La pratique régulière d'exercices physiques est importante, non seulement pour votre cœur, mais aussi pour votre état de santé général. En fait, les conclusions de certaines études indiquent que l'activité physique suffirait peut-être à prévenir la fibrillation auriculaire (aussi appelée FA ou FibA).

Les bienfaits de la pratique régulière d'exercices physiques ont aussi un retentissement sur d'autres facteurs prédisposant à une affection cardiaque, car ils peuvent diminuer le risque d’élévation de la pression artérielle, du taux de cholestérol, de la survenue de l'obésité et d’un diabète. Les exercices peuvent aussi vous aider à fortifier vos muscles, cœur et poumons, vous donner un regain d'énergie, réduire l'anxiété et la tension nerveuse, maintenir un poids corporel santé et améliorer votre condition physique.

Les lignes directrices canadiennes en matière d'activité physique recommandent que tous les adultes consacrent au moins 150 minutes par semaine à une activité physique d'une intensité modérée à vigoureuse, elles suggèrent également de les répartir en séances d'au moins 10 minutes chacune. Vous pouvez atteindre cet objectif préconisé en suivant un plan d'exercices bien élaboré auquel vous pourrez rester fidèle à long terme.

Avant d'amorcer un type d'exercices physiques, il importe de tenir compte de quelques éléments :

  • discutez avec votre médecin avant d'amorcer un programme d'exercices et avant d'adopter de nouvelles activités. La fibrillation auriculaire influe sur le fonctionnement de votre cœur dont les contractions ne sont peut-être pas aussi efficaces que celles d'un cœur qui n'est pas touché par un trouble, c'est la raison pour laquelle vous devez consulter votre médecin d'abord. Votre médecin vous recommandera un niveau d'activité qui ne présentera pas de danger et sera efficace. Il pourrait aussi vous orienter vers un professionnel du conditionnement physique qui sera en mesure d'élaborer un programme d'exercices qui vous conviendra ;
  • commencez en douceur (par ex. optez pour des séances de 10 minutes ou 15 minutes), puis augmentez progressivement vos périodes d'activité physique (par ex. jusqu'à 30 minutes ou 45 minutes effectuées 3 ou 4 fois par semaine), comme recommandé par votre médecin ;
  • choisissez des activités qui vous plaisent, de cette façon vous resterez fidèle à votre programme. Votre répertoire pourrait comporter la marche, le jardinage, la montée d'escaliers ou le cyclisme. De nouveau, vérifiez auprès de votre médecin si vous pouvez amorcer l'une de ces activités ;
  • souvenez-vous que les symptômes de la fibrillation auriculaire sont parfois intermittents ; vous pouvez avoir des battements de cœur irréguliers aujourd'hui et avoir un rythme tout à fait normal demain. Adaptez à chaque fois la durée et l'intensité de vos exercices physiques à votre forme. Notez si vous ressentez une plus grande fatigue qu'à l'ordinaire ou si votre résistance est plus faible ;
  • faites fréquemment des pauses durant vos exercices si vous en éprouvez le besoin. Une sensation de gêne ne devrait pas se manifester durant la pratique de vos activités physiques, vous ne devriez pas observer un essoufflement ni une extrême fatigue ;
  • arrêtez vos exercices immédiatement et communiquez avec votre médecin si vous ressentez une douleur thoracique, une difficulté respiratoire ou une extrême fatigue.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Entrainez-votre-cour