Maîtrise de l'asthme : Mythes et réalités

Il circule un grand nombre d'idées fausses sur la maîtrise de l'asthme. Venez découvrir si certaines des idées couramment véhiculées sur l'asthme sont basées sur des faits ou sur des mythes.

Mythe ou réalité? Il est normal de devoir se rendre à l'urgence une ou deux fois par année lorsque vous souffrez d'asthme.

C'est un mythe. Devoir se rendre à l'urgence en raison des symptômes d'asthme n'est pas normal – c'est un signe qu'il y a un problème. Il existe des traitements qui peuvent vous aider à prendre en charge l'intensification des symptômes et l'aggravation de l'asthme. Demandez à votre médecin si vous recevez le meilleur traitement possible pour votre asthme et ce que vous devez faire lorsque votre maladie semble s'aggraver.

Si vos symptômes vous conduisent à l'urgence, dites-vous bien que vous n'êtes pas seul dans ce cas. D'après les conclusions de l'Enquête sur les personnes ayant une maladie chronique au Canada de 2011, deux-tiers des personnes qui souffraient d'un asthme « actif » avaient constaté une exacerbation (qui avait entraîné soit une visite au service des urgences, soit une nuitée à hôpital, une manifestation des symptômes d'asthme en moyenne au moins 4 fois par semaine ou 1 nuit par semaine, une disruption des activités quotidiennes ou l'emploi du médicament de secours au moins 4 fois par semaine). Une personne est atteinte d'un asthme « actif » si elle a ressenti des symptômes d'asthme ou utilisé des médicaments contre l'asthme au cours des 12 derniers mois.

Mythe ou réalité? Un asthme mal maîtrisé peut pousser les personnes qui en sont atteintes à modifier leurs activités.

C'est un fait. Dans l'étude TRAC, 56 % des personnes qui avaient une maîtrise inadéquate de leur asthme ont cessé leurs activités physiques, comparativement à 13 % des personnes dont l'asthme était bien maîtrisé. Si votre asthme vous empêche d'avoir un mode de vie actif ou si vous ne savez pas si votre maladie est maîtrisée, parlez-en à votre médecin. Il existe des traitements qui peuvent vous aider à maîtriser votre asthme et à gérer les périodes d'aggravation de la maladie.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-maitrise-de-lasthme-est-importante

Inhaler Quiz
OUTIL SANTÉ

2/3 des patients n’utilisent pas bien leur inhalateur. Leur utilisation incorrecte est un problème important pour les asthmatiques. Évaluez votre inhalateur.

Votre asthme est-il maîtrisé?

D'après l'Enquête sur les personnes ayant une maladie chronique au Canada de 2011, 65 % des Canadiens souffrant d'un asthme « actif » ne maîtrisaient pas leur asthme. (Une personne est atteinte d'un asthme « actif » si elle a ressenti des symptômes d'asthme ou a utilisé des médicaments contre l'asthme au cours des 12 derniers mois.)

Qu'est-ce qui cause la perte de maîtrise de l'asthme?

Les symptômes d'asthme ont tendance à varier avec le temps et, de temps à autre, ils s'aggravent, c'est ce que l'on appelle une exacerbation. Durant une exacerbation, les symptômes d'asthme s'intensifient et provoquent de l'essoufflement, une sensation d'oppression dans la poitrine, une respiration sifflante et de la toux.

Quelle est la cause des exacerbations? Les médecins pensent qu'elles sont dues à l'effet de la maladie sur les voies respiratoires (bronches). Chez les personnes asthmatiques, les voies respiratoires sont plus étroites que la moyenne en raison de l'inflammation et de l'enflure des tissus et parfois, elles contiennent du mucus qui obstrue le passage de l'air. En plus, les voies respiratoires des patients asthmatiques peuvent être extrêmement sensibles à certains « facteurs déclenchants », tels que l'air froid et la fumée de cigarette. Lorsqu'une personne asthmatique est exposée à un facteur déclenchant, ses voies respiratoires se resserrent encore plus, ce qui rend la respiration plus laborieuse. L'enflure des voies respiratoires, combinée à la présence d'un déclencheur, peut entraîner une exacerbation de l'asthme.

