;

Bien manger en toute sûreté

Amis, famille et bonne chère font partie des plaisirs de l'été. En fait, nos souvenirs ensoleillés sont constitués en grande partie de barbecues, de pique-niques et de réunions de famille.  Mais la chaleur estivale peut nous jouer des mauvais tours : un délicieux steak ou hamburger (voire une salade fraîche) peut devenir un lieu de reproduction idéal pour les bactéries, d'où l'importance de prendre des précautions simples pour éviter que ces bactéries nous rendent malades.

En matière de salubrité alimentaire, la règle de base est simple : les aliments chauds doivent être chauds et les aliments froids doivent rester froids. Si vous transportez des aliments chauds, la façon la plus sûre de le faire est de les laisser refroidir complètement (au réfrigérateur), de les transporter (dans une glacière) alors qu’ils sont froids et de les réchauffer une fois arrivé à destination. Si cela n'est pas possible, réchauffez votre plat et gardez-le dans un contenant de type thermos ou quelque chose qui conserve la chaleur. Les plats froids devraient être conservés dans une glacière, placée à l'abri du soleil et à l'intérieur de la voiture, avec les passagers, plutôt que dans le coffre. Sachant qu'une glacière remplie demeure froide plus longtemps que celles qui sont vides, remplissez-la autant que possible (ou utilisez le bon format de glacière pour la quantité de nourriture à transporter). Les articles qui doivent rester froids devraient être conservés à moins de 4,4 °C (40 °F).

Lorsque vous cuisinez au barbecue, vérifiez si toute la viande est bien cuite. Pour ce faire, le thermomètre à viande est le meilleur outil - ne vous fiez pas à l'apparence de la viande. Après avoir placé la viande non cuite sur le barbecue, servez-vous d'ustensiles propres pour sortir la viande cuite. L'emploi d'ustensiles séparés empêche les bactéries de passer de la viande crue à la viande cuite.

Voici un guide général pour la température de cuisson des viandes :

  • hamburgers et côtes levées : 71 °C (160 °F)
  • hot dogs : 74 °C (165 °F)
  • volaille hachée : 74 °C (165 °F)
  • morceaux de poulet : 82 °C (180 °F)
  • porc (haché, morceaux, ou coupes entières) : 71 °C (160 °F)

Si vous campez ou faites de la randonnée près d'un cours d'eau, ce n'est pas une bonne idée de boire l'eau sans la traiter, même lorsqu'elle vous semble claire comme du cristal, car elle pourrait contenir des bactéries nocives. Si vous avez l'intention de boire l'eau des ruisseaux, pensez à apporter des comprimés pour purifier l'eau.

Enfin, pour vous protéger ainsi que votre aire de camping, placez votre nourriture dans des contenants à l'épreuve des animaux, comme des glacières en plastique scellées. Ne laissez pas de la nourriture sur les tables de pique-nique ni dans votre tente. Vous invitez ainsi les animaux sauvages à venir se servir!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Prudence-au-soleil

S'amuser au soleil

La plupart des gens adorent les journées chaudes et ensoleillées où ils peuvent profiter du plein air en prenant un bain de soleil. Mais le soleil est une bonne chose dont il ne faut pas abuser : les effets d'une exposition excessive peuvent passer inaperçus jusqu'à des années plus tard, lorsque, comme ces quelque 80 000 Canadiens chaque année, vous découvrez que vous avez le cancer de la peau. Heureusement, sur les 20 cas de cancer de la peau diagnostiqués, 19 sont des formes moins agressives, des carcinomes basocellulaires ou carcinomes spinocellulaires, qui sont assez faciles à traiter. Cependant, 6 % de ces cancers sont des mélanomes, une forme plus grave de cancer cutané qui peut se propager aux autres parties du corps.

