;

Des cheveux aux poils

Ne vous êtes-vous pas déjà posé de questions sur l'irrégularité de la pousse de vos cheveux ou sur la raison pour laquelle ils n'obéissent pas aux mêmes processus que la toison du mouton ou la fourrure du caniche? Cela est dû au fait que chaque mèche de cheveux humain pousse selon son propre cycle de renouvellement et non pas selon une saison ni un cycle en particulier comme c'est le cas pour d'autres mammifères. Voici un rapide aperçu des différentes parties des poils et des cheveux et de la façon dont ils poussent.

La tige pilaire : c'est la partie des cheveux que vous voyez sur la tête, et celle des poils qui sort de la peau des aisselles, des jambes, de la région pubienne et de votre visage. C'est la partie des cheveux qui se trouve sur le cuir chevelu, la partie que nous coiffons, que nous lavons avec du shampoing, que nous rasons avec de la mousse à raser, que nous colorons et à laquelle nous faisons des permanentes. La tige pilaire est faite de kératine, une protéine dure qui en réalité est morte. En d'autres termes, la partie des cheveux et des poils que nous voyons à la surface de notre corps n'est pas une structure vivante.

Le follicule pileux : c'est la partie du cheveu ou du poil qui se trouve sous la peau. Chaque follicule pileux s'étend de l'épiderme à la couche plus profonde de la peau, le derme, et est composé de plusieurs épaisseurs. Au bout du follicule pileux, on trouve le bulbe, qui est la partie vivante des cheveux. Le bulbe est entouré de minuscules vaisseaux sanguins qui nourrissent les cellules du bulbe et qui rendent possible la croissance du follicule pileux.

Le cycle de renouvellement pilaire : chaque cheveu et chaque poil pousse indépendamment selon un cycle de 3 phases : la phase anagène, la phase catagène et la phase télogène :

  • la phase anagène est la phase de croissance pilaire active. Au cours de cette phase, les cheveux poussent d'environ 1 cm tous les 28 jours. Certaines personnes ont de la difficulté à faire pousser leurs cheveux au-delà d'une certaine longueur, car leur phase anagène est plus courte. Contrairement à ces personnes, d'autres qui ont les cheveux très longs bénéficient d'une longue phase anagène. Les poils des bras, des jambes, des sourcils et des cils ont une phase anagène très courte, c'est la raison pour laquelle ces poils sont beaucoup moins longs que les cheveux (qui garnissent le cuir chevelu). Les cheveux restent dans cette phase pendant 2 à 6 ans. C'est aussi la phase au cours de laquelle les pigments de couleur sont faits;
     
  • la phase catagène est une phase de transition, qui dure environ 2 à 3 semaines et au cours de laquelle la croissance des cheveux s'arrête. Environ 3 % de tous les cheveux se trouvent dans cette phase en tout temps;
     
  • la phase télogène est la phase de repos. Elle dure environ 100 jours pour les cheveux et plus longtemps pour les poils du visage, des bras et des jambes. Au cours de cette phase, le follicule pileux est entièrement au repos. Environ 25 à 100 cheveux en phase télogène tombent normalement chaque jour. Cette phase est aussi appelée la « phase de la perte des cheveux ».

La durée pendant laquelle vos cheveux restent dans la phase anagène dépend principalement de votre héritage génétique. Malheureusement, même si vous aspiriez à rentrer dans le livre Guinness des records, il se peut tout simplement que vous n'ayez pas hérité d'une phase anagène comme celle de Xie Qiuping de la province du Guangxi en Chine, qui détient le record depuis 2004, et dont les cheveux mesurent 5,627 m!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-incontournables-de-la-sante-capillaire

Face à une chute des cheveux

Un des termes scientifiques qui désigne une chute des cheveux est alopécie. À différents stades de votre vie, vous observerez périodiquement une chute des cheveux, ce qui est normal. Par exemple, les bébés et les femmes enceintes traversent une période où leur chevelure s'éclaircit en raison d'un déséquilibre hormonal. Lorsque l'équilibre est rétabli, leurs cheveux repoussent naturellement.

