Une conversation avec votre médecin est la première étape de la prise en charge de votre incontinence. Mais quelques personnes se sentent trop gênées pour parler de leur incontinence à leur médecin. Voici quelques petits conseils qui vous aideront à surmonter votre gêne et tirer le meilleur parti de votre consultation médicale.

Pourquoi ça en vaut la peine

L'incontinence peut s'avérer un sujet difficile à aborder avec votre médecin, mais voici quelques raisons qui vous convaincront que c'est préférable :

  • l'incontinence est habituellement un trouble qui se soigne. Il ne s'agit pas d'un mal que vous devez supporter ! Une conversation avec votre médecin est la meilleure solution pour découvrir la cause de votre incontinence et la façon de la soigner. Pour en savoir plus sur les traitements offerts, consultez le canal Incontinence urinaire ;
  • l'incontinence peut être causée par un problème médical. Si c'est le cas, il serait judicieux d'obtenir l'aide d'un médecin non seulement pour prendre en charge votre incontinence, mais aussi pour dépister et traiter l'état pathologique qui la cause ;
  • l'incontinence est un problème qui peut avoir un effet néfaste sur vos émotions et votre santé si vous essayez de la dissimuler. Vous pourriez décider de ne pas participer à des activités sociales, de vous tenir à l'écart de vos amis et des membres de votre famille, et de ne plus vous intéresser aux choses que vous aimiez. En cachant votre incontinence, vous pourriez aussi augmenter le risque d'éruptions ou d'infections cutanées et d'infections de la vessie.

Surmontez votre gêne

Ça vous paraît difficile de parler avec votre médecin de l'incontinence ? Afin de pouvoir amorcer la conversation, répondez aux questions posées dans l'outil Évaluation de l'incontinence urinaire puis imprimez les résultats dont vous vous munirez pour votre rendez-vous chez le médecin. Cette évaluation vous permettra d'aborder le sujet tout en procurant à votre médecin des renseignements utiles sur vos symptômes et sur la façon dont ils conditionnent votre vie. N'oubliez pas que le rôle de votre médecin est de vous aider. En amorçant une discussion sur l'incontinence, vous vous acheminez vers une solution thérapeutique qui vous permettra de prendre en charge votre incontinence.

Des questions à poser à votre médecin

Avant de vous rendre au cabinet de votre médecin, notez vos préoccupations et les questions que vous aimeriez lui poser. Voici quelques suggestions qui devraient vous aider à vous mettre en train. Vous désirerez peut-être imprimer cette liste et l'apporter chez votre médecin.

  1. Comment s'appelle la forme d'incontinence urinaire qui me touche ?
  2. Qu'est-ce qui cause mon incontinence ? Est-elle liée à mes troubles médicaux, à mes médicaments, ou aux aliments et aux boissons que je consomme ?
  3. Est-ce que je devrais modifier un aspect de mon mode de vie, notamment le type de liquides que je bois (comme l'alcool et la caféine). La quantité et l'heure de la consommation ont-elles aussi de l'importance ?
  4. Quelles sortes de traitements sont offertes, et lesquelles me conseillez-vous, et pourquoi ?
  5. Quels seraient les bienfaits des traitements dont je pourrais tirer parti ?
  6. Quels risques présente chaque traitement que vous me recommandez ?
  7. Quelle sorte de produit absorbant serait-il bon que j'utilise ?
  8. Autre :
  9. Autre :

En abordant le sujet de l'incontinence avec votre médecin, vous avez franchi une importante étape sur le chemin d'une prise en charge de l'incontinence qui répondra à vos besoins !

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Discutez-de-lincontinence-avec-votre-medecin