Bien connaître votre peau

Il est important de connaître votre peau ainsi que les signes du cancer cutané. Si vous remarquez des taches ou des marques inhabituelles sur votre peau, surveillez-les de près. Les cancers cutanés les plus courants (baso- et spinocellulaires) peuvent prendre la forme d'un petit bouton rouge ou de couleur chair. Les mélanomes, plus dangereux, apparaissent généralement comme une tache qui semble changer de couleur ou de taille. Quand devez-vous consulter un médecin au sujet d'une tache ou d'un grain de beauté? Il suffit de vous souvenir des critères ABCD :

  • Asymétrie : La tache n'est pas ronde.
  • Bordure : Les bordures ne sont pas régulières, elles sont inégales et festonnées.
  • Couleur : La couleur peut être inégale sur la tache; elle peut changer ou sembler très différente de celle des autres taches ou grains de beauté sur votre corps.
  • Diamètre : Les taches cancéreuses présentent généralement un diamètre supérieur à 6 mm (la taille d'un pois ou d'une efface au bout d'un crayon).

Protéger les enfants dès leur jeune âge

Le cancer de la peau est souvent causé par l'exposition de celle-ci au rayonnement ultraviolet solaire. Plus vous avez été exposé au soleil au cours de votre vie, plus élevé est votre risque de cancer.

On estime que chaque personne reçoit jusqu'à 80 % de son exposition totale au soleil avant l'âge de 18 ans. C'est pourquoi, il est bon d'enseigner aux enfants les habitudes saines à adopter dès leur jeune âge. Un coup de soleil grave subi dans l'enfance peut accroître le risque ultérieur de cancer jusqu'à 50 %.

Les bébés de moins de six mois sont particulièrement sensibles aux éblouissements des rayons solaires et ils devraient rester complètement à l'abri du soleil. Comme ils sont trop jeunes pour les écrans solaires, on devrait les laisser à l'ombre et les couvrir autant que possible.  Les rayons solaires pouvant réfléchir des surfaces brillantes et des piscines, les bébés doivent être protégés de toutes les directions en tout temps.

Un bronzage sain, rien de plus faux

Un mythe courant veut qu'une peau qui bronze bien protège des rayons nocifs du soleil. C'est tout à fait faux ! Bien que les personnes au teint pâle et aux yeux bleus risquent davantage d'attraper un coup de soleil, et sont donc plus sensibles au rayonnement solaire, le bronzage « sain » est en réalité un effort de limitation des dégâts : il révèle les tentatives de votre corps de se protéger contre le soleil. Mais les dégâts sont déjà faits et de façon irréversible. Des années d'exposition au soleil, que ce soit à l'extérieur ou dans un salon de bronzage, finiront par laisser des marques plus tard dans la vie sous la forme de rides, de perte d'élasticité de la peau et, peut-être, d'un cancer cutané.

Le soleil, cependant, joue un rôle important dans notre santé. Source de vitamine D (nécessaire à la formation des os), le soleil nous remonte le moral. Il existe une forme de dépression, appelée troubles affectifs saisonniers (TAS), qui peut apparaître lorsque les heures d'ensoleillement sont plus courtes que les heures sombres; les personnes aux prises avec des TAS se sentent « déprimées » durant les mois d'hiver et perçoivent un regain d'énergie quand vient l'été. Alors, rester « encabané » n'est pas une bonne solution non plus.

Profitons du soleil, comme de toute bonne chose, avec modération en faisant preuve de jugement. Il s'agit en fait d'avoir du plaisir sans pour autant s'exposer aux dangers. Voici quelques règles de base :

  • Couvrez-vous lorsque cela est possible. Par une journée chaude, une jupe en coton vous protégerait mieux du soleil que des shorts, sans compter la fraîcheur sous la jupe.
     
  • Portez un chapeau. Vous mettrez ainsi le cuir chevelu, le visage, les oreilles et la nuque à l'abri des rayons solaires - ces régions sont les plus vulnérables au cancer de la peau. Un bon chapeau protégera aussi vos yeux des puissants rayons solaires.
     
