Voici sept éléments d’information intéressants que vous ne saviez peut-être pas concernant votre cœur :

1. Des dents propres, c’est bon pour votre cœur.

Il existe des raisons impérieuses pour vous brosser les dents et passer la soie dentaire tous les jours : les maladies gingivales font presque doubler votre risque de maladies cardiaques. L’inflammation causée par les maladies gingivales peut également causer une inflammation d’autres parties du corps, y compris les artères, causant ainsi des lésions qui peuvent provoquer une maladie cardiaque. En outre, les bactéries buccales peuvent entrer dans le flux sanguin par vos gencives abîmées, et, une fois dans le flux sanguin, elles peuvent être happées dans les accumulations adipeuses sur les artères. Ces accumulations peuvent ainsi s’accroître et augmenter les risques de caillot sanguin, ce qui pourrait provoquer une crise cardiaque.

2. Vous pouvez vraiment avoir le « cœur brisé ».

Le syndrome du cœur brisé, également désigné sous l’appellation de cardiomyopathie de stress, est un véritable état pathologique qui provoque des symptômes similaires à ceux d’une crise cardiaque et qui survient lorsqu’une personne a subi un stress physique ou émotionnel sévère. Les symptômes peuvent comprendre la douleur thoracique, l’essoufflement ou un battement cardiaque irrégulier. Cependant, contrairement à une crise cardiaque, les artères ne sont pas bloquées. On croit plutôt que, sous l’effet du stress, l’organisme libère des hormones qui causent des lésions cardiaques temporaires ou rétrécissent les vaisseaux cardiaques.

3. Votre cœur bat environ 100 000 fois par jour.

La fréquence cardiaque moyenne est de 60 à 100 battements par minute, soit respectivement 86 000 et 144 000 battements par jour! Il est même possible que votre cœur ait un rythme cardiaque plus élevé. Ainsi, si vous souffrez de fibrillation auriculaire (également désignée par le sigle FA, un type répandu de battement cardiaque irrégulier), la fréquence cardiaque moyenne est de 100 à 175 battements par minute, soit un total stupéfiant pouvant atteindre 252 000 battements par jour!

4. Un mode de vie actif peut aider à prévenir la fibrillation auriculaire.

Une étude a révélé que les personnes âgées de plus de 65 ans ayant participé à des activités physiques allant de faibles à modérées, telles que la marche ou le jardinage, présentaient un risque mois élevé de FA. Essayez donc de bouger aujourd’hui!

5. Tous les problèmes cardiaques n’engendrent pas nécessairement des symptômes - certains problèmes passent inaperçus.

Tous les problèmes cardiaques n’engendrent pas nécessairement des symptômes. Certaines personnes souffrant de FA peuvent ainsi éprouver des symptômes tels que des palpitations cardiaques ou des étourdissements, mais d’autres n’éprouvent aucun symptôme du tout. Vous pouvez également souffrir d’une « crise cardiaque silencieuse » sans aucun symptôme manifeste.

6. Rire un bon coup fait du bien à votre cœur.

Les chercheurs ont constaté que le rire peut vraiment aider votre cœur. Ils sont d’avis que le rire agit en aidant à neutraliser les effets négatifs du stress sur les vaisseaux sanguins. Ne vous en privez pas, faites une pause de rire chaque jour! Votre cœur vous en sera reconnaissant.

7. Vous pouvez vivre une vie normale avec la fibrillation auriculaire.

Si une personne que vous connaissez ou vous-même souffrez de fibrillation auriculaire, vous vous souciez peut-être des limites ainsi imposées au mode de vie et aux activités d’une personne. Heureusement la plupart des personnes souffrant de FA mènent une vie pleine, active et normale lorsqu’elles reçoivent un traitement approprié.

L'important est d'obtenir autant d'information que possible sur cet état et de consulter votre médecin pour en apprendre davantage sur vos options thérapeutiques .

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Quelques-faits-concernant-le-cour-Sept-choses-que-vous-ignoriez