Comment puis-je savoir si mon asthme est maîtrisé?

Votre asthme est-il réellement maîtrisé? Pour le savoir, répondez au questionnaire sur la maîtrise de l'asthme. Posez-vous les questions suivantes :

  • Souffrez-vous de symptômes d'asthme au moins quatre jours par semaine?
  • Est-ce que vos symptômes d'asthme vous réveillent au moins une nuit par semaine?
  • Est-ce que votre asthme vous empêche de faire certaines activités physiques ou vous limite dans l'accomplissement de ces activités?
  • Est-ce que votre asthme s'aggrave de temps à autre?
  • Est-ce que votre asthme s'aggrave à certaines périodes de l'année (p. ex. saison des allergies, temps froid)?
  • Vous êtes-vous récemment absenté du travail ou de l'école en raison de votre asthme?
  • Prenez-vous vos médicaments de secours au moins quatre fois par semaine (excluant une bouffée par jour avant l'exercice)?
  • Est-ce que votre DEP (débit expiratoire de pointe, un test respiratoire que vous pouvez faire à la maison au moyen d'un dispositif appelé débitmètre) est inférieur à 90 % de votre meilleure valeur personnelle?
  • Au cours de la dernière année, êtes-vous allé à l'urgence ou avez-vous pris un rendez-vous non prévu chez le médecin en raison de vos symptômes d'asthme?
  • Est-ce que votre asthme s'aggrave lorsque vous êtes enrhumé ou avez une infection des voies respiratoires?

Si vous avez répondu « oui » ou « je ne sais pas » à l'une de ces questions, votre asthme n'est peut-être pas maîtrisé. Il existe des traitements qui peuvent vous aider à venir à bout de votre asthme et à traiter vos symptômes lorsqu'ils s'aggravent. Prenez rendez-vous avec votre médecin pour discuter de moyens d'améliorer la maîtrise de l'asthme et de ce qu'il faut faire en cas d'aggravation.

Que peut-il m'arriver si je ne parviens pas à maîtriser mon asthme?

Lorsque l'asthme est hors de contrôle, il peut s'ensuivre une visite angoissante à l'urgence. Vous pourriez devoir passer un certain temps à l'hôpital après une exacerbation de l'asthme. Il est possible également que vous deviez vous absenter du travail ou de l'école et perdre du temps précieux de votre vie personnelle. Une mauvaise maîtrise de l'asthme peut également faire augmenter les coûts des soins de santé.

La maîtrise de votre asthme peut vous aider à éviter les exacerbations et les problèmes qu'elles entraînent. Demandez à votre médecin de vous expliquer comment vous pouvez prendre la maîtrise de votre asthme et de vous parler des traitements permettant de réagir à l'intensificatiodes symptômes ou à une perte de la maîtrise de l'asthme.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-maitrise-de-lasthme-est-importante

Dompter l'asthme

Votre asthme est-il hors de contrôle? Voici quelques moyens pour vous aider à le dompter :

Sachez à qui vous avez affaire

La connaissance est la clé du succès dans le combat contre l'asthme. Comprenez bien comment l'asthme affecte votre corps, quels facteurs semblent le déclencher, la bonne manière d'utiliser vos médicaments contre l'asthme et ce qu'il faut faire en cas d'aggravation.

Vérifiez si vous maîtrisez réellement votre asthme en répondant au questionnaire sur la maîtrise de l'asthme de la section « Votre asthme est-il maîtrisé? ». D'après l'Enquête sur les personnes ayant une maladie chronique au Canada de 2011, 65 % des Canadiens souffrant d'un asthme « actif » ne maîtrisaient pas leur asthme. Par conséquent, n'entretenez pas d'illusions; répondez au questionnaire aujourd'hui pour savoir si votre asthme est bien maîtrisé.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes au sujet de l'asthme ou de vos choix de traitement, parlez-en à votre médecin (voir « Parler de la maîtrise de l'asthme avec votre médecin »).