  • Enduisez-vous d'écran solaire au moins 20 minutes avant d'aller dehors, même si le soleil ne semble pas particulièrement intense, ou s'il est nuageux. Ne prenez pas de chances, le rayonnement ultraviolet nocif peut quand-même traverser les nuages. Votre écran solaire doit offrir un FPS (facteur de protection solaire) d'au moins 15 et filtrer à la fois les rayons UVA et UVB. Suivez les directives d'application et remettez-en régulièrement durant la journée, surtout après avoir nagé ou transpiré, même si l'étiquette du produit affirme qu'il est à l'épreuve de la sueur et de l'eau. Demandez à votre pharmacien ou à votre médecin quel filtre solaire ils recommandent et son mode d'emploi. N'oubliez pas que vos lèvres, oreilles, nez et orteils peuvent brûler aussi facilement que n'importe quelle autre partie exposée de votre corps, alors couvrez-les aussi d'écran solaire. Certains baumes pour les lèvres avec FPS peuvent s'acheter à la pharmacie. Pour en apprendre davantage sur le choix d'un écran solaire, lisez l'article : « Écran solaire : mode d'emploi ».
     
  • Évitez le soleil lorsqu'il est au plus intense, c'est-à-dire entre 11 h et 16 h. Faites des activités à l'intérieur pendant cette période, si possible.
     
  • Si vous appliquez d'autres produits sur la peau, vérifiez avec votre pharmacien lequel se met en premier. Par exemple, les insectifuges doivent être appliqués au moins 15 minutes après l'écran solaire.
     
  • Si vous prenez des médicaments d'ordonnance, comme des crèmes pour la peau ou des médicaments contre l'hypertension, vérifiez s'ils peuvent vous rendre plus sensible au rayonnement solaire. En cas de doute, consultez votre pharmacien.

Si vous attrapez un coup de soleil malgré toutes les précautions , les soins sont les mêmes que pour toute autre brûlure :

  • Appliquez des compresses mouillées et froides pendant 24 à 48 heures.
  • Ne mettez pas de crèmes sur les lésions pendant les deux premiers jours.
  • Buvez beaucoup d'eau pour ne pas être déshydraté.
  • Prenez des analgésiques sans ordonnance comme l'acétaminophène ou l'ibuprofène pour soulager les douleurs légères causées par les brûlures.

Les brûlures très graves, qui entraînent la formation de bulles ou d'ampoules, sont généralement soignées dans une clinique, à l'aide de pansements. Si vous n'êtes pas certain de la gravité de vos brûlures, faites-vous examiner. Ne crevez pas les ampoules vous-même car des soins inappropriés peuvent entraîner une infection cutanée.

Pour en savoir plus, lisez notre fiche d'information sur les coups de soleil.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Prudence-au-soleil

Quelques conseils pour voyageurs et touristes

L'été permet, entre autres, de prendre le temps de faire ce que vous aimez, que ce soit de longues randonnées à pied ou en vélo, le football, le golf ou le camping, pour n'en nommer que celles-là. Quelle que soit l'activité que vous choisissiez, vous et votre famille, vous en profiterez davantage et serez en meilleure sécurité si vous vous préparez à l'avance et évitez des excès.

Pour rester en santé, il importe de prendre des précautions, dont voici quelques exemples :

  • Pendant que vous marchez et admirez le paysage, n'oubliez pas de boire beaucoup d'eau pour vous hydrater. N'attendez pas d'avoir soif - le besoin d'eau est là avant que vous ne vous en aperceviez. En moyenne, essayez de boire une tasse d'eau (240 mL) environ toutes les 15 minutes avant le départ, et par la suite, selon la température et la vitesse à laquelle vous marchez, buvez 4 à 8 onces (120 mL à 240 mL) toutes les 15 à 20 minutes. Ayez une boisson pour sportif à votre disposition pour remplacer la perte d'électrolytes causée par une transpiration excessive.
  • Évitez de vous exposer au soleil durant les heures de chaleur intense (en général de 11 h à 16 h) et couvrez-vous quand vous allez au soleil.
  • En vélo, portez un casque approprié.
  • Faites des étirements avant et après les activités physiques pour éviter des crampes musculaires et des courbatures.

Si vous vous déplacez en voiture, assurez-vous d'avoir des sièges d'auto ou sièges d'appoint appropriés pour vos enfants, avec une ceinture de sécurité bien ajustée. N'oubliez pas de mettre la ceinture vous-même!