Les cheveux des hommes comme des femmes tombent ou s'éclaircissent aussi au fil des ans, et ces modifications sont parfois imputables au taux de testostérone. Cette hormone masculine a tendance à augmenter chez les femmes après la ménopause. Et la calvitie masculine partielle, qui se signale par un front dégarni, ou par de petites zones de cuir chevelu dénudées, touche environ 2/3 de tous les hommes avant qu'ils n'atteignent 60 ans. Ce trouble est également attribué au taux de testostérone ainsi qu'à un facteur génétique.

Toutefois, il y a aussi des habitudes d'hygiène de vie, ou certains troubles, qui peuvent causer une perte des cheveux et accélérer le processus naturel d'une chute des cheveux qui les rend moins épais.

Des habitudes de vie peuvent causer une chute des cheveux, notamment :

  • des shampooings trop fréquents ou un séchage à air chaud excessif;
  • un choc émotionnel ou un stress physique;
  • la malnutrition;
  • le tabagisme (ce n'est pas une cause directe, mais les personnes qui fument on tendance à avoir un mode de vie qui mène à la malnutrition);
  • des traitements capillaires chimiques ou un suremploi de produits coiffants;
  • l'exposition à l'eau chlorée des piscines.

Il s'agit de troubles que vous pouvez modifier en apportant des changements à certains aspects de votre mode de vie pour avoir, par exemple, une alimentation plus saine, la bonne quantité de nutriments, des soins capillaires plus appropriés et une réorganisation de votre vie qui diminue votre stress.

Parmi les autres troubles qui peuvent mener à une chute des cheveux, on retrouve :

  • des affections auto-immunes comme le lupus;
  • des maladies infectieuses comme la syphilis;
  • des traitements anticancéreux comme la radiothérapie et la chimiothérapie;
  • des infections du cuir chevelu;
  • une fièvre;
  • certains médicaments;
  • des troubles de la thyroïde;
  • d'autres affections cutanées qui peuvent causer une cicatrisation;
  • des effets hormonaux (après un accouchement ou à la ménopause);
  • un trouble médical appelé trichotillomanie, caractérisé par un besoin irrépressible de s'arracher les cheveux ou les poils que ce soit sur le cuir chevelu ou les paupières.

La perte des cheveux peut être un problème passager ou permanent. Consultez votre médecin si vous avez des problèmes de chute des cheveux dont vous ne pouvez pas vous expliquer la raison. Votre médecin peut demander des épreuves diagnostiques qui l'aideront à déterminer la cause de votre chute des cheveux. Bien qu'il n'existe pas de traitement curatif des pertes de cheveux, des médicaments, comme le minoxidil et le finastéride, et des traitements peuvent favoriser la pousse des cheveux ou pallier une chute des cheveux.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-incontournables-de-la-sante-capillaire

Des questions et des réponses capillaires

Toutes les choses que vous entendez à propos des cheveux... sont-elles vraies? Nous allons répondre une fois pour toutes bien franchement à 4 questions qui reviennent sans arrêt sur les soins capillaires.

À quoi sont dues les pellicules et comment les chasser?

Les pellicules apparaissent lorsque la couche extérieure de la peau (l'épiderme) remplace les vieilles cellules par de nouvelles cellules. Lorsque le taux de renouvellement des nouvelles cellules est élevé, les cellules mortes s'accumulent sur l'épiderme du cuir chevelu et se rassemblent pour former des lamelles plus épaisses qui se remarquent davantage. Le traitement contre les pellicules consiste à laver le cuir chevelu à l'aide d'un shampoing ordinaire ou médicamenteux pour maîtriser la situation. Les shampoings médicamenteux contiennent dans la plupart des cas des ingrédients actifs qui aident à ralentir l'accumulation des pellicules ou qui éliminent leur surplus. Recherchez les produits qui contiennent des ingrédients permettant de combattre les pellicules, comme :

  • le zinc pyrithione,
  • les composés du sélénium,
  • l'acide salicylique,
  • le soufre,
  • le goudron,
  • le kétoconazole.

