Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le minoxidil appartient au groupe de médicaments appelés stimulants de la pousse des cheveux. Il s'utilise pour traiter l'alopécie androgénétique masculine. Il n'a pas été conçu pour traiter la calvitie due à des facteurs non héréditaires (par ex. certains maux comme une carence en fer ou des médicaments d'une chimiothérapie anticancéreuse). La présentation de minoxidil en mousse est également utilisée pour traiter l'amincissement ou la perte de cheveux chez les femmes.

Son application sur le cuir chevelu stimule fréquemment la pousse de ses cheveux. On ignore son mode d'action exact, mais on pense qu'il améliore la circulation sanguine autour du follicule pileux et stimule les cellules des follicules pileux pour prolonger la phase de croissance des cheveux.

Il faut habituellement utiliser le médicament pendant au moins 6 mois pour donner qu'il commence à agir. Une chute des cheveux pourrait se produire lorsque le traitement par le minoxidil est amorcé. Il ne s'agit que d'un effet passager du médicament. Lorsque les cheveux commencent à pousser, ils restent bien ancrés pendant tout le temps du traitement. La chute des cheveux recommence quelques mois après l'arrêt des applications.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque millilitre de solution topique transparente, incolore tirant légèrement sur le jaune, contient 20 mg (2 %) de minoxidil. Ingrédients non médicinaux : alcool, propylèneglycol et eau.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose recommandée est 1 mL appliqué 2 fois par jour sur le cuir chevelu, en commençant au centre de la zone dégarnie. Cette dose doit être respectée quelle que soit l'étendue de la zone d'application. La dose quotidienne maximale est 2 mL.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

La solution est offerte en pulvérisateur muni d'une pompe, en tampon applicateur, en applicateur doté d'une longue extrémité, et en flacon doseur à l'épreuve des enfants. La pulvérisation est plus pratique lorsqu'il s'agit de traiter de grandes zones dégarnies, tandis que les autres applicateurs facilitent l'utilisation sur de plus petites zones du cuir chevelu ou sous les cheveux. Consultez la notice d'accompagnement pour obtenir des détails sur la meilleure façon d'appliquer la solution sous chaque forme de présentation.

Il importe que la solution reste en contact avec le cuir chevelu pendant au moins 4 heures après l'application. Pendant ce temps, évitez de faire de la natation, de vous doucher et de prendre part à des activités physiques susceptibles de vous faire transpirer excessivement.

Utilisez un shampoing doux si vous vous lavez les cheveux avant d'appliquer le médicament. Pour éviter une irritation oculaire, lavez-vous bien les mains après avoir appliqué ce médicament sur le cuir chevelu. Évitez d'inhaler la brume des pulvérisations. N'appliquez pas ce médicament sur une région du corps autre que le cuir chevelu.

Il est très important que ce médicament soit employé conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au minoxidil ou à l'un des ingrédients de la solution;
  • une calvitie due à des facteurs non héréditaires (par ex. une affection comme une carence en fer, des troubles de la thyroïde ou des médicaments d'une chimiothérapie anticancéreuse);
  • une perte de cheveux associée à un accouchement;
  • la présence d'une affection cutanée sur le cuir chevelu (par ex. le psoriasis ou un coup de soleil);
  • une grossesse en cours ou soupçonnée, ou l'allaitement au sein;
  • l'utilisation d'autres médicaments ou de pansements sur le cuir chevelu (par ex. pour le traitement du psoriasis);
  • un crâne rasé, lésé, enflammé, irrité, infecté ou gravement brûlé par le soleil;
  • une pression artérielle élevée non maîtrisée;
  • l'arrêt récent de certains médicaments comme la pilule contraceptive ou une chimiothérapie contre le cancer;
  • l'adoption de certains types de coiffures (par ex. des mèches tressées très fin ou des queues de cheval serrées).

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes utilisant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • un claquage ou un spasme musculaire;
  • une démangeaison continue, ou une éruption cutanée;
  • une irritation oculaire;
  • une irritation, une rougeur, de la sécheresse à l'endroit du cuir chevelu où le médicament a été appliqué;
  • des maux de dos;
  • des modifications de la couleur des cheveux ou de leur texture;
  • des problèmes dentaires;
  • des symptômes semblables à ceux de la grippe ou du rhume (par ex. un écoulement nasal ou un embarras de la respiration nasale, une toux, des maux de gorge).

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • de l'acné à l'endroit où le médicament a été appliqué;
  • des changements de la pression artérielle;
  • une chute temporaire des cheveux;
  • la croissance non désirée de poils au visage.
  • une enflure des mains ou des pieds;
  • une éruption cutanée locale persistante;
  • un essoufflement;
  • des étourdissements;
  • un gain de poids rapide;
  • un gain de poids soudain;
  • une inflammation ou un endolorissement à la racine des cheveux;
  • des maux de tête;
  • un rythme cardiaque rapide;
  • une sensation de cuisson du cuir chevelu.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une douleur thoracique;
  • un essoufflement ou une difficulté respiratoire.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Efficacité : il se peut que le minoxidil en solution topique n'agisse pas avec la même efficacité pour tout le monde. Ce médicament a été conçu pour le cuir chevelu des personnes atteintes d'alopécie androgénétique et il ne s'est pas montré efficace dans le traitement d'un début de calvitie frontale. Discutez avec votre médecin de ce qui vous inquiète.

Irritation oculaire : le minoxidil causera une sensation d'irritation et de brûlure dans les yeux et les voies nasales. Si le médicament entre en contact avec les yeux, lavez-les avec une grande quantité d'eau froide.

Traitements pour les cheveux : on ignore si les teintures, les permanentes ou les assouplissants pour les cheveux ont un effet sur ce médicament. Pour éviter d'irriter le cuir chevelu, assurez-vous que ce médicament a été complètement rincé des cheveux et qu'il n'en reste pas sur le cuir chevelu avant d'utiliser ces produits. N'appliquez pas le minoxidil à nouveau au cours des 24 heures qui suivent un traitement chimique pour vous assurer que le cuir chevelu n'a pas été irrité par la permanente ou le traitement de couleur.

Maladie cardiaque : ce médicament a été conçu pour un traitement topique du cuir chevelu (pour agir uniquement à l'endroit appliqué), mais il peut passer dans la circulation sanguine et avoir un effet sur une maladie cardiaque. Les personnes atteintes de maladie cardiaque devraient discuter avec leur médecin de la façon dont ce médicament peut influer sur leur affection, comment leur affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse. Si une grossesse advient pendant que vous employez ce médicament, arrêtez le traitement et appelez votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous employez le minoxidil pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre le minoxidil.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants âgés de moins de 18 ans.

Aînés : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les hommes de plus de 65 ans.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le minoxidil en solution topique et l'un des médicaments ci-après :

  • l'amifostine;
  • l'anthraline;
  • les corticostéroïdes topiques (par ex. la bétaméthasone, l'hydrocortisone);
  • des médicaments pour abaisser la pression artérielle;
  • un autre médicament topique (appliqué sur la peau);
  • le rituximab;
  • la trétinoïne.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin peut vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments  ;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre ;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux ;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2017. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Rogaine-solution-topique-a-2