Si l'incontinence conditionne votre vie au travail, votre cas n'est pas unique. Selon les conclusions d'une récente étude menée auprès de femmes d'âge actif, presque 40 % de celles-ci avaient eu des fuites d'urine en milieu de travail. Parmi les personnes qui avaient les pires symptômes, 88 % ont dit que ce trouble avait des conséquences défavorables sur leur assurance ou leur capacité d'accomplir leur travail. L'étude portait sur des sujets féminins, mais les hommes sont également atteints d'incontinence.

Les effets de l'incontinence peuvent influer sur votre travail de maintes façons. Vous pourriez avoir du mal à assister à de longues réunions. Vos déplacements aux toilettes pourraient écourter le temps alloué à l'accomplissement de vos tâches, et par conséquent vous pourriez avoir de la difficulté à finir votre travail dans les délais. Vous craignez peut-être que vos collègues découvrent que vous souffrez d'incontinence. Si vous devez soulever des charges lourdes, le risque d'un « accident » augmente. Et de fréquents déplacements aux toilettes pourraient attirer l'attention de votre chef qui se demandera pourquoi vous passez tellement de temps aux toilettes. Toutes ces situations peuvent finir par miner votre assurance et votre concentration au travail et avoir ultérieurement des répercussions sur votre productivité et votre efficacité.

Vous disposez de beaucoup de moyens pour faire face à l'incontinence. Pour commencer, vous devez obtenir de l'aide. Discutez avec votre médecin de votre incontinence et des options thérapeutiques qui s'offrent à vous. Il importe de savoir que l'incontinence peut être prise en charge. Les traitements indiqués contre l'incontinence comportent des produits absorbants, des médicaments, des exercices physiques (comme les exercices de Kegel), des dispositifs médicaux (comme des pessaires), des changements à apporter au mode de vie et une intervention chirurgicale.

Une fois que le diagnostic a été établi et que vous détenez un plan de traitement élaboré par votre médecin, vous pourriez décider de parler de votre incontinence à votre spécialiste des ressources humaines (RH) ou à votre superviseur. Il s'agit d'une décision personnelle. Cette idée vous inspire peut-être de la gêne, mais il est fort probable que votre superviseur ou votre spécialiste des RH vous témoignera des marques de bienveillance et comprendra votre problème. La divulgation de votre affection pourrait aider à prévenir des malentendus et faciliter une entente avec votre superviseur pour réduire au minimum le retentissement de l'incontinence sur votre rendement.

Parmi les autres petits conseils qui pourraient vous aider à mieux prendre en charge l'incontinence au travail, on retrouve :

  • l'observation du plan de traitement recommandé par votre médecin (il pourrait comporter des produits absorbants, des médicaments, des exercices physiques, des dispositifs médicaux, l'apport de changements au mode de vie et une intervention chirurgicale). Consultez le canal Incontinence urinaire pour en savoir plus sur vos options thérapeutiques. Si vous employez des produits absorbants ou des médicaments, ne manquez pas de vous munir d'une quantité suffisante pour faire face à un imprévu ;
  • le port de couleurs sombres est recommandé si vous craignez que des fuites laissent une auréole sur vos vêtements. Apportez des vêtements de rechange au travail, au cas où vous auriez un accident ;
  • l'organisme requiert habituellement 6 à 8 verres de liquides par jour ; fiez-vous à ces données pour maintenir son équilibre en eau et vous assurer de ne pas boire outre mesure. Vous pourriez cependant avoir besoin d'absorber une plus grande quantité de liquides si vous travaillez en plein air ou si votre travail exige de grands efforts physiques ;
  • une diminution de votre consommation de caféine pourrait s'avérer souhaitable (par ex. buvez moins de café durant les réunions et l'exercice de vos fonctions). La caféine pourrait compliquer le contrôle de la vessie.

L'incontinence ne devrait pas gâcher votre vie professionnelle ! Avec l'aide de votre médecin et ces petits conseils, vous pourrez prendre en charge plus facilement l'incontinence en milieu de travail.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Lincontinence-en-milieu-de-travail