;

Devenez une reine de l'hygiène

Êtes-vous régulièrement à l'affût de produits d'hygiène féminine dans les magasins? Vous pensez peut-être que vous faites tout ce que vous devriez pour maintenir la propreté et la santé de votre vagin. Mais si vous vous approvisionnez en produits pour lavage vaginal et contre les odeurs corporelles comme les déodorants atomiseurs, réfléchissez.

Les stratégies de commercialisation de tels produits ciblent souvent les femmes qui veulent rester fraîches et propres. Mais c'est un mythe qui veut que vous ayez besoin de ces produits féminins pour pratiquer une bonne hygiène.

La vérité sur les lavages vaginaux

Le lavage vaginal consiste à nettoyer le vagin avec de l'eau, du vinaigre ou d'autres agents de rinçage spécialisés. Un grand nombre de femmes ont adopté cette pratique parce qu'elles suivent l'exemple de leur mère. Mais les mamans n'ont pas toujours raison. De nos jours, la majorité des médecins déconseillent ce genre de lavages, car ils peuvent faire plus de mal que de bien.

Les lavages vaginaux dérangent l'équilibre délicat des bactéries et des organismes qui vivent dans le vagin. Votre vagin abrite normalement de petites quantités de levures et certains genres de bactéries à l'effet bénéfique. Mais si le lavage détruit ces bactéries, les levures peuvent rapidement se multiplier en surabondance. Quand cet équilibre est perturbé, vous risquez de constater l'apparition des symptômes d'une infection à levures. Alors, n'hésitez pas... abandonnez les lavages vaginaux, à moins, bien sûr que votre médecin ne vous les ait recommandés!

Une mise au point sur les produits parfumés

Les produits féminins et d'hygiène sont souvent imprégnés de parfums, de fragrances et de colorants. Les produits parfumés abondent, vous pouvez les acheter sous forme d'aérosols, de papier hygiénique, de tampons et de serviettes hygiéniques, de savons, de bains moussants, de lotions, de détergents à lessive et d'assouplisseurs. Mais les mêmes substances chimiques qui colorent et parfument les produits peuvent aussi causer une irritation dans la région vaginale. Et, si votre peau est déjà enflammée, vous pourriez contracter une infection à levures.

Donc, la prochaine fois que vous faites des provisions, laissez les produits parfumés sur l'étagère. Optez pour les produits non parfumés; évitez les bains moussants et les savons forts.

Un appareil autonettoyant

Un grand nombre de femmes sont surprises d'apprendre que le vagin se nettoie tout seul. L'appareil génital sécrète naturellement des substances qui aident à vous protéger des bactéries à l'effet nuisible. Comme vous le savez, le mieux est l'ennemi du bien, il est donc préférable de laisser votre vagin tranquille. Voici quelques petits conseils supplémentaires concernant l'hygiène :

  • lavez la partie externe du vagin avec un savon doux ou même simplement à l'eau pure. C'est tout ce que vous avez besoin de faire pour être propre;
  • séchez-vous toujours complètement après la toilette, la nage ou l'exercice;
  • essuyez-vous du devant vers l'arrière, et non pas du derrière vers l'avant, après avoir fait vos besoins;
  • laissez votre vagin respirer! Évitez les pantalons ajustés. Portez des sous-vêtements en coton plutôt qu'en nylon, car cette fibre a tendance à retenir la moiteur.

Quand vous pratiquez des principes d'hygiène de premier ordre, vous faites un pas de plus vers la prévention d'une infection à levures. Si vous constatez les symptômes d'une infection à levures, allez voir votre médecin.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-faits-sur-les-infections-a-levures

Êtes-vous ce que vous mangez?

Vous pensez peut-être que le rapport entre le haut et le bas n'est pas évident, mais ce que vous mettez dans votre bouche peut quelquefois influer sur la santé de votre vagin.

