Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La ribavirine appartient au groupe de médicaments appelés antiviraux. Elle s'utilise pour soigner une infection grave causée par le virus respiratoire syncytial ou V.R.S. susceptible de provoquer des infections pulmonaires aiguës pour les nouveau-nés et les nourrissons. Les enfants nés avant terme et les nourrissons atteints de troubles cardiaques ou pulmonaires, ou bien de problèmes du système immunitaire, sont plus susceptibles aux attaques de ce virus. La ribavirine agit en tuant le V.R.S.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous employez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de donner ce médicament à votre enfant sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque fiole en verre de 100 mL renferme 6 mg de ribavirine en poudre lyophilisée stérile. Le médicament se donne seulement sous forme de brume pour inhalation distribuée par un générateur d'aérosol (le modèle SPAG-2).

Comment doit-on employer ce médicament ?

Votre médecin déterminera la dose que votre enfant devrait recevoir. Le médicament se donne au moyen d'un dispositif appelé générateur d'aérosol (le modèle SPAG-2). Cet appareil produit une fine brume dont les gouttelettes contiennent le médicament que l'enfant inspire à travers une cloche spéciale (la cloche de Hood), un masque facial ou une tente à oxygène. Le traitement dure habituellement de 3 à 7 jours.

Ce médicament se donne habituellement en milieu hospitalier par un professionnel de la santé.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont un enfant a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Ne modifiez pas la façon dont vous donnez le médicament à votre enfant sans consulter votre médecin au préalable. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière d'employer le médicament sans le consulter au préalable.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

La ribavirine ne devrait pas être utilisée dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la ribavirine ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une grossesse en cours ou suspectée.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par tous les enfants à qui on donne ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une difficulté respiratoire ou une respiration sifflante ;
  • des symptômes d'une infection pulmonaire causée par des bactéries (par ex. une forte fièvre, des frissons, un secouement, une douleur thoracique ou un essoufflement).

Cessez de donner le médicament à votre enfant, et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • le bleuissement de la peau ou des ongles ;
  • une respiration difficile ou rapide ;
  • des symptômes d'une réaction allergique grave (comme une boursouflure du visage, une enflure de la gorge, de l'urticaire ou une difficulté respiratoire).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que votre enfant pourrait avoir, des médicaments qu'il utilise et de tout autre fait important au sujet de sa santé. Les femmes qui doivent manipuler ce médicament devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Réaction allergique : ce médicament pourrait causer une grave réaction allergique, mais les cas seraient rares. Cessez de donner le médicament à votre enfant et demandez des soins médicaux immédiatement si vous observez l'apparition de symptômes comme des plaques d'urticaire, une boursouflure du visage ou une enflure de la gorge, ou une difficulté respiratoire.

Grossesse : la ribavirine peut nuire à l'enfant à naître. Les femmes qui sont enceintes ou susceptibles de le devenir ne devraient pas s'exposer à la ribavirine. Afin de protéger l'enfant à naître, les femmes enceintes ne devraient pas prodiguer des soins à des personnes dont l'état exige l'emploi de la ribavirine.

Allaitement : on ignore si la ribavirine passe dans le lait maternel. Si vous employez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la ribavirine et l'un des agents ci-après :

  • les interférons alfa ;
  • l'azathioprine ;
  • un vaccin antigrippal ;
  • les inhibiteurs de la transcriptase inverse (des médicaments anti-VIH comme l'abacavir, la didanosine, la lamivudine, la zidovudine).

Si votre enfant reçoit l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Selon les circonstances où se trouve votre enfant, votre médecin pourrait demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont il emploie l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous donnez à votre enfant, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. Ne manquez pas de lui parler des suppléments que prend votre enfant.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Virazole