Savourez les délices de la saison – sans exagération!

La bousculade qui caractérise les vacances d'hiver peut représenter une gageure pour les bonnes habitudes alimentaires. Beaucoup de choses sont susceptibles de dissiper nos meilleures intentions. Toutes sortes d'activités sociales, de gâteries appétissantes, d'achats de dernière minute, de déplacements hors de la ville... ces activités supplémentaires pourraient bouleverser vos habitudes alimentaires et nuire à un régime santé. Cette année, essayez de mettre en œuvre les petits conseils ci-après pour passer un joyeux temps des fêtes en santé.

Courez les magasins d'alimentation. Remplissez vos placards d'aliments nutritifs que vous aimez. Durant cette période mouvementée, il arrive couramment que certaines personnes se sentent fatiguées. Il est donc très important de veiller à ce que votre régime alimentaire continue à vous fournir des éléments nutritifs et sains. Gardez des fruits et des légumes frais à votre disposition, et faites de généreuses provisions de collations bénéfiques, comme des noix, des mélanges de fruits secs ou d'autres fruits secs.

Ne sautez pas de repas. Surtout pas le petit déjeuner! Un petit déjeuner sain et nourrissant pourrait se composer de fruits, de grains entiers et de protéines. Un bon bol de gruau aux petits fruits et aux amandes vous permettra de résister aux effets d'une journée d'activité frénétique. Si vous sautez des repas réguliers, vous aurez encore plus faim en dehors des repas, et vous aurez de plus grandes chances de succomber à la tentation de la malbouffe – hors-d'œuvre d'une fête donnée après le travail ou solution de fortune que représentent les pizzas ou des frites mangées sur le pouce.

La santé est dans le sac. Ne manquez pas de vous ravitailler en carburant au moyen d'un déjeuner nourrissant quotidien que vous apporterez de chez vous. Réservez quelques minutes chaque soir à la préparation du bon repas de midi du lendemain. Un repas complet et nutritif pourrait tout simplement consister d'une soupe de légumes et haricots, d'un petit pain à la farine complète et d'un pot de yogourt. C'est un repas tout simple, mais qui satisfait aux recommandations sur les apports quotidiens des quatre groupes alimentaires. En vous organisant à l'avance, vous éviterez les bousculades matinales de dernière minute qui pourraient vous inciter à remplacer des aliments santé par des collations moins appropriées.

Mangez sans hâte. Les gâteries du temps des fêtes sont souvent délicieuses, mais peu nutritives. Durant les événements sociaux, essayez de ralentir le rythme de la dégustation des gourmandises un peu trop tentantes. Recherchez des aliments sains, comme des assiettes de fruits et de légumes frais. Donnez-vous la permission de prendre quelques mets particulièrement « dangereux » mais en modération. Optez pour une petite portion, prenez votre temps et savourez vraiment chaque bouchée des gâteries les plus onctueuses et les plus sucrées. Plus vous mangerez lentement, plus vous vous sentirez rassasié et satisfait.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Joie-et-sante-pour-le-temps-des-Fetes

Une consommation d'alcool intelligente!

Parmi les résolutions couramment prises au Nouvel an, boire moins d'alcool est la décision qui se place en tête de liste. Les réceptions organisées à l'occasion des fêtes de fin d'année permettent de rencontrer des gens, de goûter à de délicieuses gâteries et bien souvent de boire un peu plus d'alcool que beaucoup d'entre nous en ont coutume. Avec toutes les activités sociales où les toasts sont portés au Nouvel an, certains d'entre nous ne se rendent pas compte de la quantité d'alcool qu'ils boivent. Affrontez cette période des fêtes avec une sensibilisation accrue à la consommation problématique de l'alcool et devancez la ruée sur la liste des résolutions du mois de janvier.

Quand vous êtes à une réception, espacez les boissons que vous consommez. Attendez qu'une heure se soit écoulée avant de siroter une autre boisson et ne manquez pas de manger quelque chose afin de ne pas boire l'estomac vide. La nourriture dans votre estomac ralentira les effets de l'ivresse alcoolique. Alternez les boissons alcoolisées et non alcoolisées. Et, méfiez-vous du punch, il pourrait vous mettre au tapis plus rapidement que vous ne le croyez!

Les femmes sont généralement plus petites que les hommes et leur métabolisme est légèrement plus lent. Ces facteurs expliquent que les femmes atteignent un taux d'alcool sanguin plus élevé que les hommes même en consommant un nombre de boissons équivalent. Limitez votre consommation de boissons en conséquence! Le Centre de toxicomanie et de santé mentale à Toronto nous avise qu'une boisson normale consiste d'une bouteille de bière de 341 mL (12 oz) à 5 % d'alcool, d'un verre de vin de 142 mL (5 oz) à 12 % d'alcool ou d'un verre de spiritueux de 43 mL (1½ oz) à 40 % d'alcool.

Faites toujours preuve de bon sens et limitez le nombre de raisons de lever votre verre et de le vider. Votre corps vous en sera reconnaissant... et, vous pourriez être en mesure de rayer une résolution de votre liste.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Joie-et-sante-pour-le-temps-des-Fetes

Évitez le stress durant les fêtes de fin d'année

Le stress s'accumule aux alentours de la saison des fêtes. Ce qui devrait être une période de paix, de joie et de libéralité devient une période de bousculades, de courses précipitées et d'inquiétude. Il est important de trouver le juste milieu afin de pouvoir profiter des vrais plaisirs du temps des fêtes.