Parfois, on confond les pellicules avec la dermatite séborrhéique, une affection de la peau provoquant de la rougeur, de l'inflammation et des plaques prurigineuses sur la tête et le corps. La dermatite séborrhéique nécessite la consultation d'un dermatologue et un traitement différent de celui indiqué contre les pellicules.

La coupe des cheveux stimule-t-elle la repousse? Les cheveux rasés repoussent-ils plus épais?

L'amie d'une amie d'une amie jurait que le fait de couper les cils et les cheveux d'un bébé les aidait à repousser plus épais et plus longs. N'est-ce pas là l'un des souhaits les plus ardents de la majorité d'entre nous! Malheureusement, la coupe des cheveux ne favorise pas une repousse plus épaisse ni plus rapide. C'est un fait réconfortant lorsqu'il s'agit des poils des jambes et des aisselles, mais plutôt décevant pour les personnes qui rêvent depuis toujours de longs cils et d'une chevelure abondante. D'ailleurs, l'épaisseur de la chevelure dépend des gènes. Cependant, toutes les coupes de cheveux tant nouvelles que d'entretien ne sont pas inutiles puisqu'elles favorisent la beauté des cheveux et empêchent quel leur extrémité ne se sépare en fourche.

Pourquoi certaines personnes ont-elles les cheveux gras et d'autres les cheveux secs?

Dans les follicules pileux on trouve les glandes sébacées qui sécrètent du sébum – l'huile que le corps produit pour conditionner les cheveux et la peau. C'est à la puberté que notre corps sécrète le plus de sébum, mais après ce pic de production, et au fur et à mesure que nous vieillissons notre corps en produit moins. C'est la raison pour laquelle certaines personnes doivent laver leurs cheveux plus souvent et que d'autres ont un cuir chevelu très sec. D'une part, les cheveux gras et huileux sont parfois dus à des lavages de tête trop rares, ce qui entraîne une accumulation de saletés et de résidus de la transpiration qui se transforme en un film crasseux. Le lavage fréquent des cheveux à l'aide d'un shampoing devrait suffire pour garder les cheveux présentables.

D'autre part, les cheveux secs sont des cheveux abîmés – par des traitements chimiques fréquents, des décolorations, des attaches trop serrées, ou tout simplement parce qu'ils n'ont pas été coupés depuis trop longtemps. Les cheveux longs sont plus susceptibles de devenir secs, car ils sont exposés aux éléments pendant plus longtemps. Les cheveux secs sont dus à un endommagement du cœur de la tige du cheveu qui devient poreux et qui est alors incapable de retenir l'humidité ou l'eau. Dans un tel cas, il est conseillé d'appliquer un revitalisant qui enrobera la tige du cheveu et la gardera hydratée. En général, les revitalisants contiennent du panthénol, une sorte de vitamine B qui favorise l'hydratation des cheveux et les rend brillants et soyeux.

Que puis-je ajouter à mon alimentation pour avoir des cheveux en meilleure santé?

Les aliments que nous consommons favorisent la croissance de nos nouveaux cheveux et ongles et le renouvellement de notre peau. Pour favoriser la croissance des cheveux, il faut essayer de manger des aliments riches en protéines, en acides gras essentiels et en antioxydants, notamment :

  • les produits à base de grains entiers,
  • le saumon,
  • les huîtres,
  • les œufs,
  • le bœuf,
  • les produits laitiers faibles en gras,
  • les carottes,
  • les noix,
  • la volaille,
  • les légumes vert foncé,
  • les haricots.

Cette liste nous montre aussi qu'il est important de varier son alimentation et de manger sainement pour avoir de beaux cheveux. Les suppléments vitaminiques peuvent être bénéfiques, mais vous devriez d'abord essayer d'obtenir tous les éléments nutritifs dont vous avez besoin dans votre alimentation. Pour en apprendre davantage sur les bonnes habitudes alimentaires, il vous suffit de consulter Le guide alimentaire canadien pour manger sainement.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-incontournables-de-la-sante-capillaire