L'incontinence peut susciter des embarras. Si vous souffrez d'incontinence urinaire, vous hésitez peut-être à prendre part à certaines activités tandis que les possibilités d'interactions sociales vous inspirent une crainte paralysante. Étant donné que vous vous angoissez à l'idée de ne pas pouvoir contrôler votre vessie, vous avez pris le parti de ne pas vous éloigner de chez vous. Mais heureusement pour vous, l'incontinence se maîtrise. Voici comment vous pouvez prendre en charge votre incontinence et l'empêcher de perturber votre façon de vivre.

La première étape de la prise en charge de l'incontinence débute par un entretien avec votre médecin. Avant de vous rendre au cabinet de votre médecin, dressez une liste de tous vos symptômes et de leur effet sur votre vie. Vous trouverez probablement utile de vous laisser guider par l'outil intitulé : « Évaluation de l'incontinence urinaire ». Vous serez en mesure d'imprimer vos résultats et de les apporter à votre rendez-vous. Notez par écrit toutes les questions que vous aimeriez poser au médecin.

L'étape suivante consiste à unir vos efforts à ceux de votre médecin pour découvrir ce qui cause votre incontinence. Votre médecin vous posera quelques questions sur vos symptômes et vous prescrira peut-être des analyses de sang et d'urine, une cystoscopie (un examen qui consiste à introduire un tube fin dans la vessie pour l'explorer et détecter les causes d'une anomalie), la mesure du résidu post-mictionnel ou RPM (prise au moyen d'une échographie ou d'une sonde introduite dans la vessie pour calculer la quantité d'urine encore présente après la vidange de la vessie), ou une épreuve d'incontinence urinaire d'effort (vous devrez augmenter la pression sur la vessie en toussant ou en accomplissant une activité qui provoquera une contraction des muscles abdominaux susceptible d'entraîner des fuites d'urine). Votre médecin pourrait aussi vous demander de tenir un journal urinaire où vous consignerez votre consommation de liquides et les détails concernant la vidange de la vessie pendant plusieurs jours. Selon les symptômes qui se manifesteront, votre médecin pourrait recommander des analyses complémentaires.

Quand la cause de votre incontinence aura été déterminée, vous et votre médecin devrez concentrer vos efforts sur l'élaboration d'un plan de traitement qui vous conviendra. Parfois, quelques mesures toutes simples (comme limiter l'apport en caféine et rationner la consommation de liquides avant le coucher) suffisent pour maîtriser l'incontinence. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez effectuer un choix parmi toute une gamme de différentes options thérapeutiques, notamment des produits absorbants, des médicaments, des exercices physiques, des dispositifs médicaux et même des interventions chirurgicales. Pour en savoir plus, référez-vous au canal Incontinence urinaire.

Une fois que vous aurez un plan de traitement, le moment sera venu de le mettre en pratique et de ne plus permettre à l'incontinence de perturber votre façon de vivre ! L'observance du plan de traitement vous aidera à prendre en charge votre incontinence et de retrouver l'assurance qui vous permettra de participer de nouveau aux activités que vous aimez. Demandez à votre médecin combien de temps il faudra à votre traitement pour agir et à quel genre d'amélioration vous devriez vous attendre.

Pour tirer le meilleur parti du traitement, respectez les directives de votre médecin concernant les exercices physiques, les dispositifs ou les médicaments qui figurent dans votre plan de traitement. Si vous avez décidé d'employer des produits absorbants, recherchez-en un qui répond à vos besoins et convient à votre mode de vie. Munissez-vous d'une quantité suffisante pour pouvoir en changer régulièrement et être toujours propre. Si vous avez des questions sur le mode d'action de votre traitement, consultez votre médecin.

Et finalement, n'oubliez pas que votre cas n'est pas unique ! Une conversation avec un ami, un membre de la famille, votre médecin, ou d'autres personnes atteintes d'incontinence (trouvez un groupe de soutien) pourrait vous aider à poser un jalon important sur le chemin qui vous reste à parcourir vers la maîtrise de votre incontinence.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-maitrise-de-lincontinence