Bien qu'il semble tout naturel qu'une femme devienne enceinte, plusieurs facteurs doivent se produire exactement de la bonne façon pour y arriver. On doit tout d'abord avoir des relations sexuelles au bon moment, car la période la plus fertile ne comprend que quelques jours avant, pendant et après l'ovulation. Il est également question d'âge, car, pour les femmes, la quantité d'ovules viables diminue avec le temps.

Ajoutez à ces facteurs la fertilité de votre partenaire et un certain nombre d'autres facteurs potentiels – votre poids, votre régime alimentaire et certaines affections sous-jacentes – et il semble ainsi plus facile de croire que les enfants viennent au monde dans les choux que de devenir enceinte. Ainsi, si vous éprouvez de la difficulté à concevoir un enfant, il est tout à fait naturel que vous soyez complètement stressée!

Vous passez peut-être mois après mois à suivre votre température basale, à vous inquiéter tout au long de l'attente entre l'ovulation et l'arrivée des menstruations et à ressentir des symptômes de grossesse tout à fait imaginaires. Vous pouvez vous faire des crampes à vous tourner les pouces alors que vous attendez pour les résultats d'un énième test de grossesse.

Certains de vos parents et amis bien intentionnés peuvent vous piquer avec certaines questions – « Pourquoi n'es-tu pas encore enceinte? » et « Quand aurez-vous un enfant? » Et la fatigue émotionnelle peut représenter un fardeau pour votre relation avec votre partenaire.

L'une des plus grandes sources de stress de toute votre démarche pour devenir enceinte vient de la possibilité que vous ayez peut-être un problème de fertilité. Vous avez probablement déjà pensé qu'il pourrait y avoir un problème sous-jacent, mais vous avez hésité à considérer celui-ci comme de l'infertilité. Vous avez peut-être évité de consulter votre médecin à cause de ce que vous pourriez apprendre ou parce que vous êtes inquiète d'avoir à subir des interventions ou d'avoir à payer pour des traitements possibles.

Mais, si vous avez tenté de devenir enceinte sans succès pendant plus d'un an (ou six mois si vous avez 35 ans ou plus), vous devez savoir que vous satisfaites aux critères généralement utilisés pour définir l'infertilité.

Peu importe pendant combien de temps vous avez essayé, il existe toutefois des options pour vous aider à faire face au stress.

Parlez-en : discutez de vos préoccupations avec votre partenaire, votre meilleur ami, un proche de votre famille, un conseiller – et votre médecin. Le fait de ventiler ses anxiétés peut représenter un grand soulagement et vous pourrez également en tirer une meilleure connaissance de vous-même, du soutien et un plan d'action pour l'avenir.

Prenez bien soin de vous : si vous permettez au stress de prendre le dessus, il peut nuire à votre santé, vos habitudes, votre humeur et même, peut-être, à vos chances de concevoir un enfant. Trouvez des moyens de réduire la tension et assurez-vous de bien vous reposer. Adoptez un mode de vie sain. Recherchez l'équilibre entre votre désir de devenir enceinte et le reste de votre vie et de votre personnalité. Vous n'avez pas à vous définir comme une femme qui cherche à devenir enceinte et cette pensée ne doit pas dominer votre vie de tous les jours.

Informez-vous le mieux possible : faites des recherches sur les problèmes de fertilité en étudiant des sources de renseignements en ligne, des livres et des revues et en posant des questions à votre médecin ou une amie qui a connu la même situation.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Essayer-de-devenir-enceinte-ca-me-stresse-au-plus-haut-point