;

L'infertilité est-elle très répandue?

Vous ne connaissez peut-être pas personnellement des couples qui ont de la difficulté à concevoir. C'est probablement parce que ces couples ont décidé que leur lutte contre les enjeux de la fertilité était une affaire privée. Mais nous entendons souvent parler des difficultés des couples célèbres aux prises avec les enjeux de la fertilité. Alors, l'infertilité est-elle très répandue?

Les problèmes de fertilité et d'infertilité sont peut-être plus courants que vous ne l'imaginez. Une étude récente montre qu'au Canada 11,5 % à 15,7 % des couples sont aux prises avec l'infertilité. Ces statistiques pointent à presque 1 couple sur 6. Alors, vous voyez, il est très possible que vous connaissiez personnellement quelqu'un qui est touché par l'infertilité.

Qu'est-ce que l'infertilité?

En général, l'infertilité se définit comme l'incapacité de concevoir après avoir eu des rapports sexuels régulièrement et sans protection pendant 1 an quand une femme est âgée de moins de 35 ans, ou 6 mois quand une femme est âgée de 35 ans ou plus.

Mais il y a souvent eu des variations dans les critères de la définition de l'infertilité quand les chercheurs se sont rendu compte du grand nombre de couples qui étaient touchés par ce problème. La définition de l'infertilité s'inspire généralement de la situation d'une femme en âge de procréer qui ne parvient pas à tomber enceinte bien qu'elle n'utilise aucune forme de contraceptif. Certaines études se baseront sur l'absence de contraceptifs tandis que d'autres tiendront également compte de la régularité des rapports sexuels non protégés. Les études examinent souvent les cas d'infertilité actuels (c.-à-d. votre difficulté à concevoir à l'heure actuelle) par opposition aux cas dans la vie (par ex. de la difficulté à concevoir à un moment donné).

Comment le taux d'infertilité a-t-il changé au cours des années?

Quelle que soit la définition consultée, il semble bien que le nombre global des personnes faisant face à des problèmes de fertilité s'est accru au cours des années. En 1984, on estimait que le pourcentage des couples ayant des problèmes de fertilité se situait à 5,4 %. En 1992, ce nombre s'élevait à 8,5 %. Et aujourd'hui, on en estime la prévalence (le nombre total de couples atteints d'infertilité) à 15,7 %.

Parmi les couples dont la partenaire féminine est âgée de 40 ans à 44 ans, le taux d'infertilité oscille entre 14,3 % et 20,7 %. Il y a environ 30 ans, en 1984, ce nombre ne représentait que 4,6 %.

Et bien que l'on puisse s'attendre à ce que l'avancement en âge des femmes s'accompagne d'une augmentation du taux d'infertilité, la tendance à la hausse des taux d'infertilité ne touche pas exclusivement les femmes plus âgées. En 1984, les couples dont la partenaire féminine était âgée de 18 ans à 29 ans observaient un taux d'infertilité de 4,9 %. De nos jours, les couples qui appartiennent à ce groupe d'âge constatent un taux d'infertilité qui varie entre 7 % et 13,7 %.

Pourquoi les taux d'infertilité ont-ils monté? Cette élévation est partiellement liée à la tendance des femmes de fonder une famille plus tard (à une période de leur vie où elles sont moins fécondes). De nombreux facteurs ont contribué à cette tendance, y compris le mariage qui se contracte quand les partenaires sont plus âgés (ce qui retarde le moment où les femmes essaient d'avoir des enfants d'autant plus que la fécondité d'une femme décroît naturellement avec l'âge, surtout vers le milieu de la trentaine), des méthodes de régulation des naissances facilement accessibles (qui permettent aux femmes de différer une grossesse jusqu'à ce qu'elles se sentent prêtes à y faire face, ce qui signifie souvent lorsqu'elles ne sont plus jeunes) et l'entrée d'un plus grand nombre de femmes sur le marché du travail. Il faut dire toutefois que l'infertilité s'est aussi accrue parmi les couples qui appartiennent à des groupes d'âge plus jeunes. La diminution globale de la fertilité pourrait s'expliquer par l'augmentation des taux d'obésité et d'infections transmissibles sexuellement. D'autres facteurs de risque pourraient aussi contribuer à l'évolution de l'infertilité. Continuez votre lecture pour en savoir davantage sur les causes courantes d'infertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-plus-repandue-que-vous-ne-limaginez

Est-ce que je cours le risque de faire face à des problèmes de fertilité?