Évitez les facteurs déclenchants

Un « facteur déclenchant » est une chose qui provoque une aggravation de l'asthme. Certains de ces facteurs déclenchants nuisent à un grand nombre de personnes atteintes, mais chaque asthmatique a son propre ensemble de facteurs.

Voici quelques facteurs déclenchants courants de l'asthme :

  • pollution atmosphérique ou fumée de cigarette,
  • parfums ou odeurs fortes,
  • acariens,
  • moisissures,
  • pollen,
  • coquerelles,
  • animaux de compagnie,
  • exercice,
  • air froid,
  • émotions fortes,
  • additifs alimentaires (tels que les sulfites),
  • infections virales,
  • certains types de médicaments (tels que l'AAS [aspirine], les anti-inflammatoires et les bêtabloquants),
  • le reflux gastro-œsophagien (RGO) pathologique.

Essayez de reconnaître vos facteurs déclenchants en repensant à ce qui s'est passé au moment où votre asthme s'est aggravé. Une fois que vous connaissez vos facteurs déclenchants, prenez les mesures qui s'imposent pour les éviter.

Prenez vos médicaments selon les directives du médecin

Sachez quel est le rôle de chacun de vos médicaments contre l'asthme et la manière appropriée de l'utiliser. Il y a trois principaux types de médicaments : les médicaments de secours, les médicaments de fond et les associations de médicaments.

Les médicaments de secours sont utilisés au besoin pour traiter les symptômes d'une crise d'asthme, tels que l'essoufflement, la respiration sifflante, l'oppression thoracique et la toux.

Les médicaments de fond sont utilisés pour réduire l'inflammation et les mucosités dans les voies respiratoires, qui deviennent ainsi moins sensibles aux facteurs déclenchants, ce qui vous aide à conserver la maîtrise de votre asthme. Les médicaments de fond doivent être utilisés régulièrement pour être efficaces. Ils ne doivent pas être employés pour soulager les symptômes d'une crise d'asthme.

Les associations médicamenteuses sont utilisées chez les personnes qui ont besoin de prendre régulièrement plus d'un médicament contre l'asthme et qui, pour des raisons de commodité, préfèrent n'utiliser qu'un seul inhalateur. Demandez à votre médecin comment utiliser votre association médicamenteuse de manière appropriée – dans certains cas, vous pouvez ajuster la dose pour venir à bout d'une aggravation des symptômes.

Si vous ignorez si vous prenez un médicament de secours ou de fond, ou si vous n'êtes pas sûr de la manière de l'utiliser, vous n'êtes pas seul dans ce cas. Si vos dispositifs d'inhalation de médicaments contre l'asthme vous causent du souci, ne vous gênez pas pour demander à votre médecin ou à un pharmacien des éclaircissements sur l'action de votre médicament ou la façon de l'employer convenablement.

Parlez de la maîtrise de l'asthme avec votre médecin

Votre médecin peut vous dire si votre asthme n'est pas maîtrisé, s'assurer que vous recevez un traitement qui vous convient et vous expliquer ce qu'il faut faire lorsque votre asthme s'aggrave. Ne vous laissez pas prendre au dépourvu. Demandez à votre médecin ce qu'il faut faire lorsque l'asthme s'aggrave. Pour plus d'information, lisez la section « Parler de la maîtrise de l'asthme avec votre médecin. »

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-maitrise-de-lasthme-est-importante

Parler de la maîtrise de l'asthme avec votre médecin

Ce que votre médecin peut faire pour vous aider

Votre médecin peut vous aider à maîtriser votre asthme. Voici quelques exemples de ce qu'il peut faire pour vous :

  • vous aider à en savoir davantage sur l'asthme et sur ses effets sur votre organisme,
  • établir si votre asthme est maîtrisé et, le cas échéant, vous informer de ce que vous pouvez faire,
  • s'assurer que vous comprenez quelles sont les options de traitement qui s'offrent à vous et ce qu'elles peuvent faire pour vous,
  • vous aider à choisir le traitement qui vous convient le mieux,
  • vous enseigner comment suivre votre traitement de manière appropriée,
  • vous conseiller sur ce qu'il faut faire si votre asthme s'aggrave.