Connaissez votre « ennemi ». Repérez les causes de votre stress et trouvez les moyens de les écarter. Par exemple, quelques personnes trouvent qu'il y a trop de monde dans les magasins en décembre. Si vous avez besoin de faire des achats, essayez de les faire tranquillement de chez vous, en passant vos commandes en ligne, par téléphone ou par courrier. Demandez une demi-journée de congé au travail et allez dans les magasins quand il y a moins d'affluence. Donnez des cadeaux de fabrication maison ou des cadeaux que vous ne trouverez pas dans le commerce et qui ne nécessitent pas un emballage (comme une promesse de sortie au théâtre ou une soirée de gardiennage).

Dormez suffisamment. Offrez-vous une bonne nuit de sommeil. Faites vos achats, emballez vos cadeaux et planifiez vos tâches de sorte à vous octroyer sept à huit heures de sommeil chaque nuit, et davantage durant une période particulièrement stressante.

Mangez vos légumes. Durant les moments de stress, donnez un coup de pouce à votre système immunitaire en fournissant à votre organisme tous les nutriments nécessaires. Gardez des légumes frais ou en boîte à portée de la main pour compléter vos repas ou comme collations pour boucher les trous entre les repas. Pour de plus amples renseignements, référez-vous à la section « Savourez les délices de la saison – sans exagération ».

Évitez d'utiliser la caféine, l'alcool ou le tabac comme remontant. Si vous trouvez que votre emploi du temps est trop chargé, peut-être devriez-vous réévaluer vos engagements et en annuler quelques-uns.

Ne surchargez pas votre emploi du temps. Vous avez le droit de dire « non » de temps à autre! Vous pouvez refuser poliment des invitations ou repousser quelques activités au besoin. Ménagez-vous et réservez votre entrain pour les activités qui comptent vraiment pour vous.

Donnez-vous un peu de répit. Beaucoup d'entre nous donnent si volontiers d'eux-mêmes, qu'ils en oublient leurs propres besoins. Prévoyez des moments de détente dans votre emploi du temps – vous le méritez! C'est un rendez-vous que vous ne devriez vraiment pas manquer.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Joie-et-sante-pour-le-temps-des-Fetes

Misez sur une vie active durant le temps des fêtes

Qu'il neige! Qu'il neige! Qu'il neige? Que vous aimiez la neige ou pas, il sera difficile pour beaucoup d'entre nous de l'éviter cet hiver. Plutôt que d'hiberner jusqu'au printemps, amusez-vous, adoptez un état d'esprit conforme à la période des fêtes et à la saison, pratiquez des sports d'hiver.

Vous pourriez rassembler les membres de votre famille et vos amis en vue de faire de l'hiver une période de conditionnement physique collectif. Ou vous pourriez affronter la neige en solitaire, mais de bonne humeur et dans un état d'esprit aventureux. De toute façon, incorporez le conditionnement physique dans votre emploi du temps des Fêtes. L'activité physique concourra à alléger le stress et à gommer les traces des petites gâteries de la période des fêtes. Il n'est pas nécessaire de lui consacrer beaucoup de temps, ou même d'entreprendre une séance particulièrement ardue. On a constaté que même des exercices de faible intensité avaient un effet bénéfique sur la santé.

Il est bien entendu que l'activité physique offre un éventail d'avantages pour la santé, vous devriez cependant pratiquer vos exercices à votre propre rythme. Si vous menez ordinairement une existence inactive, commencez en douceur et augmentez progressivement l'intensité de vos exercices. Si vous vous faites du souci au sujet de votre santé, consultez votre professionnel de la santé au sujet du niveau ou du type d'activité qui vous conviendrait. Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur l'activité physique, consultez le « Guide d'activité physique canadien pour une vie active saine » à l'adresse www.phac-aspc.gc.ca

Essayez les activités ci-après. L'hiver a beaucoup à offrir – sortez et profitez de cette saison!

Mettez vos patins. Que ce soit sur un anneau, un lac ou un canal, profitez au maximum de la saison de patinage en plein air. Ça fait partie du paysage d'hiver du pays! Si vous patinez sur des lacs, des canaux ou toute autre nappe d'eau naturelle, n'oubliez pas que la glace est imprévisible et vérifiez toujours d'avance auprès des autorités locales si vous pouvez faire du patin sur la glace en toute sécurité.

Dévalez les pentes. La planche à neige, le ski alpin, la luge... ce sont des heures de plaisir sur des pentes présentant des degrés de difficulté divers. Les stations de ski offrent des cours de ski et de planche à neige adaptés à tous les niveaux, même à celui des débutants, par conséquent tous les membres de la famille peuvent prendre leurs ébats. Et, tout en étant bon pour la santé du cœur, un après-midi de luge provoque des explosions de rire interminables. Y a-t-il une meilleure façon de terminer les Fêtes en beauté?

Faites du ski de fond. Que vous viviez dans une zone urbaine ou rurale, vous constaterez que le Canada a une profusion de parcs et de pistes qui invitent l'exploration. Avant de vous y aventurer, familiarisez-vous avez les mesures de sécurité en usage. Pour plus de détails, communiquez avec l'organisation de ski de fond de votre région.

Promenez-vous dans un décor hivernal féérique. Ou, encore mieux, chaussez vos raquettes à neige. En vous déplaçant en raquettes dans un décor hivernal féérique, vous employez peut-être la meilleure façon de vous soustraire au rythme effréné de la période des fêtes, et de jouir de la beauté hivernale – tout en faisant des exercices bénéfiques par la même occasion!

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Joie-et-sante-pour-le-temps-des-Fetes