De nombreux facteurs peuvent influer sur la fertilité. Les facteurs de risque d'infertilité varient pour les hommes et les femmes. Et, tandis qu'un facteur de risque peut augmenter la possibilité de problèmes de fertilité, sa présence ne provoquera pas obligatoirement des problèmes de fertilité.

Pour les femmes, l'un des principaux facteurs de risque est l'âge. La fécondité des femmes diminue avec le temps, surtout après 35 ans. Vous devriez penser à demander de l'aide à une clinique de fertilité (trouvez une clinique de fertilité près de chez vous) si :

  • vous avez moins de 35 ans et vous n'avez pas réussi à concevoir après avoir eu pendant 12 mois des rapports sexuels réguliers et non protégés;
  • vous êtes âgée de 35 ans à 37 ans et vous n'avez pas réussi à concevoir après 6 mois de rapports sexuels réguliers et non protégés;
  • vous avez plus de 37 ans (les femmes qui ont plus de 37 ans ne doivent pas attendre 6 mois avant de consulter un médecin, car une attente prolongée serait susceptible de nuire à leurs chances de conception).

Parmi les autres facteurs de risque visant les femmes, on retrouve :

  • les troubles médicaux qui touchent le système reproducteur comme le syndrome des ovaires polykystiques (SOPC), l'endométriose (des cellules qui n'appartiennent normalement qu'à l'utérus se retrouvent hors de la cavité utérine et prolifèrent sur les ovaires ou sur d'autres organes pelviens), le blocage des trompes de Fallope ou des fibromes;
  • une exposition à des infections transmissibles sexuellement;
  • des traitements contre le cancer (par ex. la chimiothérapie ou la radiothérapie).

Parmi les facteurs de risque de problèmes de fertilité masculins, on retrouve :

  • l'âge. Bien que l'avancement en âge n'influe pas avec la même amplitude sur la fertilité masculine et la fécondité féminine, ce phénomène n'en demeure pas moins un facteur important. L'avancement en âge d'un homme peut s'accompagner d'une diminution de la qualité de ses spermatozoïdes et de son taux de testostérone sanguin (ce qui peut avoir un retentissement sur sa pulsion sexuelle);
  • les troubles médicaux qui exercent une influence sur le système reproducteur et qui peuvent augmenter le risque de problèmes de fertilité comme la varicocèle scrotale (une veine variqueuse autour d'un testicule), l'éjaculation rétrograde et la cryptorchidie (un testicule non descendu);
  • une exposition à des infections transmissibles sexuellement;
  • des traitements contre le cancer (par ex. la chimiothérapie ou la radiothérapie).

Apprenez-en davantage sur les causes courantes d'infertilité féminine et masculine.

Certains facteurs liés au mode de vie sont susceptibles d'avoir un effet sur la fertilité tant pour les femmes que pour les hommes. Parmi ces facteurs, on retrouve :

  • le tabagisme;
  • un surpoids ou l'obésité;
  • une consommation excessive d'alcool ou de caféine.

Si vous avez de la difficulté à concevoir, votre cas n'est pas unique. Environ 11,5 % à 15,7 % des couples canadiens sont aux prises avec l'infertilité. Après avoir reçu des soins appropriés, de nombreux couples ont réussi à concevoir et à mettre au monde des enfants en dépit des problèmes de fertilité auxquels ils ont été initialement confrontés.

Vous pouvez heureusement prendre des mesures pour augmenter vos chances de conception. À titre d'exemple, si votre poids corporel représente un risque de problèmes de fertilité, vous augmenteriez vos chances de conception en atteignant et maintenant un poids santé. Apprenez-en davantage sur les habitudes qui constituent un mode de vie sain pour améliorer votre fécondité.

Si vous vous inquiétez des enjeux de la fertilité, vous devriez envisager de consulter votre médecin au sujet de votre fécondité. En faisant appel au localisateur de cliniques de fertilité, vous pourrez trouver un médecin qui se spécialise dans le domaine de la fertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-plus-repandue-que-vous-ne-limaginez

L'infertilité : votre cas n'est pas unique

Faites-vous face à des problèmes de fertilité? Votre cas n'est pas unique.

L'infertilité est plus répandue que vous ne l'imaginez. Une étude récente montre qu'au Canada 11,5 % à 15,7 % des couples sont aux prises avec des problèmes d'infertilité. Autrement dit, si vous faites l'inventaire des couples que vous connaissez, vous constaterez que la fertilité pose problème pour 1 couple sur 6 qui pourrait se trouver dans une situation semblable à la vôtre.

