La grippe saisonnière est une infection respiratoire très courante qui touche les voies aériennes supérieures et les poumons. On estime qu'au Canada environ 10 % à 25 % de la population contractent la grippe chaque année. En général, les personnes grippées guérissent dans l'espace de 7 à 10 jours. Quelques personnes présentent des facteurs de risque de complications grippales et d'autres affections graves. La probabilité d'une hospitalisation est également plus forte pour les personnes qui appartiennent à ce groupe. Parmi les personnes vulnérables, on retrouve les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes, les personnes atteintes de troubles médicaux et celles qui ont plus de 65 ans.

Employez notre outil « Courez-vous le risque de complications grippales ? » pour savoir si vous présentez des facteurs de risque qui vous rendent plus vulnérable à des complications grippales. Si c'est votre cas, et si vous ressentez des symptômes semblables à ceux de la grippe, vous devriez allez voir votre médecin au plus tôt. Votre médecin pourrait vous prescrire un médicament antiviral susceptible de diminuer le risque de complications, d'enrayer les symptômes et d'écourter la durée de votre grippe si vous le prenez dans les 48 heures qui suivent l'apparition de vos symptômes.

Un traitement antiviral est habituellement recommandé pour les personnes qui présentent des facteurs de risque de complications grippales, pour les enfants et pour les personnes que la grippe rend gravement malades (elles observent des symptômes plus intenses de difficulté respiratoire ou d'un essoufflement, une forte fièvre qui dure plus de 3 jours, une douleur thoracique, des expectorations de sang ou du sang dans les crachats, l'apparition soudaine d'étourdissements ou d'une confusion mentale, une coloration de la peau bleuâtre ou grisâtre; des vomissements violents ou persistants). Les antiviraux sont des médicaments qui s'utilisent contre la grippe, mais qui ne vous procurent pas une protection contre le virus. Le virus de la grippe infecte les cellules des poumons et des voies aériennes supérieures. Les médicaments antiviraux exercent une action qui empêche le virus de la grippe de se propager aux cellules saines de tout votre corps.

Les antiviraux peuvent être utiles aux personnes qui courent le risque de complications grippales parce qu'ils écourtent la durée de la grippe dont ils enrayent les symptômes s'ils sont pris dans les 2 jours qui suivent leur apparition. Des études montrent que les antiviraux peuvent écourter la durée de l'affection de 1 ½ jour pour les personnes qui sont autrement en bonne santé, et de 2 ½ jours pour les personnes qui appartiennent au groupe présentant des facteurs de risque de complications grippales. La prise d'antiviraux diminuera le risque de complications grippales pour toutes les personnes touchées, y compris celles qui appartiennent au groupe possédant des facteurs prédisposant au risque de complications grippales.

Les antiviraux ne conviennent pas à tout le monde. Discutez avec votre médecin pour savoir si un médicament antiviral serait un traitement contre la grippe qui vous conviendrait. Servez-vous du Guide pour la discussion avec le médecin pour vous préparer à votre rendez-vous chez le médecin.

D'autres options de prise en charge de la grippe ne ciblent pas précisément le virus de la grippe. Elles soulagent les symptômes de la grippe et elles contribuent à prévenir la propagation de la grippe. Elles vous permettent de mettre en œuvre :

des mesures qui empêchent la propagation de la grippe, et qui consistent à

  • effectuer de fréquents lavages des mains à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes ;
  • tousser et éternuer contre votre bras ou votre manche, ou dans un papier-mouchoir que vous jetterez immédiatement ;
  • rester chez vous et à éviter les lieux publics quand vous souffrez de la grippe ;
  • veiller à ce que les surfaces d'un usage commun soient toujours propres et désinfectées ;

des mesures qui soulagent les symptômes de la grippe et vous aident à vous sentir mieux, et qui consistent à

  • boire une grande quantité de liquides ;
  • prendre beaucoup de repos ;
  • employer des médicaments ciblant des symptômes précis :
    • l'endolorissement et la fièvre s'apaisent avec l'acétaminophène ou l'ibuprofène. L'acide acétylsalicylique (l'AAS) est un autre choix possible pour les adultes, mais pas pour les enfants âgés de moins de 18 ans, car ce médicament a été lié au syndrome de Reye, un trouble grave qui touche le système nerveux et le foie ;
    • une toux peut être calmée avec un antitussif. Ne donnez pas des médicaments contre la toux à des enfants ayant moins de 6 ans ;
    • des maux de gorge peuvent être adoucis grâce à des pastilles ou à des pulvérisations contenant des ingrédients comme la dyclonine, la benzocaïne ou l'hexylrésorcinol ;
    • la congestion nasale se soigne avec des décongestionnants oraux (par la bouche) comme la pseudoéphédrine et la phényléphrine, ou des décongestionnants en vaporisateur nasal comme l'oxymétazoline ou la xylométazoline (n'utilisez pas les vaporisateurs nasaux pour plus de 3 ou 5 jours, car un usage prolongé pourrait aggraver votre congestion).

Un traitement contre la grippe est plus efficace quand il est amorcé dès que vous constatez l'apparition des symptômes. N'hésitez pas à communiquer avec votre médecin si vous ressentez des symptômes, surtout si vous présentez des facteurs de risque de complications grippales.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Regard-sur-le-traitement-antigrippe