Pourquoi parler sans détour ?

Ressentez-vous de la gêne à l'idée de parler de votre incontinence ? Voici comment en parler sans détour peut vous être utile :

  • l'incontinence peut généralement être prise en charge, soignée et même guérie. Une conversation à ce sujet avec votre médecin pourrait aboutir à l'élaboration d'un plan de traitement. Consultez le canal Incontinence urinaire pour en savoir davantage sur les options thérapeutiques ;
  • l'incontinence peut être causée par des troubles qui ne sont pas apparentés à la vessie. Si vous n'en discutez pas avec votre médecin, ces troubles médicaux ne seront probablement ni détectés ni traités ;
  • l'incontinence ne devrait pas vous contraindre à l'isolement ni à la dépression, mais c'est ce qui pourrait arriver si vous renoncez aux activités sociales et aux sorties. En dévoilant son existence aux membres de votre famille, ou à vos amis, vous avez plus de chances d'obtenir le soutien dont vous avez besoin pour ne plus vous cantonner chez vous et profitez de la vie de nouveau ;
  • l'incontinence peut influer sur votre rendement au travail et la façon dont vous accomplissez vos tâches. En abordant le sujet avec votre médecin, vous pourriez élaborer ensemble un plan de traitement qui réduirait au minimum le retentissement de l'incontinence au travail ;
  • en parlant sans détour de l'incontinence, vous aidez à braver les préjugés contre ce trouble, vous favorisez la sensibilisation et vous incitez d'autres personnes à demander de l'aide.

À qui faudrait-il que je parle, et que faire si ma gêne m'en empêche ?

Parlez à votre médecin. Votre médecin peut découvrir l'origine de votre incontinence et vous conseiller sur les mesures à prendre pour la soigner. Cette démarche vous permettra de prendre en charge votre affection et vous donnera la confiance nécessaire pour en parler à d'autres personnes. Si vous ressentez de la gêne :

  • souvenez-vous que votre médecin est un professionnel qui ne vise qu'à vous aider ;
  • répondez au questionnaire intitulé Évaluation de l'incontinence urinaire avant votre rendez-vous chez le médecin afin de savoir comment amorcer la conversation.

Parlez à votre famille et à vos amis. Vous vous sentirez peut-être un peu mal à l'aise tout d'abord, mais n'oubliez pas que les membres de votre famille, et vos amis, tiendront à vous offrir leur aide et leur soutien. Ils ont peut-être déjà constaté que quelque chose ne va pas, et ils en ont peut-être conclu que vous cherchez à les éviter. En leur parlant sans détour de votre incontinence, vous les aiderez à comprendre ce qui se passe dans votre vie, et le poids de votre secret ne pèsera plus aussi lourdement sur vous.

N'oubliez pas que votre cas n'est pas unique. L'incontinence touche plus de 3 millions de personnes au Canada. Vous connaissez peut-être déjà des personnes dont la vie a été touchée par l'incontinence, et le récit de votre histoire ne peut que les inciter à demander de l'aide à leur tour.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lincontinence-sans-detours