Ces quelques modifications simples de votre mode de vie peuvent vous aider à prendre en charge l'incontinence urinaire (perte du contrôle de la vessie). Essayez ces trucs pour mieux contrôler votre vessie :

  1. Ne buvez pas trop...ni trop peu!
    • Visez environ 1 500 à 2 000 mL (6 à 8 tasses) de liquides chaque jour. Certaines personnes réduisent le volume de liquides qu'elles boivent parce qu'elles s'inquiètent des fuites possibles. Mais une trop grande restriction liquidienne (moins de 5 ou 6 tasses ou de 1 250 à 1 500 mL par jour) peut même aggraver l'incontinence! Si vous buvez moins de liquide, votre organisme tentera de le conserver en produisant de l'urine plus concentrée, ce qui peut irriter la vessie et empirer l'incontinence. De plus, la réduction de l'apport liquidien peut également provoquer de la constipation, ce qui peut aussi aggraver l'incontinence.
    • Ne buvez pas plus d'une tasse (250 à 300 mL) de liquide à la fois - sinon, la capacité de rétention de l'urine de la vessie est diminuée. Distribuez plutôt votre ingestion de liquides tout au cours de la journée (mais évitez les liquides 2 à 3 heures avant le coucher).
  2. Buvez des liquides appropriés.
    • Buvez des liquides qui n'irriteront pas votre vessie comme de l'eau ou du jus de raisin ou de pomme. Toutefois, si vous présentez de l'incontinence par impériosité (l'un des trois types d'incontinence caractérisé par une urgente envie d'uriner suivie par des fuites urinaires), évitez le jus de canneberge, car il peut aggraver ce type d'incontinence.
    • Évitez les irritants pour la vessie comme la caféine, l'alcool, les jus d'agrumes et de tomate, les boissons sucrées artificiellement et les boissons gazéifiées.
  3. Préparez-vous à passer une bonne nuit.
    • Évitez les liquides 2 à 3 heures avant le coucher.
    • Ne buvez pas de produit contenant de la caféine le soir.
    • Allez aux toilettes avant de vous coucher.
  4. Vérifiez vos médicaments.
    • Certains médicaments, comme les antidépresseurs, les antihistaminiques, les somnifères, les relaxants musculaires ou les médicaments servant au traitement de la maladie de Parksinson peuvent aggraver certains types d'incontinence.
    • Demandez à votre médecin ou votre pharmacien si certains de vos médicaments sont susceptibles de modifier votre contrôle sur la vessie.
  5. Vivez sainement.
    • Visez un poids santé (l'excédent de poids fait pression sur la vessie)
    • Soyez actif.
    • Suivez un régime alimentaire sain riche en fibres (pour aider à prévenir la constipation qui peut empirer l'incontinence.
    • Cessez de fumer.

Il arrive que les fuites urinaires se produisent même quand vous êtes traité pour l'incontinence et que suivez ces quelques conseils sur le contrôle de la vessie. Des produits absorbants, comme les protections, les sous-vêtements et les culottes Depend représentent une façon pratique et discrète de se protéger contre les fuites. Ils peuvent vous aider à obtenir la confiance et la tranquillité d'esprit qui vous permettront d'agir à votre guise. Plusieurs produits sont disponibles pour répondre à vos besoins et à votre mode de vie.

Obtenez votre coupon

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/healthfeature/gethealthfeature/Conseils-sur-le-controle-vesical