;

Faire jouer son poids contre l'infertilité

Vous vous êtes très bien comportée. Vous ne buvez plus de café, vous vous abstenez de boire du vin, et vous avez refusé de prendre un médicament contre le rhume. Vous faites tout en votre pouvoir pour devenir enceinte. Mais vous pouvez prendre une autre mesure pour faire pencher la balance en votre faveur.

D'après le Dr Dean Van Vugt de l'Université Queen's de Kingston, « Qu'elles aient un excédent de poids ou qu'elles soient trop minces, les femmes ne se rendent pas compte de l'influence de leur poids sur la fertilité ». Il dit également que les régimes alimentaires trop riches ou trop faibles en calories peuvent avoir un impact sur la capacité de concevoir un enfant.

Bien que cela puisse tout d'abord sembler décourageant pour certaines personnes, ces affirmations valent la peine qu'on s'y arrête. Vous disposez d'un outil susceptible d'immédiatement vous aider à améliorer vos chances de devenir enceinte – votre régime alimentaire. En mangeant des repas sains et bien équilibrés, vous pouvez améliorer vos probabilités d'avoir un bébé, sans l'aide de quiconque.

Les femmes qui possèdent un excédent de poids ont un plus grand pourcentage de graisses corporelles et comme les cellules adipeuses produisent de l'œstrogène, nombre de ces femmes ont des niveaux anormalement élevés d'œstrogène. Cela dérange fréquemment l'ovulation et les menstruations. Lorsque les femmes sont trop maigres, leur corps ne produit pas suffisamment d'œstrogène. Cela peut nuire à l'ovulation et peut provoquer l'arrêt complet des menstruations. Si on a un excédent ou un manque de poids, le corps peut avoir de la difficulté à régulariser son cycle menstruel, ce qui rend la grossesse plus difficile.

Votre médecin peut vous aider à déterminer votre indice de masse corporelle (IMC) et à savoir si votre poids vous convient. L'IMC est une mesure du poids en relation avec la taille (grandeur). Lorsque votre IMC est inférieur à 18,5 ou supérieur à 25, votre capacité de concevoir un enfant est affectée. Pour une femme qui possède un excédent de poids, même une perte de poids d'environ 10 % peut considérablement améliorer l'ovulation et la probabilité de devenir enceinte. Un poids plus sain peut également aider à réduire la pression qu'une grossesse exerce sur l'utérus alors qu'il augmente de volume. Le risque d'avortement spontané est l'une des préoccupations principales qui se présenteront à une femme possédant un excédent de poids. Une perte de poids pourrait réduire ce risque et pourrait également prévenir d'autres problèmes de santé comme le diabète, la haute pression artérielle et les maladies cardiaques.

Les personnes dont le poids est inférieur à la norme font également face à un risque accru d'avortement spontané. Si votre IMC est inférieur à 18,5, un régime alimentaire nutritif est le meilleur remède pour rétablir la fertilité. Ensemble, votre médecin et vous-même pouvez mettre au point un régime alimentaire qui aidera votre corps à regagner l'équilibre dont il a besoin pour favoriser des cycles menstruels réguliers. Une fois la régularité des cycles menstruels rétablie, la muqueuse de l'utérus devient plus capable de soutenir une grossesse, ce qui réduit les risques d'avortement spontané parce que l'ovule dispose d'une muqueuse utérine saine pour s'y implanter et croître.

Votre poids peut vraiment affecter votre fertilité. Vous trouverez de l'aide lors de votre prochain rendez-vous médicale. Vous pouvez également mesurer votre IMC en utilisant notre calculateur d'IMC.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infertilite-faire-pencher-la-balance-en-votre-faveur

Réduire le nombre de calories et améliorer la fertilité masculine

Il n'a jamais été facile de procéder à une réduction de taille, mais de récentes découvertes démontrent que, kilo après kilo, une perte de poids peut vraiment affecter votre fertilité. Même dans des circonstances optimales, seulement 50 % à 70 % des spermatozoïdes sont suffisamment sains pour fertiliser un ovule. Le fait de réduire votre apport calorique peut améliorer de façon importante la qualité de vos spermatozoïdes et vos chances d'avoir un avenir fertile.

