Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

L'orlistat appartient à la classe des médicaments appelés agents antiobésité et plus particulièrement à celles des inhibiteurs des lipases gastro-intestinales.

Associé à un régime alimentaire légèrement réduit en calories, ne contenant pas plus de 30 % de l'apport calorique sous forme de lipides, l'orlistat est utilisé pour aider les personnes obèses à perdre du poids et à maintenir leur nouveau poids.

La lipase est une enzyme nécessaire à la décomposition des matières grasses contenues dans les aliments et à leur transformation en acides gras, absorbés par l'organisme. L'orlistat bloque l'action de la lipase et prévient donc l'absorption des matières grasses. Pris aux doses recommandées, l'orlistat bloque l'absorption d'environ 30 % des graisses contenues dans les aliments.

Ce médicament ne devrait être employé que par des personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 30 kg/m², ou par des personnes dont l'IMC est égal ou supérieur à 27 kg/m² et qui présentent d'autres facteurs de risques comme une pression artérielle élevée, un diabète de type 2, un taux de cholestérol élevé ou un grand tour de taille. L'IMC n'est pas une mesure directe du taux de graisse corporelle et ces lignes directrices ne s'appliquent pas aux sportifs et aux femmes enceintes.

L'IMC se calcule en divisant votre poids corporel en kilogrammes par votre taille en mètres au carré. Par exemple, si vous pesez 68 kilos (150 livres) et que vous mesurez 1,73 m (5' 8"), vous devez diviser 68 par (1,73 × 1,73), soit par 2,99, ce qui vous donne un IMC de 22,7 kg/m².

L'orlistat peut également être utilisé en association avec des médicaments antidiabétiques pour améliorer le contrôle du glucose sanguin de personnes obèses ou en surpoids atteintes de diabète de type 2 dont le taux de sucre sanguin n'est pas suffisamment maîtrisé au moyen d'un régime alimentaire, d'un programme d'exercices et des antidiabétiques (par ex. le glyburide, l'insuline, la metformine).

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque gélule turquoise, dont la coiffe et le corps turquoise portent l'inscription « ROCHE XENICAL 120 » imprimée à l'encre noire, contient 120 mg d'orlistat. Ingrédients non médicinaux : carmin d'indigo, cellulose microcristalline, gélatine, glycolate d'amidon sodique, laurylsulfate sodique, dioxyde de titane, polyvidone K30 et talc.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée pour adulte est 120 mg pris 3 fois par jour avec les principaux repas de la journée (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) ou jusqu'à 1 heure après le repas. Si, à l'occasion, un repas est sauté ou s'il ne contient pas de matières grasses, la dose d'orlistat pourra être omise. Avalez la gélule entière avec de l'eau.

L'orlistat devrait se prendre en parallèle à un régime équilibré, légèrement réduit en calories, ne contenant pas plus de 30 % de l'apport calorique sous forme de lipides, conformément aux recommandations de votre médecin, diététiste ou un autre professionnel de la santé.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante dans son emballage original, à l'abri de la chaleur et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'orlistat dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à l'orlistat ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une cholestase (un trouble caractérisé par l'arrêt de la production de la bile par le foie) ;
  • un syndrome de malabsorption chronique (une affection caractérisée par une mauvaise absorption des nutriments de l'alimentation).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une douleur abdominale ;
  • de l'anxiété ;
  • des maux de dos ;
  • des selles décolorées ;
  • des étourdissements ;
  • la peau sèche ;
  • de la fatigue
  • des flatulences avec écoulement fécal ;
  • des maux de tête ;
  • l'incapacité de maîtriser l'évacuation des selles ;
  • une augmentation de l'émission des selles ;
  • des irrégularités menstruelles ;
  • des douleurs musculaires ;
  • de la nausée ;
  • des selles graisseuses ou huileuses ;
  • des taches huileuses sur les sous-vêtements ;
  • une gêne ou une douleur rectale ;
  • des selles molles ou liquides ;
  • des troubles dentaires ou des gencives ;
  • des infections des voies respiratoires supérieures ;
  • un besoin urgent d'aller à la selle ;
  • une démangeaison ou une irritation vaginale ;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • un saignement rectal ;
  • un état dépressif ;
  • une sensation d'engourdissement, de picotement ou de fourmillement ;
  • une éruption cutanée ;
  • une enflure des pieds ou des chevilles ;
  • des symptômes attribuables à des calculs biliaires (comme une douleur dans la partie supérieure droite de l'abdomen pouvant être accompagnée de nausée et de vomissements) ;
  • des symptômes attribuables à des calculs rénaux (comme des maux de dos et la présence de sang dans l'urine) ;
  • des symptômes d'atteinte hépatique comme :
    • une douleur abdominale,
    • une urine foncée,
    • une perte de l'appétit,
    • le jaunissement de la peau ou des yeux.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des signes d'une réaction allergique :
    • de l'urticaire ;
    • un essoufflement ou une difficulté respiratoire ;
    • une enflure des yeux, de la bouche, des lèvres ou de la gorge.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Diabète : si vous êtes atteint du diabète de type 2 et que vous prenez l'orlistat en association avec d'autres antidiabétiques, vous pourriez courir un risque accru d'hypoglycémie (un faible taux de sucre sanguin). Si vous observez l'apparition de symptômes d'hypoglycémie comme de la sudation, des étourdissements, des secouements, de la faim ou de la confusion, prenez contact avec votre médecin. Il se pourrait qu'il ait besoin d'ajuster la dose de votre ou vos médicaments. Vous devriez continuer à suivre votre taux de sucre sanguin régulièrement.

