Selon leur âge, les enfants attrapent la grippe 1,5 à 3 fois plus souvent que les adultes. Malheureusement, les tout-petits âgés de moins de 5 ans, et plus particulièrement ceux qui ont moins de 2 ans, appartiennent à un groupe particulièrement vulnérable à de graves complications et à une infection aiguë. Les enfants atteints de troubles médicaux chroniques (p. ex. un diabète, la fibrose kystique, l'asthme) ou aux systèmes immunitaires affaiblis, et les enfants suivant un traitement de longue durée par l'acide acétylsalicylique (l'AAS) (p. ex. en raison de la maladie de Kawasaki) présentent aussi des facteurs de risque de complications grippales.

Les enfants grippés courent un risque accru de complications comme une hospitalisation, des infections de l'oreille, des infections bactériennes ou virales des voies respiratoires (p. ex. une pneumonie, le croup), ou une septicémie (une grave infection du sang). Les troubles médicaux de certains enfants pourraient empirer (p. ex. une intensification de leurs symptômes d'asthme, s'ils ont de l'asthme).

Les enfants touchés par la grippe saisonnière peuvent ressentir des symptômes comme une fièvre, une toux, des maux de gorge, un écoulement nasal, des maux de tête, une perte de l'appétit, un vague endolorissement musculaire et de la fatigue. Quelquefois, ils peuvent avoir de la nausée, des vomissements ou la diarrhée. Ces symptômes sont souvent confondus avec les symptômes du rhume. Apprenez ici à mieux connaître la différence entre un rhume et la grippe.

Si votre enfant contracte la grippe, prenez ces dispositions afin de hâter sa guérison :

  • amenez votre enfant chez le médecin, s'il présente l'un des symptômes figurant sur la liste ci-après. Employez le Guide pour la discussion avec le médecin pour mieux vous préparer à votre rendez-vous chez le médecin ;
  • rassurez et réconfortez votre enfant. Vous pouvez le tranquilliser en lui promettant de prendre soin de lui et en lui expliquant qu'il peut faire beaucoup pour son rétablissement ;
  • tenez votre enfant éloigné de l'école ou de la garderie pour éviter qu'il ne propage la grippe. Gardez-le chez vous jusqu'à ce que sa fièvre ait disparu depuis au moins 24 heures et qu'il ait repris un niveau d'activité normal ;
  • répétez à votre enfant comment se laver les mains convenablement et employer les bonnes techniques pour tousser et éternuer ;
  • donnez-lui un médicament qui abaisse la fièvre, comme l'ibuprofène ou l'acétaminophène, s'il a une fièvre. Ne lui donnez pas de l'acide acétylsalicylique (l'AAS). En effet, la prise de l'AAS par les enfants grippés a été associée au syndrome de Reye qui est une affection grave qui touche le système nerveux et le foie. Les parents dont les enfants suivent un traitement de longue durée par l'AAS devraient discuter du syndrome de Reye avec leur médecin ;
  • servez des repas sains à votre enfant et encouragez-le à rester physiquement actif pour que son système immunitaire se fortifie.

Voici une liste des symptômes caractéristiques d'une infection grippale plus grave ou de complications grippales. Si votre enfant présente l'un de ces symptômes, amenez-le chez son médecin sans délai :

  • une pâleur subite ;
  • une ingestion insuffisante d'aliments ou de liquides ou de lait maternel ;
  • des vomissements qui ont eu lieu plus de 2 ou 3 fois en l'espace de 24 heures ;
  • un cou raide ;
  • des convulsions ;
  • un état d'irritabilité le privant du plaisir de jouer ou d'être tenu dans les bras ;
  • une forte fièvre (plus de 39,5 °C) qui dure depuis plus de 3 jours ;
  • un sommeil qui se prolonge ou de l'indifférence ;
  • un essoufflement, une augmentation du rythme respiratoire ou une difficulté respiratoire ;
  • une douleur thoracique ;
  • une coloration de la peau bleuâtre ou grisâtre ;
  • des étourdissements ou de la confusion se manifestant brusquement ;
  • une pression artérielle basse ;
  • des expectorations de sang ou du sang dans les crachats.

Il se pourrait que le médecin de votre enfant recommande la prise d'un médicament antiviral. Quand la prise d'un médicament antiviral est amorcée dans les 48 heures qui suivent la transmission de la grippe, il est possible d'enrayer ses symptômes, d'écourter la durée de l'affection et de freiner la probabilité de graves complications.

Adoptez ces mesures préventives pour protéger votre enfant de la grippe :

  • apprenez à votre enfant à se laver les mains convenablement. Dites-lui de compter jusqu'à 20 ou de chanter lentement : « Joyeux anniversaire » pendant qu'il effectue le lavage à l'eau et au savon ;
  • montrez à votre enfant comment tousser ou éternuer contre son bras ou sa manche, et non pas dans sa main. Si un papier-mouchoir est disponible, démontrez comment tousser ou éternuer dans le papier-mouchoir et se débarrasser immédiatement du papier-mouchoir dans les ordures ménagères. Expliquez-lui que la grippe se transmet par les germes qui sont propulsés dans l'air par la toux ou les éternuements des personnes atteintes. Les germes peuvent retomber sur vos mains, et c'est la raison pour laquelle vous devez vous laver les mains régulièrement ;
  • nettoyez et désinfectez régulièrement les poignées de portes, les interrupteurs d'éclairage, les claviers, les téléphones et les jouets avec des désinfectants de ménage.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Les-enfants-et-la-grippe