De nombreux facteurs influencent la santé des spermatozoïdes. L'exposition à certains produits chimiques, les infections transmises sexuellement (ITS) et la chaleur excessive peuvent nuire à leur santé. Un régime alimentaire déficient et à faible teneur en folate, en zinc, en sélénium et en vitamine C peut également contribuer à réduire le décompte de spermatozoïdes et la fonction de ceux-ci. En adoptant un mode de vie plus sain et en disant non aux cigarettes, à l'alcool et aux drogues, vous pouvez grandement accroître votre décompte de spermatozoïdes.

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour obtenir des spermatozoïdes sains et de bonne qualité, il faut adopter un régime alimentaire nutritif et bien équilibré et pratiquer de l'exercice régulièrement. La recherche a démontré que les hommes qui possèdent un indice de masse corporel (IMC) plus élevé que la norme ont moins de liquide séminal et plus de spermatozoïdes anormaux que les hommes dont l'IMC est normal. Le Dr Ghiyath Shayeb, chercheur réputé de l'Université d'Aberdeen, en Écosse dit : « Nous sommes heureux de pouvoir ajouter l'amélioration du sperme à la longue liste d'avantages connus à l'obtention d'un poids corporel optimal ». Il importe que les hommes qui tentent d'engendrer un enfant avec leur partenaire atteignent un poids corporel sain et idéal.

Quel est votre poids optimal? Les hommes dont l'IMC se trouve dans les normes de 20 à 25 tendent à posséder des décomptes de spermatozoïdes normaux plus élevés de même qu'une plus grande production de sperme que les hommes dont l'IMC est plus élevé. Le fait d'avoir trop ou trop peu de graisses corporelles peut nuire à l'équilibre des hormones reproductrices, ce qui peut, à son tour, réduire votre décompte de spermatozoïdes et augmenter le risque d'avoir des spermatozoïdes anormaux.

Et la bonne nouvelle, là-dedans, c'est que l'obtention et le maintien d'un poids corporel sain ne dépendent que de vous. Et la récompense? Tout en sentant votre tour de taille fondre, vous verrez peut-être la qualité et la quantité de vos spermatozoïdes s'améliorer. C'est aussi simple que cela. Le fait de prendre des décisions qui favorisent votre santé aura des conséquences pour la vie de votre famille à venir.

La première étape de la réduction de votre apport calorique peut être aussi simple qu'une visite chez votre médecin. Ensemble, vous pouvez déterminer vos objectifs quant à votre perte de poids et les moyens pour y parvenir. Vous pouvez également établir votre indice de masse corporelle (IMC) en cliquant ici.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infertilite-faire-pencher-la-balance-en-votre-faveur

Équilibrer les balances dans les traitements de fertilité

Ça nous est tous arrivé. Il est facile de toujours se sentir en assez bonne santé même si on a pris ou perdu quelques livres au cours des années. Jusqu'à présent, on a porté peu d'attention à la possibilité que le fait d'avoir un excédent de poids ou d'être trop maigre puisse nuire à votre capacité de devenir enceinte. En ce moment, certains médecins concentrent leurs études sur le fait qu'un excédent ou un manque de poids corporel puisse nuire au traitement de fécondation in vitro (FIV).

Pour évaluer le poids corporel, les médecins mesurent l'indice de masse corporelle (IMC) de la femme. Les femmes dont le poids est trop bas possèdent un IMC inférieur à 18,5 et les femmes qui ont un excédent de poids ont un IMC supérieur à 25.

Comment la FIV peut-elle être affectée par l'IMC?

Une étude récente a trouvé que les femmes qui reçoivent des traitements de FIV et qui ont un excédent ou un manque de poids ont un taux de grossesse moins élevé (probabilité réduite d'environ 50 %) que les femmes dont le poids est normal. Le Dr Paul Miller du Greenville Hospital, en Caroline du Sud, qui était l'un des auteurs de cette étude, a trouvé que les embryons avaient plus de chance de s'attacher à l'utérus des femmes dont le poids était normal qu'à celui de femmes dont le poids excédait les limites définissant le poids santé. « Même dans un environnement très contrôlé, lorsque le temps est venu de s'implanter, les embryons des femmes trop minces n'y parviennent pas aussi bien...tout comme ceux des femmes plus lourdes ».

Une autre étude menée en Australie a constaté que les femmes très obèses possèdent une probabilité 60 % plus faible de devenir enceinte au moyen de traitements de fertilité que les femmes dont le poids est normal. Les femmes dont le poids était plus faible que la normale avaient également une moins bonne chance de concevoir un enfant grâce aux traitements de fertilité.

