22 DÉCEMBRE

Bulletin Santé

Prenez votre santé en main avec notre bulletin d'information. Demeurez informé et en bonne santé!

Sign Up

Eligard

(leuprolide, acétate de (Eligard))

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le leuprolide est un médicament qui a été conçu pour simuler les actions de la gonadolibérine (gn-RH ou hormone de libération de la lutéinostimuline ou LH-RH), hormone libérée par l'hypothalamus dans le cerveau. L'hypothalamus se sert de la gn-RH pour envoyer des messages à l'hypophyse dans le cerveau. Cette petite glande les transmet ensuite aux ovaires des femmes et aux testicules des hommes. C'est ainsi que ces organes sont avisés de produire les hormones sexuelles œstrogène (pour les femmes) et testostérone (pour les hommes). Normalement, la gn-RH provient de l'hypothalamus sur un rythme pulsatile et entraîne la production d'œstrogène ou de testostérone. Si la gn-RH provenait de l'hypothalamus d'une façon continue (plutôt que par « pulsations »), l'effet contraire se produirait, et la production d'hormones serait « coupée ». C'est ce que le leuprolide accomplit.

Dans certains cas de cancer de la prostate, la testostérone accélère l'évolution du cancer. Le leuprolide s'utilise pour soigner un cancer de la prostate avancé. Il aide à traiter le cancer de la prostate en diminuant la quantité de testostérone dans le sang.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Les personnes ayant lu cet article ont aussi regardé :





Comment doit-on employer ce médicament ?

Le leuprolide est donné en injection sous la peau par votre médecin. Selon la forme pharmaceutique employée, il est donné 1 fois par mois ou 1 fois tous les 3, 4 ou 6 mois.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important de prendre ce médicament aux bonnes dates. Si vous manquez un rendez-vous pour une injection, prenez un autre rendez-vous aussitôt que possible.

Les fioles ou trousses de leuprolide devraient se conserver au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C) et à l'abri de la lumière. Le leuprolide peut être conservé à la température ambiante, dans l'emballage d'origine, pendant 8 semaines avant de l'utiliser. Gardez-le hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Eligard à 7,5 mg (1 fois par mois) (10,2 mg d'acétate de leuprolide par seringue)

Eligard à 7,5 mg (1 fois par mois) est fourni sous forme de 2 seringues distinctes et stériles préremplies dont les contenus sont mélangés immédiatement avant d'être administrés. Les 2 seringues sont fixées l'une à l'autre et les produits pour la dose unique sont mélangés jusqu'à l'obtention d'une solution homogène. Une seringue contient le dispositif d'administration Atrigel et l'autre contient l'acétate de leuprolide. Le dispositif d'administration Atrigel est une formulation polymérique (sans gélatine) composée à 34 % de poly (DL-lactide-co-glycolide) (PLG) biodégradable et à 66 % d'un solvant biocompatible, la N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP). Le PLG est un copolymère à ratio molaire 50:50 de DL-lactide et de glycolide comportant des groupes terminaux carboxyle. La deuxième seringue, prévue pour fournir 7,5 mg d'acétate de leuprolide lors de l'injection sous-cutanée, contient 10,2 mg d'acétate de leuprolide lyophilisé.

Eligard à 7,5 mg (1 fois par mois) à usage unique, est présenté dans une trousse-pochette. La trousse-pochette contient les 2 seringues qui constituent le système de mélange, 1 aiguille de ½ pouce de calibre 20 et 1 sachet dessiccatif de silicone (2 pour l'emballage sur plateaux) pour neutraliser l'humidité.

Eligard à 22,5 mg (1 fois tous les 3 mois) (28,2 mg d'acétate de leuprolide par seringue)

Eligard à 22,5 mg (1 fois tous les 3 mois) est fourni sous forme de 2 seringues distinctes et stériles préremplies dont les contenus sont mélangés immédiatement avant d'être administrés. Les 2 seringues sont fixées l'une à l'autre et les produits pour la dose unique sont mélangés jusqu'à l'obtention d'une solution homogène. Une seringue contient le dispositif d'administration Atrigel et l'autre contient l'acétate de leuprolide. Le dispositif d'administration Atrigel (sans gélatine) est une formulation polymérique composée à 45 % de poly (DL-lactide-co-glycolide) (PLG) biodégradable et à 55 % d'un solvant biocompatible, la N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP). Le PLG est un copolymère à ratio molaire 75:25 de DL-lactide et de glycolide avec l'hexanédiol. La deuxième seringue, prévue pour fournir 22,5 mg d'acétate de leuprolide lors de l'injection sous-cutanée, contient 28,2 mg d'acétate de leuprolide lyophilisé.

