Quelques jours dans votre lieu de villégiature préféré sont juste ce qu'il vous faut pour échapper aux tensions de votre vie quotidienne. Ne laissez pas l'incontinence gâter le plaisir que vous vous promettez de votre escapade bien méritée. Les quelques petits conseils ci-après vous permettront de faire un bon voyage.

Avant d'aller en vacances

Vous devrez prendre quelques dispositions au préalable :

  • prenez rendez-vous chez votre médecin au moins 4 à 6 semaines avant votre départ. Votre médecin peut vous prescrire une quantité suffisante de médicaments (si vous les emportez) pour la durée de votre séjour. Il vous parlera de votre état de santé général et il vous informera des précautions que vous devriez prendre pour rester en santé durant votre voyage. Selon votre destination, vous désirerez peut-être vous rendre dans une clinique santé-voyage pour vous tenir au courant des vaccinations requises (par ex. le vaccin contre la typhoïde) et des mesures préventives préconisées (par ex. contre la diarrhée des voyageurs) ;
  • repérez l'emplacement des toilettes. La planification des voies d'accès aux toilettes est une mesure qui vous évitera de perdre du temps quand vous aurez besoin d'y aller, par exemple :
    • choisissez une place côté allée à proximité des toilettes quand vous voyagez en avion, en autocar ou en train ;
    • relevez à l'avance l'emplacement des aires de repos quand vous voyagez en voiture. Vous pourriez aussi noter les restaurants et les stations d'essence qui jalonnent la route que vous allez prendre ;
    • repérez, dès que vous arrivez à une nouvelle destination, l'emplacement des toilettes les plus proches avant que le besoin de les utiliser se fasse sentir ;
  • faites vos bagages intelligemment. Veillez à emporter une quantité suffisante de tous les éléments de votre traitement pour la durée de votre séjour, notamment les produits et les médicaments d'incontinence :
    • prenez des lingettes jetables, car elles sont bien pratiques ;
    • glissez dans votre bagage à main une provision des produits absorbants que vous utilisez au cas où vous en auriez besoin durant le trajet. Ajoutez-en, par mesure de précaution, un paquet supplémentaire et prenez des vêtements de rechange au cas où des fuites se produiraient ;
    • entourez-vous de précautions particulières si vous devez faire un long voyage, car vous ne pourrez peut-être pas prendre avec vous la quantité de produits absorbants nécessaire. Si c'est le cas, vérifiez si vous serez en mesure de vous les procurer sur place ou si vous devriez prendre des dispositions pour vous les faire expédier ;
    • mettez vos médicaments dans votre bagage à main, ou un sac que vous pourrez garder à portée de la main, plutôt que dans votre valise. Si vous voyagez par avion, vous devriez garder les médicaments dans le contenant où le pharmacien les a placés, et le nom sur l'étiquette devrait être le même que celui qui figure sur votre billet et votre passeport ;
    • évitez de vous préoccuper, comme beaucoup de personnes, de la réaction des personnes chargées de la sécurité de l'aéroport quand elles verront ces produits absorbants dans vos bagages. Notez bien que le personnel de sécurité est à la recherche d'articles susceptibles de présenter un danger, et non pas de vos produits d'incontinence. En outre, ces personnes ont été formées pour faire preuve de tact et de délicatesse quand elles inspectent le contenu des bagages. Les produits absorbants que vous utilisez devraient vous inspirer le sentiment que leur présence, ou votre incontinence, ne sera connue que si vous la révélez.

Durant votre séjour

Vous devriez employer les mêmes stratégies de gestion que chez vous. Vous devrez peut-être mettre en œuvre quelques mesures d'adaptation selon les circonstances :

  • surveillez votre apport en liquide. Veillez à absorber suffisamment de liquides durant la journée (6 à 8 verres), mais abstenez-vous de boire quand l'heure du coucher approche. Limitez la consommation d'aliments ou de boissons qui irritent la vessie, comme la caféine, l'alcool, le chocolat, les édulcorants artificiels, les aliments très épicés et acides ;
  • continuez à pratiquer les techniques des traitements comportementaux comme les exercices de Kegel ou la rééducation vésicale si vous y avez recours pour prendre en charge l'incontinence.

Vous pouvez gérer votre incontinence même loin de chez vous. En suivant ces conseils, vous serez en mesure de profiter sans aucun souci de vos vacances bien méritées !

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Incontinence-petits-conseils-pour-une-escapade-sans-souci