Est-ce le moment de consulter votre médecin?

Serait-il avisé d'aller consulter votre médecin? Demandez-vous si l'un des énoncés suivants s'applique à vous.

  • Je ne suis pas certain que mon asthme soit maîtrisé (répondez au questionnaire sur l'asthme à la section « Votre asthme est-il maîtrisé? ».
  • Je ne suis pas sûr de savoir à quoi exactement servent mes médicaments contre l'asthme.
  • Je ne suis pas certain de la manière d'utiliser mes médicaments contre l'asthme.
  • J'utilise mes médicaments contre l'asthme, mais ils ne semblent pas fonctionner.
  • Mes médicaments contre l'asthme ont des effets secondaires.
  • Je ne suis pas satisfait de mon traitement contre l'asthme.
  • Mon asthme semble s'aggraver.
  • L'asthme perturbe ma vie.
  • J'ai modifié mon degré d'activité physique à cause de mon asthme.
  • Au cours de la dernière année, je me suis présenté à l'urgence ou j'ai dû être hospitalisé à cause de mon asthme.
  • Je ne suis pas sûr de ce qu'il faudrait faire si mon asthme s'aggravait.

Si l'un de ces énoncés s'applique à votre cas, il est temps de prendre rendez-vous avec votre médecin pour parler de la maîtrise de votre asthme.

Questions à poser à votre médecin

Vous retirerez plus de bienfaits de votre visite chez le médecin si vous vous préparez. Voici quelques questions à poser à votre médecin :

  1. Mon asthme est-il maîtrisé? S'il ne l'est pas, qu'est-ce que je peux faire pour avoir une meilleure maîtrise?
  2. Y a-t-il quelque chose dans mes habitudes de vie qui est susceptible d'aggraver mon asthme? Qu'est-ce que je peux faire pour modifier mes habitudes?
  3. Est-ce que j'utilise mes médicaments de la bonne manière? Si non, pouvez-vous me montrer ce qu'il faut faire?
  4. Est-ce que la dose des médicaments que je prends actuellement peut être ajustée pour réagir à une aggravation des symptômes de mon asthme? Si non, pensez-vous que je devrais passer à un médicament dont la dose peut être ajustée?
  5. Est-ce qu'il serait avantageux pour moi d'essayer un traitement différent contre l'asthme?
  6. Comment dois-je ajuster la dose de mes médicaments lorsque mon asthme s'aggrave?
  7. Qu'est-ce que je devrais faire d'autre lorsque mon asthme s'aggrave?
  8. Quels effets secondaires possibles de mon traitement devrais-je surveiller et que dois-je faire s'ils surviennent?
  9. Autre : ______________________
  10. Autre : ______________________

En posant ces questions, vous ferez un pas de plus vers une meilleure maîtrise de votre asthme. Vous devriez également apporter du papier et un stylo à votre rendez-vous pour prendre en note les conseils de votre médecin.

N'oubliez pas! Lorsque les symptômes de votre asthme s'aggravent, vous devez savoir quoi faire! N'attendez pas de vous retrouver à l'urgence à cause de votre asthme. Demandez à votre médecin ce qu'il faut faire maintenant, qu'il s'agisse d'en apprendre plus sur votre maladie ou de savoir comment ajuster la dose de médicament en réponse à une aggravation des symptômes de l'asthme. N'attendez plus, vous pouvez agir, alors prenez rendez-vous avec votre médecin et parlez-en avec lui.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/La-maitrise-de-lasthme-est-importante