans l'exercice physique; la personne a une apparence anguleuse et semble trop mince pour les besoins de son corps.

Qu'est-ce que la boulimie?

Les personnes boulimiques ont des épisodes où elles consomment en secret une grande quantité de nourriture, puis elles provoquent des vomissements. Elles peuvent aussi jeûner, recourir à des laxatifs ou à des diurétiques, ou encore à l'exercice excessif pour perdre du poids. Elles ont souvent plusieurs épisodes d'alimentation excessive en une semaine, durant lesquels elles peuvent consommer des centaines, voire des milliers, de calories en quelques minutes ou en quelques heures. Leur poids peut passer par des hauts et des bas assez marqués.

Qu'est-ce que la frénésie alimentaire?

Tout comme les personnes qui souffrent de boulimie, celles qui souffrent de frénésie alimentaire ont des épisodes où elles consomment une grande quantité de nourriture en peu de temps, sans toutefois tenter d'éliminer la nourriture excessive comme le font les boulimiques. Par conséquent, les personnes qui présentent une frénésie alimentaire ne se font pas vomir et ne font pas de l'exercice de manière excessive après un épisode de frénésie.

La frénésie alimentaire, comparativement à l'anorexie et à la boulimie, touche plus souvent les hommes. Ce trouble est plus fréquent chez les personnes qui font de l'embonpoint et sa fréquence augmente en fonction de l'excès de poids, mais elle peut aussi toucher les personnes de poids normal. De plus, les personnes qui présentent une frénésie alimentaire risquent davantage de se sentir déprimées et de ressentir de la culpabilité et du dégoût par rapport à leurs habitudes alimentaires. Durant les épisodes de frénésie, la personne a l'impression de ne pas pouvoir maîtriser sa consommation de nourriture.

Il est important de comprendre que les troubles de l'alimentation peuvent être corrigés à l'aide d'interventions médicales et psychologiques.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Troubles-de-lalimentation

Binge Eating Fact Vs Myth
Outils santé

Renseignez-vous davantage sur la vraie nature de l'hyperphagie boulimique.

Comment intervenir

Il peut être très stressant de déceler un trouble de l'alimentation chez quelqu'un que vous aimez, mais il y a de l'espoir. Il est important que vous sachiez que la personne souffrant de ces troubles pourrait réagir avec déni ou colère si vous la forcez à faire face à ses problèmes. En effet, les personnes atteintes d'un trouble de l'alimentation peuvent refuser d'admettre leur comportement et elles ressentent souvent de la gêne quand elles doivent faire face à la réalité, ce qui pose un obstacle à une conversation ouverte et franche sur leurs symptômes. Pour partir du bon pied, offrez votre aide, inconditionnellement et sans porter de jugement. Cherchez d'abord à comprendre le trouble, vous serez plus en mesure d'aider la personne à en reconnaître la présence, et ensuite l'aider à se rétablir. Faites preuve de patience et de compassion, car il se peut que votre offre soit rejetée.  Proposez de prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé dès que possible; vous pouvez aussi offrir de venir à ce rendez-vous comme soutien.

Si vous souffrez vous-même de l'un de ces troubles, le plus tôt vous demanderez de l'aide, mieux cela vaudra. Il est possible de guérir de ces troubles, mais l'intervention d'un professionnel est presque toujours nécessaire. Plus la personne nie les symptômes ou refuse d'admettre leur existence, plus la guérison sera difficile.

L'aide peut prendre plusieurs formes, mais elle dépend surtout des préférences de la personne atteinte. Les personnes qui viennent tout juste d'admettre leur problème seraient peut-être plus à l'aise avec une thérapie individuelle. Parmi les autres options, notons la thérapie de groupe, les groupes de soutien et les groupes d'entraide qui permettent aux gens de se rencontrer pour parler de ce qu'ils ressentent, appuyer d'autres participants et recevoir du soutien. Le rétablissement ne consiste pas seulement à adopter une alimentaire saine et à ne plus se mettre à la diète, manger à l'excès et se purger. Il s'agit, en fait, d'un retour à la santé fondé sur la révélation des raisons profondes qui ont déclenché le comportement alimentaire chaotique et la résolution des problèmes sous-jacents. Ce processus exige du savoir-faire, de la sensibilité et de la formation; autrement dit, c'est un travail pour les professionnels de la santé et, plus particulièrement, des professionnels de la santé mentale. Vous pouvez vous mettre en rapport avec le centre d'information sur les troubles alimentaires (National Eating Disorder Information Centre), à Toronto, en composant le 416-340-4156 ou le 1-866-NEDIC-20 (1-866-633-4220); vous trouverez leur site Web à l'adresse www.nedic.ca.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Troubles-de-lalimentation

Binge Eating Fact Vs Myth
Outils santé

Lisez l'histoire de Tiffany : les impacts émotionnels, physiques et sociaux.

