Un autre mois s'est écoulé, et vous n'êtes toujours pas enceinte. Vous pensiez pourtant que ce mois-ci serait le bon. Vous aviez même remarqué quelques symptômes qui vous avaient plongée dans le ravissement. Et puis, vos règles sont apparues et vos espoirs ont été déçus de nouveau.

Votre couple est sur le point de chercher de l'aide en matière de conception, et la solution qui s'impose logiquement semble résider dans un traitement de fécondation. Mais attendez : vous brûlez peut-être quelques étapes. Avant de vous engager à prendre rendez-vous avec un spécialiste de la fécondité, posez-vous 2 questions importantes :

Essayons-nous de concevoir au mauvais moment ?

Étant donné la nature du cycle menstruel d'une femme, il y a des jours durant lesquels il lui est presque impossible d'être féconde. Mais si vous et votre partenaire faites l'amour durant certains jours de votre cycle menstruel, vous aurez de plus fortes chances de concevoir un bébé.

Un système peut vous aider à localiser les 2 jours de chaque cycle durant lesquels vous êtes la plus féconde et plus susceptible de concevoir. Et comme le sperme peut survivre dans le corps pendant plusieurs jours, la fécondation peut avoir lieu durant d'autres jours que vous pouvez repérer en surveillant vos cycles par vos propres moyens.

Essayons-nous de concevoir depuis suffisamment longtemps ?

Depuis combien de temps vous efforcez-vous de concevoir ? Si ce n'est que depuis quelques mois, ne désespérez pas. Les rapports sexuels de la plupart des couples en bonne santé aboutissent à une fécondation naturelle en l'espace d'un an. Si vous avez eu des rapports sexuels aux moments propices, et pour plus d'un an (ou plus de 6 mois si vous avez plus de 35 ans), vous devriez consulter un médecin. Vous êtes parvenus à un point où vous pouvez unir vos efforts conjugués à ceux de votre médecin pour identifier les obstacles à votre fertilité et élaborer un plan qui aboutira à une grossesse.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Optimisez-vos-chances-de-conception-avant-les-traitements-de-fecondation