Si vous prenez des médicaments d'ordonnance, veillez à en apporter en quantité suffisante pour votre voyage, avec peut-être un petit extra pour les imprévus. Si vous prenez l'avion, ne mettez pas vos médicaments dans les bagages consignés - ils risquent d'être perdus ou livrés en retard. On recommande souvent de ne pas les laisser dans les valises quel que soit votre mode de transport, car celles-ci peuvent être volées ou perdues. Gardez vos médicaments dans leurs contenants originaux, surtout si vous devez passer à la douane. Non seulement vous éviterez ainsi de vous tromper de médicament, mais il vous sera plus facile de montrer aux inspecteurs à la frontière quels médicaments vous apportez s'ils vous interrogent à ce sujet.

Pour certaines familles, la formule de voyage préférée est le camping et la randonnée. Cependant, les plaisirs du plein air ne sont pas dépourvus de risques; prenez quelques mesures de précaution simples et vous éviterez ainsi d'avoir à abréger vos vacances.

Piqûres d'insectes :

  • Les piqûres de moustiques, bien que bénignes pour la plupart des gens, peuvent être désagréables. Pour les prévenir, appliquez un insectifuge ou de l'huile d'eucalyptus à odeur de citronnelle, placez des bougies à la citronnelle autour de vous et couvrez autant de surface cutanée que possible. Évitez d'être dehors après le coucher du soleil, quand les moustiques sont les plus actives, et éloignez-vous de l'eau stagnante - bassin de reproduction des moustiques. Si vous vous faites piquer, la démangeaison peut être soulagée par des lotions ou des comprimés d'antihistaminique, tout comme l'application de compresses froides sur la région enflée.
     
  • Les insectes piqueurs représentent un problème fréquent de la vie à l’extérieur, à la maison et ailleurs et malheureusement, ils ne se laissent pas décourager par les insectifuges ! Comme les guêpes sont attirées par des odeurs sucrées, recouvrez la nourriture et les boissons quand vous mangez dehors et ne portez pas de parfum ni de produit pour cheveux ayant une odeur sucrée. Les abeilles, pour leur part, se déplacent en ligne droite en provenance de leur nid et au retour ; évitez donc de vous trouver sur leur chemin. Ne laissez pas vos enfants troubler les nids ou ruches d'abeilles : beaucoup d'enfants se sont fait piquer après avoir lancé des roches sur une ruche. Si vous vous faites piquer, vérifiez si le dard de l'insecte est encore planté dans votre peau (les abeilles ne piquent qu'une fois et se séparent de leur dard), mais ne le retirez pas car vous risquez de vous injecter davantage de venin. Prenez un objet plat, comme le bord non tranchant d'un couteau ou une carte de crédit, et glissez-le doucement sur la peau pour enlever le dard. Pour soulager la douleur et le gonflement, appliquez une pâte de bicarbonate de soude et d'eau. L'application d'une crème antihistaminique atténue la démangeaison et le gonflement. Si l'enflure est assez importante et devient rouge, et que les antihistaminiques sont inefficaces, songez à consulter un médecin.
     
  • Les tiques posent un problème sérieux dans certaines régions d'Amérique du Nord, car elles peuvent transmettre la maladie de Lyme. Présentes surtout dans le Nord-est, le Midwest et l'Ouest américain, les tiques se cachent principalement dans les hautes herbes bien qu'on puisse en trouver sur des arbustes, des pelouses et dans des jardins. Pour éviter de vous faire piquer par des tiques, portez un pantalon dont vous rentrerez les jambes dans vos bottes ou vos chaussettes pour empêcher les tiques de s'accrocher à vous. Portez des souliers fermés (pas de sandales). Après votre randonnée, examinez votre corps à la recherche de tiques, en particulier à l'intérieur des genoux et des coudes, sur la nuque juste au contour de la chevelure. Si vous voyez une tique, ne paniquez pas ! Il ne faut pas la saisir ni l'écraser. À l'aide d'une paire de pinces fines, prenez la tique par la tête et retirez-la ; tuez-la en la mettant dans de l'alcool. Ne la recouvrez pas et n'essayez pas de la tuer à même votre peau, car vous risquez de libérer davantage de toxine. Une fois la tique enlevée, surveillez l'apparition d'une rougeur sur la peau - cela peut prendre jusqu'à un mois après la piqûre. Si cela vous inquiète, consultez votre médecin.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Prudence-au-soleil