Les chercheurs émettent l'hypothèse que les femmes qui ont un excédent ou un manque de poids subissent des problèmes associés à la leptine ou aux récepteurs de la leptine. La leptine est une hormone produite par les cellules adipeuses qui avertissent le cerveau lorsqu'on a atteint le niveau de satiété corporelle. Elle envoie également de l'information sur le degré de nutrition aux autres parties de l'organisme. Les chercheurs pensent que dans les cas où les niveaux de leptine sont anormalement bas (comme on les retrouve chez les femmes trop maigres) ou lorsque les récepteurs de la leptine sont désensibilisés (comme c'est le cas chez les femmes qui ont un excédent de poids), le cerveau ne peut communiquer de façon appropriée avec l'hypophyse, ce qui provoque des problèmes d'ovulation.

Si votre poids est trop faible, votre médecin peut vous aider à élaborer un plan nutritionnel qui vous permettra d'augmenter votre IMC pour que vous puissiez optimiser votre traitement de FIV. Il importe vraiment que vous soyez tout à fait ouverte lorsque vous parlez à votre médecin, en particulier si vous avez souffert d'un trouble de l'alimentation dans le passé. Votre médecin comprendra les défis qui se posent à vous et ensemble vous pourrez atteindre vos objectifs de santé et de fertilité.

Si vous avez un excédent de poids, vous devez également vous montrer ouverte lorsque vous discutez avec votre médecin. Ensemble, vous pouvez mettre au point un plan d'exercices et un régime alimentaire équilibré qui sera conforme à votre mode de vie et qui vous aidera à réduire votre IMC pour que vous puissiez atteindre vos objectifs de santé et de fertilité.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infertilite-faire-pencher-la-balance-en-votre-faveur

Bien manger pour améliorer l'efficacité des traitements de fertilité

Le fait d'avoir un excédent ou un manque de poids peut compliquer les traitements de fertilité. La recherche a démontré que les femmes dont le poids était trop élevé ou trop faible subissent généralement un nombre plus grand d'échecs de cycles de fécondation in vitro (FIV) et de transferts d'embryons parce que le fait d'avoir un excédent ou un manque de poids peut affecter la muqueuse de l'utérus. Ces femmes courent également un risque accru d'avortement spontané. Que pouvez-vous donc faire si vous désirez améliorer vos chances de concevoir un enfant?

La première chose à faire si vous avez un excédent ou un manque de poids, c'est de consulter votre médecin. Vous pouvez travailler ensemble pour mettre au point un plan nutritionnel qui vous aidera à atteindre et conserver un poids santé. Le Dr William Boone a étudié les effets des extrêmes de poids sur la probabilité de devenir enceinte et il a indiqué : « Nous savons simplement que si vous avez un excédent ou un manque de poids, vos chances de grossesse s'amélioreront considérablement s'il vous est possible d'atteindre un niveau intermédiaire ». Au cours de votre rendez-vous chez le médecin, celui-ci insistera sur la nécessité de suivre un régime alimentaire équilibré. Si vous mangez des aliments naturels et sains, l'équilibre nutritionnel de votre organisme sera rétabli et celui-ci sera plus efficace. Il se peut également que votre médecin vous recommande de consulter une diététiste qui pourra vous donner des directives et des suggestions pour mettre au point un plan nutritionnel qui satisfasse vos objectifs de poids.

Un régime alimentaire à forte teneur en fruits, légumes, protéines maigres et grains entiers est essentiel pour la santé de votre enfant à venir. Bien qu'il puisse sembler décourageant d'avoir à mesurer chaque goûter, dites-vous qu'il s'agit d'un assurance pour votre famille. Chaque bouchée santé est un pas en avant vers votre objectif d'avoir un enfant.

Que vous ayez un excédent ou un manque de poids, si vous vous conformez à votre nouveau plan nutritionnel, vous fortifierez votre corps pour les grossesses futures et vous vous aiderez à éviter les maladies qui sont souvent associées aux poids extrêmes, comme l'hypercholestérolémie, la haute pression artérielle et le diabète. Il se peut également que votre médecin vous recommande un programme d'exercices modérés, à moins que votre maigreur ne soit extrême.

Lorsqu'il est question de problèmes de fertilité, votre poids est un facteur que vous pouvez contrôler. Appelez votre médecin et laissez-le vous aider à optimiser votre fertilité au moyen d'un plan nutritionnel spécialement adapté à vos besoins.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Infertilite-faire-pencher-la-balance-en-votre-faveur