Les infections à levures sont causées par la prolifération excessive des levures qui vivent normalement dans votre corps. Donc, les aliments qui influencent votre taux de levure peuvent concourir à prévenir – ou même à relancer – une infection à levures.

Par ailleurs, d'autres aliments ne changent rien. Bien qu'il soit facile de trouver des arguments tendant à conclure que les légumineuses, les céréales et les produits laitiers peuvent causer des problèmes associés aux levures, ce qui compte le plus, c'est de trier les faits et d'éliminer les idées reçues. En poursuivant votre lecture, vous examinerez ces faits.

Les aliments sucrés
Ces sucreries dont vous ressentez le besoin, ce sont comme des supervitamines pour les levures dans votre corps. Une alimentation dont la teneur en sucre est élevée peut promouvoir la croissance des levures et entraîner une infection. Ce qui ne veut pas dire que vous deviez abandonner totalement les barres de chocolat ni le soda. Mais limitez-en la consommation.

L'alcool
La consommation d'alcool peut vous faire courir un plus grand risque de contracter une infection à levures. Donc, si l'apparition des symptômes d'une infection à levures vous inquiète, songez à limiter vos cocktails.

Un régime alimentaire dépourvu de levure
Quelques femmes essaient d'avoir raison de leurs infections à levures en ne mangeant que des aliments sans levure. Mais avant de vous détourner du pain, vous devriez savoir que les chercheurs n'ont pas encore clairement établi les bienfaits des régimes alimentaires exempts de levure.

Le yogourt
Le yogourt est un des aliments qui peuvent supprimer les levures et concourir à la prévention d'une infection à levures. Mais lisez l'étiquette du pot de yogourt que vous avez l'intention d'acheter. Choisissez un yogourt contenant du lactobacille acidophile actif. C'est une bactérie utile qui peut exercer une action stabilisatrice sur votre taux de levures. Et, ne manquez pas de vous assurer que vous n'achetez pas du yogourt plein de sucre – choisissez un yogourt nature sans sucre ajouté, ou choisissez-en un parmi ceux qui ont une faible teneur en sucre.

Un régime alimentaire santé
Un régime alimentaire sain, bien équilibré, riche en fibres alimentaires permettra à votre corps de se défendre contre toutes sortes d'infections. Ne manquez pas de faire des choix dans tous les groupes alimentaires lorsque vous préparez vos repas et vos collations. Si vous avez du mal à bien manger, songez à prendre une multivitamine. Discutez avec votre médecin de ce qui vous conviendrait.

Si vous éprouvez les symptômes d'une infection à levures ou si vous voulez en savoir davantage sur le rapport entre l'alimentation et les infections à levures, allez voir votre médecin.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-faits-sur-les-infections-a-levures

Les suppléments naturels peuvent-ils enrayer une infection à levures?

Méfiez-vous des remèdes miracles improvisés. De nos jours, il y a des tas de produits naturels et de thérapies parallèles sur le marché qui affirment combattre les infections à levures. Il y en a qui s'avéreront utiles tandis que d'autres ne seront bons qu'à vider votre porte-monnaie.

Un grand nombre de produits déclarent supprimer les infections à levures, mais la plupart ne se sont pas montrés efficaces. Parmi les suppléments naturels et les remèdes maison dont l'utilité n'a pas été démontrée dans le traitement des infections à levures, on retrouve :

  • l'huile de l'arbre à thé,
  • l'ail.

L'acidophile, la même bactérie à l'effet bénéfique qui se trouve dans votre yogourt, est disponible sous forme de pilule, de poudre ou de liquide. Toutefois, ces présentations peuvent être coûteuses et ne pas renfermer suffisamment de lactobacille acidophile pour être efficaces. Il n'existe actuellement pas suffisamment de preuves à l'appui de l'efficacité de l'acidophile dans le traitement ou la prévention des infections à levures, qu'il s'agisse des préparations orales ou des suppositoires vaginaux.