S'amuser dans l'eau

Passer une semaine au chalet, aller à la pêche, faire du bateau, ou simplement profiter de votre piscine, autant d'activités pour jouir de l'été. Mais l'eau incite à la prudence, car des accidents peuvent survenir. Si vous observez certaines règles de sécurité et savez quoi faire en cas d'urgence, vous pouvez réduire considérablement les risques d'accident.

Chaque année, nous apprenons que des enfants échappent à la surveillance et se noient dans une piscine, un lac ou une rivière. Il est triste de savoir qu'on aurait pu éviter la plupart de ces accidents tragiques si certaines mesures de précaution avaient été prises. Il s'agit notamment des mesures suivantes :

  • Ne laissez jamais un enfant jouer seul dans l'eau ou à proximité de l'eau. Ne quittez pas les lieux pour répondre au téléphone, même pour une petite minute. Un accident peut survenir en un clin d'œil.
  • Mettez autour de votre piscine une clôture munie de portes à fermeture/blocage automatique.
  • Gardez du matériel de secours, comme un gilet de sauvetage et un crochet de gaffe (longue perche munie d'un crochet à l'extrémité), près de la piscine en tout temps.
  • Ayez toujours des gilets de sauvetage à votre disposition, surtout les tailles pour enfants. Les flotteurs peuvent soutenir un nageur mais ils ne peuvent prévenir la noyade si celui-ci se trouve face vers le bas dans l'eau.
  • Encouragez tous les enfants à prendre des cours de natation, mais ne comptez pas uniquement là-dessus pour prévenir les noyades.
  • Interdisez à tout le monde de courir et de se bousculer au bord de la piscine.
  • À moins que votre piscine soit assez profonde, ne permettez pas de plongeon. Pour qu'on puisse plonger à partir du bord de la piscine, celle-ci devrait avoir au moins 9 pieds (2,7 mètres) de profondeur, et pour plonger à partir d'un tremplin, il faut une profondeur d'au moins 12 pieds (3,7 mètres).
  • Prenez un cours de réanimation cardio-pulmonaire.
  • Si vous organisez une fête au bord de la piscine, désignez un adulte pour surveiller les enfants et les alentours de la piscine. Des accidents sont survenus lorsqu'il n'est pas clair qui devait assumer la surveillance des enfants.

Les lacs sont très tentants pour les amateurs de plongeon, mais se lancer tête en premier dans l'eau peu profonde est dangereux : vous risquez de vous casser le cou ou de subir d'autres blessures graves. Ne supposez pas qu'un lac est sans danger, même si c'était le cas dans le passé. Comme le niveau de l'eau peut changer dans les rivières et les lacs, vérifiez toujours. Pour plonger sans danger, vous avez besoin d'un minium de 9 pieds d'eau claire, sans obstruction - davantage si vous plongez d'une certaine hauteur. Avant de plonger, sautez pieds en premier pour vérifier les conditions et la profondeur de l'eau.

Si vous aimez faire du bateau, n'oubliez par votre gilet de sauvetage et portez-le. Il suffit de si peu pour faire chavirer un bateau. Si vous êtes préparé, vous serez probablement en sécurité. Un gilet de sauvetage placé sous les sièges ne pourra prévenir la noyade.

Enfin, ne prenez pas d'alcool quand vous êtes aux commandes d'un bateau. L'alcool au volant peut provoquer des accidents mortels que ce soit en voiture ou en bateau. Même une seule consommation peut changer votre sens du risque et votre délai de réaction. Comme passager, n'embarquez pas si la personne aux commandes du bateau a bu.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Prudence-au-soleil