Il importe que vous ne vous teniez pas à l'écart du reste de la société durant cette période. Les difficultés que vous éprouvez peuvent vous toucher de diverses façons, et le comportement que vous adopterez pour y faire face dépend de votre personnalité et de vos expériences personnelles. Toutefois, la plupart des gens peuvent tirer parti du soutien prodigué par d'autres personnes. Il peut se manifester sous bien des formes :

  • parlez aux membres de la famille et aux amis avec qui vous vous sentez à l'aise. L'environnement favorable qu'ils sauront créer autour de vous vous surprendra;
  • trouvez un groupe de soutien axé sur la fertilité, comme le groupe de discussion en ligne IVF.ca ou l'un de ceux de l'Association canadienne de sensibilisation à l'infertilité. Les groupes de discussion en ligne vous donnent la possibilité de discuter de problèmes que vous essayez de résoudre et d'apprendre comment les autres personnes font face aux leurs. Vous pouvez apprendre beaucoup des expériences vécues par les autres couples. Il s'agit d'un bon choix si vous ne tenez pas à révéler votre identité, car les groupes de discussion en ligne préservent votre anonymat;
  • envisagez de demander de l'aide à une clinique de fertilité (trouvez une clinique de fertilité près de chez vous ) pourvue d'une équipe de professionnels, y compris des infirmières et des conseillers, sur laquelle vous pourrez compter pour vous fournir de l'aide et du soutien. Les cliniques de fertilité peuvent aussi vous offrir de participer aux réunions d'un groupe de soutien, et vous donner ainsi l'occasion de rencontrer d'autres couples qui ont des problèmes de fertilité. Apprenez comment trouver la clinique de fertilité qu'il vous faut.

Souvenez-vous que votre cas n'est pas unique, qu'il y a d'autres personnes autour de vous qui vivent la même expérience et qui recherchent du soutien et de l'aide dans le cadre de l'infertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-plus-repandue-que-vous-ne-limaginez

Que puis-je faire au sujet de ma fécondité?

Si vous pensez avoir un problème de fertilité, vous pouvez prendre plusieurs dispositions, notamment :

  1. amorcez un entretien avec votre partenaire. Vous traversez une période qui peut s'avérer difficile et stressante. Comme il importe que vous vous entendiez pour faire un effort, vous devriez vous communiquer réciproquement les pensées et les sentiments que suscite cet événement de vie;
     
  2. acquérez des connaissances sur l'infertilité. Vous pourriez commencer par lire la section consacrée aux notions de base sur la fertilité ou vous attaquer de front à la difficulté en consultant la section réservée aux causes courantes d'infertilité, ou bien encore trouver matière à réflexion dans la section intitulée difficulté à concevoir;
     
  3. prenez rendez-vous au cabinet de consultation de votre médecin. Munissez-vous de l'information qui vous permettra de discuter de vos préoccupations et de votre passé médical. Vous pourriez consulter votre médecin de famille pour lui demander qu'il vous oriente vers un spécialiste de la fertilité. Certaines cliniques de fertilité n'exigent pas qu'un médecin de famille vous dirige vers elles. Utilisez le localisateur de cliniques de fertilité pour trouver un spécialiste de la fertilité près de chez vous. Apprenez comment vous préparer à votre rendez-vous en remplissant le questionnaire de notre Guide pour une discussion avec votre médecin. À la clinique de fertilité, vous pouvez apprendre quelles options de traitement pour la fertilité vous conviendraient;
     
  4. effectuez les changements qui s'imposent pour mener un mode de vie sain. Vous pouvez modifier de nombreuses habitudes pour essayer d'améliorer votre fécondité, vous pourriez par ex. considérer l'arrêt du tabagisme, l'adoption d'une alimentation saine et la pratique régulière d'une activité physique qui vous permettrait d'atteindre un poids santé. Ces changements d'habitudes amélioreront aussi votre état de santé général. Poursuivez votre lecture pour savoir comment un mode de vie sain peut accroître votre capacité à concevoir;
     
  5. trouvez un groupe de soutien axé sur la fertilité. En parlant à d'autres couples qui vivent la même expérience que vous, vous pourriez prendre des aperçus très utiles qui vous permettraient de vous sentir mieux et d'avoir l'esprit à l'aise. N'oubliez pas, votre cas n'est pas unique. Au Canada 11,5 % à 15,7 % des couples sont aux prises avec des problèmes d'infertilité. Il existe aussi des organismes de soutien axé sur la fertilité qui visent à aider les personnes qui font face aux enjeux de la fertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Linfertilite-plus-repandue-que-vous-ne-limaginez