Reconnaître les troubles de l'alimentation

Étant donné que, de nos jours, tout le monde semble se préoccuper de son poids et que la plupart des gens se mettent au régime de temps en temps, il est difficile de distinguer un comportement normal d'un problème qui risque de prendre de l'ampleur et de menacer la vie et le bonheur de quelqu'un. Les caractéristiques ci-dessous ne se manifesteront pas toutes chez la même personne, mais plusieurs d'entre elles seront présentes chez la personne qui a un trouble de l'alimentation.

Signes à rechercher :

  • perte de poids marquée en une courte période (dans les cas d'anorexie et de boulimie) ;
  • impression d'être « gros » en l'absence d'embonpoint (anorexie et boulimie) ;
  • obsession de faire de l'exercice continuellement (anorexie et boulimie) ;
  • restriction alimentaire évidente et privation de nourriture jusqu'à l'inanition (anorexie et boulimie) ;
  • plusieurs visites à la salle de bains immédiatement après un repas (anorexie et boulimie) ;
  • piètre estime de soi ;
  • habitudes alimentaires secrètes ;
  • perte ou détérioration des dents (anorexie et boulimie) ;
  • difficulté à se concentrer ;
  • obsession touchant la nourriture et le poids ;
  • avoir des exigences strictes et perfectionnistes tant pour soi-même que pour les autres ;
  • déni ;
  • retrait social ;
  • accès d'alimentation excessive (chez la personne boulimique, cela est habituellement suivi de vomissements provoqués et de la prise de laxatifs et de diurétiques; dans les cas d'hyperphagie boulimique, la personne ne se « purge » pas) ;
  • prise de laxatifs et de diurétiques ;
  • dépression ;
  • interruption des règles ;
  • comportement impulsif, consommation abusive d'alcool ou de drogue.

Si vous remarquez ces signes d'alarme chez vous-même ou chez une personne qui vous est chère, il est important de demander de l'aide. Les troubles de l'alimentation peuvent être traités et guéris, mais l'intervention d'un professionnel de la santé est généralement nécessaire ; cela peut nécessiter un enseignement nutritionnel, une psychothérapie, une thérapie familiale, et des médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Troubles-de-lalimentation

Les femmes et l'image corporelle saine

Les femmes sont rarement satisfaites de leur corps de nos jours. En fait, on n'a jamais vu autant de pression pour que les femmes soient minces. Toute l'industrie de la mode, des cosmétiques et du régime repose sur l'insatisfaction des consommateurs  envers leur apparence et leur désir de changer pour se rapprocher de l'« idéal ».

Voici quelques idées quant à la manière de se créer une image corporelle positive :

Faites attention à la manière dont vous vous parlez. Faites taire ces voix internes qui vous disent que votre corps n'est pas « acceptable ». Vous pouvez vaincre ces idées négatives par des pensées positives. La prochaine fois que vous commencerez à vous critiquer, remontez-vous le moral à l'aide de pensées positives.

Énumérez les 10 caractéristiques que vous aimez le plus chez vous. Il s'agit de caractéristiques qui n'ont rien à voir avec votre poids ni votre apparence. Consultez cette liste souvent.

Recherchez la compagnie de personnes qui ont une attitude constructive. Il est plus facile d'avoir une bonne image de vous-même et de votre corps si vous vous trouvez en compagnie de personnes qui vous soutiennent et qui reconnaissent l'importance de s'aimer soi-même tel que nous sommes.

Prenez des décisions. Habituez-vous à prendre des décisions positives et à les mettre en application, en faisant preuve de souplesse mais aussi de détermination. Faites-vous confiance pour en assumer les conséquences. Lorsque vous vous affirmez, vous améliorez votre estime personnelle, vous apprenez à mieux vous connaître et vous augmentez votre confiance en vous-même.

Donnez le bon exemple. Les enfants regardent et imitent les personnes de leur entourage. Ils peuvent adopter les attitudes et les préoccupations de leurs parents concernant la nourriture et l'alimentation. Enseignez-leur à s'aimer tels qu'ils sont, à apprécier les aliments sains et à aimer faire de l'exercice avec modération.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Troubles-de-lalimentation