Apport en graisses : il est très important de suivre le régime alimentaire recommandé, lors de l'emploi de l'orlistat. Le risque d'effets secondaires digestifs (comme des flatulences avec écoulement fécal ou des taches huileuses sur les sous-vêtements) augmente lorsque l'orlistat est pris en parallèle à un régime alimentaire riche en graisses. L'apport journalier en graisses doit être réparti sur les 3 principaux repas et ne devrait pas dépasser 30 % de l'apport calorique total. Consultez votre médecin ou diététiste si vous avez des questions ou des inquiétudes au sujet de votre régime.

Troubles gastrointestinaux : en cas de troubles intestinaux ou rectaux, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Calculs rénaux : si vous avez des antécédents de calculs rénaux, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Foie : de rares cas de graves lésions hépatiques ont été signalés parmi des personnes qui prennent l'orlistat. Si vous présentez des symptômes comme une perte de l'appétit, le jaunissement de la peau ou des yeux, une douleur abdominale, une urine foncée, des selles claires, ou une douleur dans la partie supérieure droite de l'abdomen, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Convulsions : l'orlistat peut interagir avec les médicaments antiépileptiques. Si vous avez des antécédents de convulsions, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Thyroïde : si vous êtes atteint d'hypothyroïdie (un faible taux d'hormones thyroïdiennes), votre médecin devrait suivre de près votre affection durant le traitement, car le médicament pourrait avoir un effet sur le taux d'hormone thyroïdienne.

Vitamines : l'orlistat peut réduire l'absorption du bêta-carotène et des vitamines liposolubles comme la vitamine A, la vitamine D, la vitamine E et la vitamine K. Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien au sujet de la prise d'un supplément multivitaminique. Si vous prenez déjà des vitamines, prenez-les au moins 2 heures avant ou après la prise de l'orlistat ou alors à l'heure du coucher.

Grossesse : aucune étude adéquate n'a été menée pour évaluer l'effet de l'orlistat sur la femme enceinte. Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : on ignore si l'orlistat passe dans le lait maternel. Ce médicament ne devrait pas être employé par les mères qui allaitent à moins que les bienfaits priment les risques.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants âgés de moins de 12 ans.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'orlistat et l'un des agents ci-après :

  • l'amiodarone ;
  • le bêta-carotène ;
  • la pilule anticonceptionnelle ;
  • certains médicaments contre le diabète (par ex. le glyburide, le gliclazide, l'insuline, la metformine) ;
  • la cyclosporine ;
  • les suppléments vitaminiques liposolubles (par ex. la vitamine A, la vitamine D, la vitamine E et la vitamine K) ;
  • la lévothyroxine ;
  • les anticoagulants oraux (par ex. la warfarine) ;
  • les antiépileptiques (ou anticonvulsivants, par ex. la carbamazépine, la phénytoïne).

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin peut vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.