Eligard à 22,5 mg (1 fois tous les 3 mois) à usage unique est fourni dans une trousse-pochette ou un emballage sur plateaux. La trousse-pochette et l'emballage sur plateaux contiennent les 2 seringues qui constituent le système de mélange, 1 aiguille de ½ pouce de calibre 20 et 1 sachet dessiccatif de silicone (2 pour l'emballage sur plateaux) pour neutraliser l'humidité.

Eligard à 30 mg (1 fois tous les 4 mois) (35,8 mg d'acétate de leuprolide par seringue)

Eligard à 30 mg (1 fois tous les 4 mois) est fourni sous forme de 2 seringues distinctes et stériles préremplies dont les contenus sont mélangés immédiatement avant d'être administrés. Les 2 seringues sont fixées l'une à l'autre et les produits pour la dose unique sont mélangés jusqu'à l'obtention d'une solution homogène. Une seringue contient le dispositif d'administration Atrigel et l'autre contient l'acétate de leuprolide. Le dispositif d'administration Atrigel est une formulation polymérique (sans gélatine) composée à 45 % de poly (DL-lactide-co-glycolide) (PLG) biodégradable et à 55 % d'un solvant biocompatible, la N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP). Le PLG est un copolymère à ratio molaire 75:25 de DL-lactide et de glycolide avec l'hexanédiol. La deuxième seringue prévue pour fournir 30 mg d'acétate de leuprolide lors de l'injection sous-cutanée, contient 35,8 mg d'acétate de leuprolide lyophilisé.

Eligard à 30 mg (1 fois tous les 4 mois) à usage unique est fourni dans une trousse-pochette ou un emballage sur plateaux. La trousse-pochette et l'emballage sur plateaux contiennent les 2 seringues qui constituent le système de mélange, 1 aiguille de 5/8 pouce de calibre 20 et 1 sachet dessiccatif de silicone (2 pour l'emballage sur plateaux) pour neutraliser l'humidité.

Eligard à 45 mg (1 fois tous les 6 mois) (58,2 mg d'acétate de leuprolide par seringue)

Eligard à 45 mg (1 fois tous les 6 mois) est fourni sous forme de 2 seringues distinctes et stériles préremplies dont les contenus sont mélangés immédiatement avant d'être administrés. Les 2 seringues sont fixées l'une à l'autre et les produits pour la dose unique sont mélangés jusqu'à l'obtention d'une solution homogène. Une seringue contient le dispositif d'administration Atrigel et l'autre contient l'acétate de leuprolide. Le dispositif d'administration Atrigel est une formulation polymérique (sans gélatine) composée à 50 % de poly (DL-lactide-co-glycolide) (PLG) biodégradable et à 50 % d'un solvant biocompatible, la N-méthyl-2-pyrrolidone (NMP). Le PLG est un copolymère à ratio molaire 85:15 de DL-lactide et de glycolide avec l'hexanédiol. La deuxième seringue prévue pour fournir 45 mg d'acétate de leuprolide lors de l'injection sous-cutanée, contient 58,2 mg d'acétate de leuprolide lyophilisé.

Eligard à 45 mg (1 fois tous les 6 mois) à dose unique est fourni dans un emballage sur plateaux. L'emballage sur plateaux contient les 2 seringues qui constituent le système de mélange, 1 aiguille de 5/8 pouce de calibre 18 et 2 sachets dessiccatifs de silicone pour neutraliser l'humidité.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le leuprolide ne devrait pas s'utiliser dans les circonstances ci-après :

  • une sensibilité ou une allergie au leuprolide ou à l'un des ingrédients de ce médicament ;
  • une sensitivité ou une allergie aux médicaments appelés agonistes de la gn-RH ou agonistes de la LH-RH (par ex. la buséréline, la goséréline) ;
  • une grossesse, ou la possibilité de concevoir durant la période de traitement par ce médicament ;
  • l'allaitement au sein.




Vous cherchez quelque chose dans notre site Web ? Vous l'avez trouvé ?

Le contenu de ce site n'est offert qu'à des fins strictement informatives et dans l'intention de donner matière à une discussion avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Ne négligez jamais un conseil que vous aura prodigué votre médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié. Sollicitez toujours l'avis d'un médecin ou d'un autre professionnel de la santé agréé à propos de toute question que vous avez sur un problème de santé et un traitement. Les renseignements fournis par ce site ne remplacent pas une consultation médicale.

© 1996 - 2014 MediResource à portée de la main de millions de Canadiennes et de Canadiens