Sous forme de suppositoire vaginal, l'acide borique peut s'avérer efficace dans le traitement d'une infection aux levures de certaines femmes, mais un plus grand nombre de recherches s'impose. Employé en suppositoire vaginal, l'acide borique peut irriter la muqueuse vaginale. Quand il est ingéré, l'acide borique peut se révéler fatal – gardez-le hors de la portée des enfants, et ne l'utilisez pas si vous êtes enceinte.

Discutez avec votre médecin ou un professionnel de la santé des suppléments qu'il recommande. Et, souvenez-vous que les suppléments naturels peuvent provoquer des effets secondaires tout comme les médicaments, par conséquent, vous devriez toujours consulter votre médecin avant d'en prendre.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-faits-sur-les-infections-a-levures

Aventurez-vous – mais vers un diagnostic adéquat!

Vous pensez avoir une infection à levures? Vous êtes tentée d'en poser le diagnostic? Mais il est important d'aller voir votre médecin pour en avoir le cœur net, surtout si c'est la première fois que vous souffrez de ces symptômes.

Parmi les symptômes d'une infection à levures, on retrouve une démangeaison vaginale et vulvaire ou une douleur diffuse; un vagin rouge, enflammé ou sec; un écoulement épais, blanc, grumeleux; une douleur durant les contacts sexuels ou l'émission de l'urine.

Mais si vous ne détenez pas un diplôme en médecine, il serait préférable que vous ne posiez pas votre propre diagnostic d'infection à levures. Vous pourriez faire une grave erreur. En fait, les femmes font couramment une erreur de diagnostic au sujet des infections à levures.

Pourquoi devriez-vous consulter un médecin?

  • Un grand nombre de troubles peuvent causer des symptômes qui ressemblent à ceux des infections à levures. Quelques-uns de ces troubles, comme les infections des voies urinaires ou les infections bactériennes vaginales, doivent être identifiés et soignés convenablement aussitôt que possible. Si vous ne consultez pas un médecin, vous n'obtiendrez pas le traitement dont vous avez besoin.
  • Une démangeaison ou une irritation vaginale peut tout aussi bien être une réaction à un détergent qu'un signe de la ménopause; dans ces cas-là, le traitement que vous achetez en pharmacie contre une infection à levures ne vous procurera aucun soulagement. En fait, environ deux tiers de ces traitements sont achetés par des femmes qui n'en ont pas vraiment besoin. L'abus de ces médicaments mène à l'acquisition d'une résistance à leur mécanisme d'action et les infections à levures deviennent plus difficiles à soigner.
  • Votre médecin peut confirmer la présence d'une infection à levures au moyen d'un examen pelvien ou d'un prélèvement dans le vagin. Vous ne pouvez pas faire ce genre de chose à domicile. Si vous avez vraiment une infection à levures, votre médecin peut vous aider à choisir le traitement le mieux adapté à votre cas.
  • Votre médecin peut guetter l'apparition de complications possibles comme une infection secondaire consécutive à l'irritation et au grattement de la zone vaginale.
  • Si vous contractez des infections à levures régulièrement, vous pensez probablement que vous avez acquis les compétences d'une spécialiste quand il s'agit de vos propres symptômes. Mais si vous avez l'impression que vous avez beaucoup d'infections à levures, il faut vraiment que vous alliez voir votre médecin. Des infections répétées peuvent être un signe d'un trouble sous-jacent comme le diabète ou un système immunitaire affaibli.

Quel traitement utiliser?

Ce qu'il y a de bien, c'est que les infections à levures sont faciles à soigner. Les traitements antifongiques, qu'ils soient pris oralement ou appliqués directement dans le vagin, ne présentent aucun danger et ils ont un taux de réussite élevé en ce qui concerne la guérison des infections à levures. Allez voir votre médecin pour obtenir le traitement adapté à votre cas.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-faits-sur-les-infections-a-levures